Posts Tagged ‘libre’

Ma petite galerie de sculptures …

jeudi, septembre 6th, 2018

       

Mon cadeau de mariage pour mon fils Adrien et sa femme

 

  

     

                                                            Mon autoportrait de profil

 

     

 

Si le jour était au féminin et la nuit au masculin ce serait le couple du jour et la nuit.

Le travail de l’argile (modeler,malaxer, lisser, façonner) le contact avec la terre permet d’évacuer toutes tensions, toutes pensées parasites .

Le fait que notre attention se focalise sur un objet à réaliser, un portrait à restituer nous canalise et nous recentre sur l’essentiel. On oublie pour un temps la souffrance qu’elle soit physique ou bien psychique. Le modelage de la terre semble l’absorber et nous fait du bien.

Reproduire, inventer, imaginer, créer apporte des solutions et nous rend libre et heureux.

 

 

la poétique de la ville suite

mercredi, décembre 11th, 2013

Doeuvres personnelles 010étail d’une peinture à l’huile que j’ai réalisée dans la série poétique de la ville.

J’associerais ma peinture à un poème de Guillevic que j’aime beaucoup .

Le cercle

Est la meilleure figure

Pour le poème.

Curieux :

Lorsque je dis cercle

Je vois une lande

Et je cherche à deviner

Ce qu’il peut y avoir

Au milieu.

Je ne bouge pas,

Me laisse faire

Par cette lande,

Ce cercle imaginaire

Qui a pris corps.

Guillevic

oeuvres personnelles 014

Je l’associe également à ma définition de la poésie.

La poésie est au centre,

elle n’a pas de pays, elle n’a pas de frontière, elle est libre de voyager

dans l’espace et dans le temps et personne ne peut l’en empêcher….

Brigitte Gladys

 

Bon matin

mardi, septembre 18th, 2012
 Bonjourrr!
> > > > >    Je pensais à toi…   
> > > > >
Es-TU réveillée ? 
> > > > > Ne cours pas… La vie EST longue. Commence ta journée en te relaxant.
> > > > >   Tu vois comme c’est bon ? 
> > > > >  Moi je suis présente pour te souhaiter  »Bon matin »    
> > > > >  Je me promène libre… Dans ton e-mail… Pour ensoleiller ton matin…
Merci à elle et à mon tour je fais circuler ce message envoyé par une amie sur mon e-mail . C’est un bon jour qui doit  voyager- libre- de toute contrainte …
> Mon soleil a débordé du cadre et c’est tant mieux, il est libre de s’étendre à l’infini…001.JPG

Le soir arrive sur les berges du Tarn. Mandala de l’instant.

samedi, août 11th, 2012

Un extrait de mon roman « Un éternel soleil » publié aux éditions EDILIVRES avec le nom de plume Brigitte Gladys . Une partie de l’action se situe à Montauban .

Le soir arrive,

L’hirondelle pourpre vole haut dans le ciel,

Il fait doux,

Il flotte dans l’air des notes légères et parfumées,

Le soleil couchant tisse

des fils de soie et de lumière

qui dansent en scintillant sur la rivière.

Une nuit violette glisse tout doucement

son voile de danse orientale sur le jour…

Le temps a passé emportant avec lui le manteau gris de la mélancolie.

Je suis revenue vivre dans le pays où j’ai grandi.

Une barque blanche est amarrée le long des berges du Tarn.

On entend le clapotis de l’eau

et la brise dans les feuilles d’alba.

Les oiseaux sautillent gaiement de branche en branche en pépiant…

J’inspire profondément, fleurs de tilleul, parfum de miel.

Je suis heureuse et en paix avec moi-même. J’ai pardonné le mal que l’on m’a fait et je me suis pardonnée de lui avoir accordé autant de place…

Je suis en parfaite harmonie avec la nature, et me sens libre et unie au Tout, à la rivière, aux arbres, aux chants des oiseaux, à la brise, au soleil, aux étoiles qui arrivent une à une. Le Tout est en moi dans la continuité et dans l’éternité.

La divine illumination de mon premier amour a trouvé sa place dans mon espace sacré, pour un éternel printemps. Un jour,

après avoir tracé mon sillon sur la terre, je m’en irai le coeur léger, pour devenir une fenêtre ouverte sur le monde, une sentinelle du cosmos.

No soy de aqui, ni soy de alla (je ne suis pas d’ici, je ne suis pas là-bas) Une très belle chanson de Facundo Cabral (1937-2011))

jeudi, juillet 14th, 2011

Je viens de découvrir cette chanson et cette vidéo très émouvante que je mets en partage.

Un texte fort et poétique , une voix si douce et si mélodieuse.

Honoré du titre de « messager mondial de la paix » par l’UNESCO en 1996  pour ses messages et ses prises de position.

Le refrain parle d’un sujet qui m’est cher : L’identité

Je ne suis pas d’ici, je ne suis pas de là-bas

Je n’ai pas d’âge

Mon avenir c’est d’être heureux

C’est ma  couleur d’ identité.

Une identité qu’il ne définit ni par son nom ni par son lieu de naissance.

La poésie est universelle, elle n’a pas de pays, elle n’a pas de frontière, elle est libre de voyager dans l’espace et dans le temps, la poésie est au centre parce qu’elle touche cette petite parcelle d’infini qui brille dans notre coeur. telle est ma définition de la poésie.

Sa poésie écrite et chantée est d’ailleurs comme d’ici, elle est émouvante et libre et libre de se déplacer dans le temps et dans l’espace c’est ainsi que nous pouvons l’écouter aujourd’hui , ici à des milliers de kilomètres de l’Argentine le pays natal de Facundo Cabral.

Le poète n’est pas mort tout à fait, vive le poète et vive la poésie !!!

Le soir, en prière,paupières fermées, la fleur de gazania se recueille.

mardi, février 1st, 2011

Méditer avec comme support une fleur.

Méditer cela veut dire chasser de son mental la petite bicyclette qui tourne et tourne sans arrêt dans sa tête quand on déprime.lastminute-330.JPG.

Je retiens la belle définition de Mathieu Ricard :

La méditation rend libre clair et équilibré.