Archive for the ‘rose’ Category

Belle fête du premier mai 2017***

lundi, mai 1st, 2017

Belle fête du 1 mai, profitez de cette belle journée, elle est unique, il n’y en aura aucune autre d’identique. Les clochettes du muguet sont délicieusement parfumées et la rose a mis sa robe rouge….

Chœur de roses roses.

lundi, avril 17th, 2017

Bonnes fêtes de Pâques *****

Pâques 2017

 

Parc Olbius Riquier

Cantate de Pâques

Fleurs écloses

Parfum délicat

Contre jour

Contre bleu

Contre rose

Le palmier

et la rose

Se marient.

Brigitte Gladys

Rappelle-moi

jeudi, décembre 15th, 2016

Rappelle-moi

Ces temps sonores

Où les murs s’effondraient

roses-et-poesie-003

Ce temps sans minutie

où l’obstacle s’enjambait

 

Rappelle-moi

Ces aurores

Ces nuits qui rayonnaient

Ces temps-reliefs

Ces métaphores

Ces heures inusitées

 

Rappelle-moi

Ce temps sur terre

Plus fragile

Qu’herbe d’été.

 

Andrée Chedid

 

 

Bulgarie 2016

lundi, octobre 3rd, 2016

En conclusion :

Je vous livre quelques unes de mes réflexions qui me sont venues à l’esprit après ce voyage.

J’ai lu un article d’une jeune blogueuse bulgare qui selon elle, l’Europe n’avait rien apporté à la Bulgarie.  Pour faire bref selon ses dires :

-Il n’y a que les politiciens, les mafieux et les entrepreneurs qui dansent et qui s’en mettent plein la panse-

Moi, dit elle, j’ai plein de diplômes et j’ai un petit travail mal payé. C’est un raccourci un peu violent mais, j’ai voulu aller à l’essentiel comme d’habitude.

En ce qui concerne les politiciens et les mafieux, je préfère ne pas m’aventurer sur un terrain que je ne connais pas. Par contre, pour la seconde partie de son discours je lui répondrai que les diplômes cela ne sert qu’à ceux qui savent s’en servir. Qu’il faut apprendre à se tenir debout tout seul s’en attendre tout des autres.

Il est bien évident que les diverses dominations de la Bulgarie soit par les ottomans soit par les russes n’ont pas vraiment laisser exprimer ses qualités. Ce sont les qualités de créativité, d’entreprise qu’il faut développer à tous les niveaux. Connaissant certains   jeunes entrepreneurs français qui sont venus créer leur entreprise à Sofia avec leur diplômes en poche et quelques économies. Je peux dire que cela a été très difficile pour tout le monde y compris pour leur famille restée au pays. Il faut une bonne dose de courage, d’inventivité, de travail acharné, de confiance en soi pour se lancer dans une telle aventure, ceci dans un pays où on ne connait pas la langue et encore moins l’alphabet. Ce n’est pas 35 heures de  travail par semaine qu’ils pratiquent  mais le double pour réussir. Ils ont  du par ailleurs dire adieu au système social avantageux de la France et, je ne crois pas qu’ils dansent  tous les soirs….

Alors, mademoiselle ou Madame remontez vos manches et créez votre propre business chez vous, en Bulgarie, utilisez enfin vos diplômes. Maintenant, vous en avez la liberté et vous avez également la liberté de parole , vous ne vous en privez pas du reste…C’est un acquis formidable non ?

En ce qui concerne les grosses enseignes qui sont venus s’installer à Sofia, elles emploient beaucoup de Sofiotes. Tous ces entrepreneurs apportent des devises au pays. Ils font fonctionner les restaurants, les hôtels, le tourisme  et les commerces.

Depuis mon premier passage en 2009 beaucoup de choses se sont améliorées dans la capitale et aux alentours. L’hors de la première visite j’avais été interpellée par le travail de reconstruction qui se passait au niveau des toits de la ville. Les toits étaient grouillant d’ouvriers à l’oeuvre

souvenirs-de-bulgarie-2712009

En

le travail de réparation semble terminé. De nombreuses constructions ont vu le jour . Les moyens de transports se sont améliorés(bus au gaz, métro…)ainsi que les infrastructures qui vont avec. L’Europe a financé le centre de tri sélectif et bien d’autres projets qui améliorent la vie au quotidien.

En 2019 Plovdiv sera capitale Européenne de la culture. La Bulgarie a une histoire très riche? c’est une terre de passage depuis l’aube des temps.

Les Traces, les grecs et les romains ont laissé de nombreux vestiges datant de l’époque où ils habitaient le pays et tout particulièrement dans cette magnifique ville.

Des structures touristiques se créent. Le tourisme va se développer car le pays le mérite.  La nature est aussi sublime(lac, montagne mer… ) la cuisine bulgare est variée et très appréciable.

Le point sombre

J’ai été choquée l’ors de mon premier  séjour et les suivants aussi du reste, par l’état d’abandon des terres tout autour de la capitale. Je parle d’un rayon de 150 à 180 km.  Les paysans semblent vivre dans une extrême pauvreté. Ils donnent l’impression d’être les laissés pour compte de la société, tout comme leurs terres. La mécanisation semble inexistante. La fameuse charrette tirée par un cheval est  présente partout, la charrue également, comme En France, il y a  60 ans

Les jeunes attirés par les lumières de la ville quittent les campagnes. Ils emportent souvent avec eux un pied de vigne qu’ils plantent au bas de leur immeuble..Les distractions au village sont rares, ils sont éloignés les uns des autres avec peu de moyens de communication, ils ont peu d’argent, c’est pourquoi ils font ce choix espérant une vie meilleure.

De L’époque communiste il reste  beaucoup , beaucoup de petites parcelles de terre dont certaines n’ont plus de propriétaire connu . Le remembrement s’avère très difficile. Les personnes âgés possédant un lopin de terre préfèrent le laisser à l’abandon plutôt que de le vendre à des étrangers. On peut les comprendre aussi…

Comment retenir ses jeunes sur la terre de leurs ancêtres?

bulgarie-mai-2016-383

bulgarie-mai-2016-379

bulgarie-mai-2016-381

bulgarie-mai-2016-522

 

Là encore , le manque de créativité, le manque d’esprit d’entreprise, le manque de savoir faire paraît prédominer. Il semblerait  qu’il n’y ait peu ou pas d’écoles d’agriculture gratuites pour dispenser un savoir.

Les divertissement se passent dans les grandes villes. Les jeunes des campagnes sont donc confrontés à la solitude et à l’inculture.

La Bulgarie est le berceau de Dionysos, dieu du vin, c’est donc dire que dans certains endroits, la vigne pousse bien et que l’on peut faire du bon vin.  La vigne sauvage pousse naturellement un peu partout.

bulgarie-mai-2016-521

La terre est d’autant plus riche qu’elle est parfois  restée  en jachère depuis longtemps.

Pour moi, qui vient d’un pays où chaque parcelle de terre a de la valeur et est cultivée en fonction de ses qualités, j’ai trouvé qu’il y avait vraiment un travail de fond à faire dans les campagnes Bulgares. Cette terre  prometteuse  pourrait nourrir et faire vivre décemment tout le pays.

Je donne un exemple concret, un de mes copains d’enfance dont le père louait des terres de l’autre côté de la rivière a fait des études d’horticulture. Ses études finies son père et lui ont acheté 5000 m2 de terrain . En pratiquant le métier qu’il avait choisi d’apprendre, il a pu gagner assez d’argent pour nourrir sa famille, s’acheter une maison et même une résidence secondaire à Biarritz . Si cela est possible en France cela doit être possible aussi en Bulgarie.

La Bulgarie est donc  un  beau pays en devenir.

Brigitte Gladys M

bulgarie-mai-2016-532

bulgarie-mai-2016-545-bis

Je lève mon verre à la beauté de la rose bulgare et à son  parfum si envoûtant…

Plovdiv, ses roses, ses vestiges, son architecture….

vendredi, mai 27th, 2016

A Plovdiv, le mandala d’amour  de la profonde  rose rouge…

Bulgarie mai 2016 196

L’ors de ma première visite en 2009, j’ai voyagé vers le sud jusqu’au monastère de Rila, en 2015, j’ai voyagé vers le Nord, jusqu’aux lacs et la troisième fois, en 2016, vers le sud est. Sur la route pour aller à Plovdiv, j’ai découvert une pépinière et j’ai vu que les villes devenaient de plus en plus belles et fleuries.

Bulgarie mai 2016 285

° Mandala de la rose blanche °

dimanche, novembre 29th, 2015

Un automne à Milan

°Dimanche°

-La rose-

A mis

sa robe blanche

Admirez

sa beauté

Admirez sa clarté*

Brigitte Gladys

Milan 2015 092

 

Soleil d’automne

vendredi, novembre 20th, 2015

Milan  2015 027

Promesse d’automne

Au détour du chemin,

-Inattendu-

La clarté et la beauté du mandala d’or

-Rose jaune épanouie-

La lumière chasse la nuit.

Il y aura encore de beaux jours. …..

Jardin retrouvé…

dimanche, mai 18th, 2014

renouveau dans le jardin 021En parallèle avec « Jardin perdu » que j’ai publié le 07/09/2013

L’automne dernier, j’ai replanté toute la roseraie qui avait été détruite par une malveillance.

Me pardonneras -t-on d’avoir à nouveau fait fleurir des roses ! ?

Qui sait ?

Elles resteront après mon départ, j’espère qu’elles fleuriront à nouveau et qu’elles prospéreront.

En ce moment, je suis vraiment très occupée par mon déménagement, expérience très intéressante mais  très prenante et fatigante, aussi, je ne reviendrai sur « verslecentre » qu’au mois de juin.

A bientôt ****

renouveau dans le jardin 015

 

Rose de Pâques

lundi, avril 21st, 2014

roses d'avril 2014 020Pâques  2014

Après la noirceur,

après le malheur,

après la tête couronnée d’ épines,

diamants de perles de pluie,

-splendeur  de la rose renaissante-

_Rosier en fête-

B. GLadys

Rien ne meurt tout renaît

Jardin secret

lundi, septembre 9th, 2013

Jardin secret

Jardin d’éveil

Ronde des fleurs

chemin qui tourne

Cosmos cosmique

Rose divine

Œillet électrique

Tourne -soleil

Route ronde

Résonance de fleurs

Résonance de couleurs

Bonheur

B Gladys

Ce jardin là,sorti 017 personne ne le verra, mis à part moi , je le chéri, je le protège, c’est mon petit paradis, personne viendra me le détruire, c’est mon jardin secret et j’ai une gardienne qui surveille son entrée.