Archive for the ‘Oeuvres peintes personnelles’ Category

Plage de La Badine et autres nouvelles.

mardi, novembre 5th, 2019


Parfois le jour est égal à la nuit parfois la nuit l’emporte sur le jour. Parfois la lumière l’emporte sur l’obscurité, parfois c’est l’inverse.  Rien n’est totalement lumineux  et rien n’est totalement sombre.

Extrait de la nouvelle intitulée  : Le chant de la fauvette

-Bon, Louis à toi de jouer, pose tes bières, enlevez vos manteaux. Allez… allez… Pas besoin de cornet à piston pour ce morceau. Il se mit au piano. Il entonna un boogie-woogie d’enfer.

La musique se mit à vibrer tout en tournant dans tous les sens, la pièce aussi. Les notes tombaient puis rebondissaient en feu d’artifice jusqu’au plafond, il y en avait de toutes les couleurs. 

Les premiers pas de Fauvette furent hésitants et maladroits mais, petit à petit elle prit confiance et se laissa entraîner et griser par le rythme, Louis la guidait bien, à un moment donné, il la fit passer par dessus son épaule, en retombant lestement, prise dans un élan dynamique, elle fit une roue, puis une deuxième. Il la récupéra, la fit danser en rond en prenant toute la surface de la pièce. Ils étaient parfaitement accordés, leur yeux brillaient. Follement heureux et totalement électrisés, ils recommencèrent une autre figure, à nouveau, elle la prolongea par un saut de biche réussi.

L’atmosphère était à la fête. Il continua à jouer du piano pendant 5 minutes encore en les regardant avec admiration, puis s’arrêta.

Vous pourrez trouver la suite dans mon recueil de nouvelles qui vient de paraître chez EDILIVRE .

Actuellement en ligne, vous pouvez également le trouver à la FNAC et autres points de vente.

Le soleil

mercredi, octobre 16th, 2019
 Le soleil
Le soleil arrose
         Les jardins de roses
                  Pose sa patte de velours
                   Sur les fleuves dormants
 Le soleil éveille
          La prairie évanouie
Fleurit de miel
                     Les carreaux de ta fenêtre
Sans barreau
        Le soleil fait vibrer
              Le gosier des oiseaux 
                        Alors se met à danser la vie
                              Alors se met à danser l’amour
            Tout autour

Brigitte Gladys


Hommage à Notre Dame

samedi, avril 20th, 2019

Hommage à Notre-Dame de Paris

Mais qui a voulu voler l’âme de Notre Dame ?

J’étais encore à l’étranger quand j’ai appris avec consternation et tristesse cette nouvelle. J’ai reçu un message qui m’en informait mais, j’ai cru sur le moment que c’était un canular. 

Malheureusement ce n’était pas le cas, le jour après, tous les médias en parlaient. C’est une vrai catastrophe pour le patrimoine mondial. Presque mille ans d’histoire partis en fumée dans la seule  nuit du 15 au 16 avril 2019.  Est ce le soi disant progrès, un cafouillage de notre siècle qui a failli tout emporter ?

On ne saura peut être jamais.  

Le quartier latin c’était mon quartier quand j’étais étudiante aux Beaux Arts Quai Malaquais . Tous les dimanches après midi à 17 h, je me rendais à Notre Dame pour me recueillir et écouter un concert d’orgue gratuit à l’époque, c’était Pierre Cochereau qui en était le titulaire . C’était un moment puissant, flamboyant, extraordinaire dans un lieu d’accueil merveilleux ouvert à tous.  J’en ressortais toujours ressourcée et le cœur heureux.

A la suite d’une audition, j’avais réalisé une peinture. Je voulais traduire l’émotion que j’éprouvais en écoutant cette musique profonde dans un lieu sacré, béni et baigné de lumière aux couleurs vibrantes et sonores.

 L’orgue a miraculeusement été épargné. La cathédrale sera reconstruite. J’espère qu’elle le sera à l’identique par respect aux premiers bâtisseurs.

 

Mandalas fleurs de sel

vendredi, septembre 21st, 2018

Petit rappel : Le mot mandala vient du mot sanskrit qui signifie cercle ou circonférence et par extension sphère . On retrouve cette forme dans toutes les cultures.

Elle est présente constamment dans la nature (fleurs, plantes, graines) . Elle brille dans le cosmos (planètes, étoiles…)

Elle est présente dans le corps humain ( yeux, nombril, seins)

On la voit son influence tout autour de nous dans les architectures et dans les objets du quotidien .

 

 

 

-Support papier aquarelle, encres, pastels et cristaux de sel qui accrochent la lumière.

La  forme parfaite du cercle et la couleur verte associées sont un merveilleux support de méditation et de con-centre-ation La couleur verte correspond au chakra du cœur et le renforce. Elle harmonise l’énergie du cœur. Notre cœur reçoit notre sang qu’il nous  redistribue de la naissance jusqu’à la mort. C’est le chakra de l’amour inconditionnel.

Donner et recevoir, recevoir et donner sans aucune condition permet la continuité de la vie.

La forme circulaire et le vert de la forêt, le vert de la chlorophylle, le vert de l’émeraude ou de la chrysocolle, le vert de l’océan, le vert de l’argile, pour se sentir bien …

Méditez sur ce mandala vert , respirez du vert, vivez cette couleur et votre corps se remplira de bien être et de sensations agréables.

 

J’habite ici…

lundi, avril 11th, 2016

 

 

hyères 10 avril 2014 098

Pourquoi  naît-on dans cette famille plutôt que dans une autre ? Pourquoi naît-on ici plutôt qu’ailleurs ? Pourquoi habite t-on ici plutôt qu’ailleurs ?

Pour ma part, je ne sais pas pourquoi je suis née dans cette famille plutôt que dans une autre.

Nièce 005Portrait d’une nièce perdue de vue.

A la seconde question, je dirais que ce sont mes parents qui ont choisi leur lieu d’habitation en fonction de leur travail. Je suis née là où ils se sont installés.

A la troisième question, je dirais que j’habite ici parce que l’endroit m’a accueillie . C’est donc, tout naturellement que je suis venue y habiter.

Je suis née entre la mer méditerranée et l’océan, plus proche de l’océan que de la méditerranée . La belle ville  d’Hyères est  située à 565 km de mon lieu de naissance. A cette époque là, je ne connaissais pas cette ville, je l’ai découverte que très tard et par hasard. La première fois, c’était juste une halte pour aller vers une autre destination. Je me souviens l’ avoir trouvée très agréable, avec ses façades colorées rappelant l’Italie, ses palmiers et ses orangers qui  enluminent les rues. je me suis émerveillée devant l’abondance  de fleurs  ornant  les jardins  les maisons et les rues….. Plus tard, je suis venue en vacances dans la presqu’île de Giens. J’ai trouvé le lieu idyllique, une nature luxuriante une mer d’un bleu généreux et un climat idéal. Mais, ce sont deux événements qui m’ont le plus marquée.

Je voulais découvrir la vieille ville avec ma voiture, j’ai pris une voie sans issue, j’ai donc  reculé, une roue arrière  est partie dans le vide, il n’y avait pas de parapet. J’ai freiné et suis sortie rapidement par le côté droit. Immédiatement un homme qui marchait dans la rue est venu me porter secours, puis deux autres qui passaient en voiture également. A tous les trois, ils m’ont sortie d’un fort mauvais pas. Ils ont poussé et reculé le véhicule en deux temps trois mouvements. Je leur ai dit : « merci » et ils sont partis. Cela avait semblé tout naturel pour eux, c’est ainsi que j’ai pensé que l’on pratiquait l’entraide dans cet endroit et cela avait l’air d’être une manière de vivre.

Deux ans après je suis revenue à Hyères et là encore, j’ai un problème avec ma voiture. Elle  ne voulait pas démarrer. C’était un problème de batterie. J’ai trouvé rapidement une bonne âme qui l’a rechargée avec des pinces. Par la suite il m’a indiquée l’endroit où je pouvais en acheter une. C’est ainsi que je me suis forgée une belle image des habitants de ce lieu   éclairé de soleil où les hivers sont si doux ….

Villa Noailles Hyères 024

Vu prise des hauteurs de la Villa Noailles.

Tout au fond, à la pointe, Fort Bregançon…

coucher du soleil sur Hyères 001 bis

Coucher de soleil sur les monts Toulonnais

Fleurs Hyèroises 020

Cette ville célèbre les fleurs et les fleurs et moi ce n’est pas tout un poème, mais cent poèmes °°° Alors, j’aime cette ville et quand on me demande d’où je suis, je dis que je suis d’ici °°°

faveur de printemps 014                        Fleurs Hyèroises 030

Compositions présentées pour la fête de la fleur le  8 , 9 et 10 avril 2016

 

 

En habits noirs

samedi, janvier 10th, 2015

Explosion de violence

Choquée choquantnoir 020

_Je reste sans voix_

 

 

Démocratie en deuil

noir 019

Un angelot

vendredi, juillet 4th, 2014

l'angelot de Ludmila 012 (2)S’émerveiller

Chut !!! Il dort, un petit ange est né aujourd’hui 4 juillet 2014.

Il devait naître hier, il devait naître demain, mais,  il a choisi de s’ouvrir à la vie ce vendredi.

Bienvenue à lui,  mon petit fils bien-aimé *****

Je lui dédie ce poème pour que sa vie  soit belle et réussie.

Bienvenue Atlas

Bienvenue Atlas 008

 

 

Brigitte Gladys

Joyeux premier Mai 2014

jeudi, mai 1st, 2014

premier mai 013 (2)

Air léger

«  » » » » » »Soleil brillant «  » » » » » » »

Jour éclairé

*Tintement de clochette*

Brin de muguet

Joyeux premier Mai

B Gladys

 

la poétique de la ville suite

mercredi, décembre 11th, 2013

Doeuvres personnelles 010étail d’une peinture à l’huile que j’ai réalisée dans la série poétique de la ville.

J’associerais ma peinture à un poème de Guillevic que j’aime beaucoup .

Le cercle

Est la meilleure figure

Pour le poème.

Curieux :

Lorsque je dis cercle

Je vois une lande

Et je cherche à deviner

Ce qu’il peut y avoir

Au milieu.

Je ne bouge pas,

Me laisse faire

Par cette lande,

Ce cercle imaginaire

Qui a pris corps.

Guillevic

oeuvres personnelles 014

Je l’associe également à ma définition de la poésie.

La poésie est au centre,

elle n’a pas de pays, elle n’a pas de frontière, elle est libre de voyager

dans l’espace et dans le temps et personne ne peut l’en empêcher….

Brigitte Gladys

 

Poétique de la ville

samedi, décembre 7th, 2013

Huile sur toile (détail) sérieoeuvres personnelles 022poétique de la ville

Je dédie cette peinture à une jeune personne qui m’est chère et qui fête son anniversaire aujourd’hui loin de moi, mais proche du coeur.

Joyeux, proche, familier,magnifique, pur, rayonnant de printemps, ton sourire…

Bon anniversaire à toi la belle…