Archive for the ‘carnet de voyage’ Category

Hommage aux petites fleurs sauvages

mardi, septembre 17th, 2019

Devant tant de beauté

Genoux à terre

-Respect et hommage

Aux petites fleurs sauvages

Aux petite fleurs des collines

Aux petites fleurs de la terre

Aux petites fleurs des près

Aux petites fleurs des rochers

Devant tant de diversité

Genoux à terre

-Respect et hommage

Aux suaves stellaires

Aux étoiles d’or des ficaires

Aux rouges et fiers coquelicots

Aux bleuets bleu-indigo

Aux cabarets des oiseaux

Aux gerbes d’or en ballets

Aux sabots de la belle mariée

Aux pantoufles du petit jésus

::::::Qui font la fête::::::

Aux joyeuses pâquerettes

Aux délicieuses pervenches

Aux camomilles blanches

Aux facétieuses balsamines

::::::Qui pètent:::::

Aux brunelles  violettes

Aux grandes mauves

Aux délicieuse cardamines

Aux déhiscentes balsamines

Aux gracieuses centaurées

-Fleur de galant, fleur d’amour

Pour un jour ou pour un jour-

Aux étoiles  bleus des myosotis

Aux belles fleurs  d’harmonie

et à leur paisible bonheur

Devant tant de splendeur

Genoux à terre

-Respect et hommage

Aux petites fleurs sauvages.

*************************

Brigitte Gladys

Caro mio, caro mio

jeudi, septembre 5th, 2019

Ciste rose à la fleur étoilée.

Caro mio, caro mio,

Pour toi,

Bercée par le clapotis de l’eau,

Une île d’or et de lumière

Aux sables blancs et fins

Baignée de bleus cristallins

Viens, viens,

Caro mio, caro mio,

Pour toi,

Les fleurs de lavande 

aux couleurs du ciel

et au suave parfum

La fraîcheur des embruns,

Pour toi,

les senteurs des eucalyptus,

Des cinéraires et des myrtes

Qui brillent au soleil.

Pour toi,

Les noces de la nuit et du jour

-Un horizon d’amour-

Pour toi,

Le sentier qui musarde

Sous les grands pins

-Le papillon qui s’attarde-

Pour toi,

La douceur du soir

et sa profondeur

Pour toi,

-La harpe du vent-

La mélopée du puffin yelkouan

et la rumeur des roselières

Pour toi,

Le ciste rose étoilé

-Un éden enchanté-

Caro moi, caro mio,

Viens, viens,

Pour toi,

*Un éternel oustao*

Brigitte Gladys

La belle diane

vendredi, mai 31st, 2019
La belle Diane
Photo : Alexandre Vanderyeught

En Provence,

«  »Silence soyeux » »

Un Jason ou Pacha à 2 queues 
Vous pourrez les voir dans la nature méditerranéenne mais aussi au
« Jardin du pacha »
Domaine de l’Escarelle
83170 La Celle
-Jardin à papillons- LPO PACA-

Ce jardin sera participera aux rendez vous aux jardins du 8 et 9 juin 2019


Danse, danse,

La belle diane

Aux ailes dentelées

et

Aux lunules bleues

Vole, vole,

« Légère, légère »

Cherche son partenaire

et sa liane

Elle pondra ses œufs.

Vole, vole,

Danse, danse,

«  »Légère, légère » », 

De ci de là,

Dans les clairières,

Suivant les rivières,

et les sous bois,

Elle va.

Vole, vole

Danse, danse,

«  »Légère, légère » »

Par ci par là,

Elle s’en va.

.. » »…. » ».. » »…. 

Brigitte Gladys

PS : En raison de sa rareté la Diane est une espèce de papillon protégée.

Je précise que j’admire tous les spécialistes en faune et en flore, en ce qui me concerne, je ne suis qu’une amatrice.

les jeux pour enfants

jeudi, mai 23rd, 2019

Je me souviens avoir habité dans une ville où le parc près de chez moi n’avait ni jeu pour enfants,  ni fleur. Il était pourtant proche du centre (environ 300 m)…

Quand je suis arrivée à cet endroit, cela m’a interpellée. Je me suis dit que c’était une ville bien triste et fermée qui cachait ses enfants derrière les murs. 

Il faut dire, qu’avant, j’habitais près du parc Monsouris à Paris et que j’y passais beaucoup de temps avec mon jeune fils. C’était un lieu très agréable. J’y rencontrais également plein d’autres mamans.

A Sofia et dans les environs . On aime les enfants et la famille comme je l’ai dit précédemment. C’est ainsi que dans les parcs et même dans les forêts il y a des jeux pour enfants. J’ai trouvé cela merveilleux.

Quelques part sur le massif des Rhodopes

Parc de Sofia
Dans le zoo de Sofia
Les jeux sont souvent très originaux . :


Et pour terminer sur la Bulgarie 2019,  deux costumes  traditionnels bulgares qui me plaisent bien.

Je suis un jedi

mardi, mai 7th, 2019

Mon petit fils m’a dit :

-Mamie ! il y a des monstres d’acier qui dévorent la forêt. Moi, je suis un jedi et je vais me battre pour les faire partir et disparaître à tout jamais.

Quelque part dans le sud de Sofia des engins mécaniques, sans foi ni loi sont à l’œuvre arrachant les arbres et repoussant de plus en plus loin la nature. Ils  construisent une forêt de gratte-ciel sans âme qui dévorent la lumière et la chlorophylle.

Est ce la rançon du progrès ?

Je me suis laissée dire qu’une tour de 36 étages est en train de se construire …. Mais comment est ce possible ?

Souvenir du passé, la petite maison sur une station de tramway.

Le premier mars on fête la martenitsa en Bulgarie. c’est le jour où on formule des vœux Ainsi on accroche aux arbres des petits pompons rouge et blanc, des liens, en formulant son souhait ou ses souhaits. 

Certains rêvent d’amour, d’autres de voyages, d’autres de fortune devinez quel est le vœu que j’ai exprimé?

Le zoo-parc de Sofia

vendredi, avril 26th, 2019

Zoo et parc-jardin, j’ai beaucoup aimé cet endroit.  Le concept m’a plu . Tout d’abord, pour un prix modique (0,50 c d’euro) vous pouvez profiter du parc  toute la journée.

Ici, on est proche de la famille, il n’est pas rare de voir les grand parents, les parents et les enfants sortir ensemble ce qui est rendu possible pour tout le monde grâce au prix attractif.  Il y a les animaux bien sur, mais aussi beaucoup d’aires de jeu pour les enfants et des endroits charmants pour se réunir,  pour se restaurer, s’asseoir et pique-niquer.

C’est le printemps, les fleurs nous sourient et les visiteurs sont contents.

Crée en 1888, c’est un des plus vieux zoo d’Europe. Le parc est immense (36 hectares) très arboré, bien fleuri? agréable avec une perspective sur le mont Vitocha. Aujourd’hui, un nouvel espace est en train d’être aménagé pour accueillir les singes.



Elles sont chez elles…

Et les pélicans aussi.

De même que Madame l’autruche


Monsieur le rhinocéros se cache
La majestueuse maison des rapaces
Monsieur hippopotame nous fait coucou et nous au re voir. On reviendra l’année prochaine pour découvrir le reste du zoo-parc.
Travail intéressant, placé dans le zoo,  intégralement réalisé avec des bouchons de couleurs différentes agraffés.

Hommage à Notre Dame

samedi, avril 20th, 2019

Hommage à Notre-Dame de Paris

Mais qui a voulu voler l’âme de Notre Dame ?

J’étais encore à l’étranger quand j’ai appris avec consternation et tristesse cette nouvelle. J’ai reçu un message qui m’en informait mais, j’ai cru sur le moment que c’était un canular. 

Malheureusement ce n’était pas le cas, le jour après, tous les médias en parlaient. C’est une vrai catastrophe pour le patrimoine mondial. Presque mille ans d’histoire partis en fumée dans la seule  nuit du 15 au 16 avril 2019.  Est ce le soi disant progrès, un cafouillage de notre siècle qui a failli tout emporter ?

On ne saura peut être jamais.  

Le quartier latin c’était mon quartier quand j’étais étudiante aux Beaux Arts Quai Malaquais . Tous les dimanches après midi à 17 h, je me rendais à Notre Dame pour me recueillir et écouter un concert d’orgue gratuit à l’époque, c’était Pierre Cochereau qui en était le titulaire . C’était un moment puissant, flamboyant, extraordinaire dans un lieu d’accueil merveilleux ouvert à tous.  J’en ressortais toujours ressourcée et le cœur heureux.

A la suite d’une audition, j’avais réalisé une peinture. Je voulais traduire l’émotion que j’éprouvais en écoutant cette musique profonde dans un lieu sacré, béni et baigné de lumière aux couleurs vibrantes et sonores.

 L’orgue a miraculeusement été épargné. La cathédrale sera reconstruite. J’espère qu’elle le sera à l’identique par respect aux premiers bâtisseurs.

 

Oiseaux des parcs de Sofia

vendredi, avril 19th, 2019

Oiseaux des parcs boisés de Sofia

J’ai pris cette photo dans le parc du zoo de la capitale de la Bulgarie.

Ci dessus les oiseaux présents dans les grands parcs boisés. Ils sont parcourus par des rivières et des ruisseaux pour leur plus grand bonheur.

On peut comparer les deux tableaux.

J’aime beaucoup cette photo, c’est une forêt qui s’éveille avec un petit ruisseau et une quantité d’oiseaux extraordinaire.

Mandala sphère de la martenitsa (porte bonheur accroché aux branches le 1mars) le mandala des boutons et celui des fleurs.

Dans cet endroit précis il y a une quantité remarquable de rouges gorges qui chantent à tue-tête .
j’en  ai jamais vu autant et d’aussi prêt

Et celui ci lequel est ce ?

Et pour terminer un charmant petit nichoir quelque part dans la forêt.

Respecte-moi

mardi, avril 2nd, 2019

Regarde-moi

Respecte-moi

…..

Je suis le coquelicot

à la robe de soie rouge

….

Regarde-moi

Respecte-moi

……..

Je suis le papaver roehas

Je suis l’œuvre du créateur

Tout comme la viola odorata

Tout comme l’oxalis acetocella

Tout comme la stellaria media

……..

Regarde-moi

Respecte-moi

……

je suis le tilia cardata

Je suis le prunus persica

Je sui l’arbre des bois

…..

Regarde-moi

Respecte-moi

……

Je suis l’oiseau 

Qui chante tout là haut

Je suis l’œuvre du grand créateur

….

Regarde-moi

Respecte-moi

….

Je suis l’insecte

Qui butine de fleur à fleur

J’ai le droit d’être là

Je suis l’œuvre du grand créateur

……

Regarde-moi

Respecte-moi

…..

Je suis l’eau

Je suis le ruisseau

Je suis la rivière

Je suis la mer

…..

Ressens-moi

Respire-moi

Respecte-moi

Je suis l’air frais

Je suis l’œuvre du grand créateur

….

Ressens-moi

Respecte-moi

Je suis la terre nourricière

Je suis là pour toi

Je suis l’œuvre du grand créateur

Brigitte Gladys

La place….

vendredi, mars 29th, 2019
 :Une place très ancienne, où, autrefois, mes pas se sont promenés : La Place Nationale . Elle est  presque aussi ancienne que la création de la ville de Montauban. Elle a un aménagement très ingénieux .  Sous les arcades à double circulation, les quatre côtés de la place sont pourvus de galeries commercantes et de nombreux bars et restaurants. Ces galeries sont protégées du froid et du chaud . C’est un lieu pour tous très convivial. Le centre de la place accueille le  marché quotidien très coloré et animé .
Le rôle d’une place c’est quoi ? Créer un lieu agréable  qui accueille tout le monde, un espace bien placé (c’est le cas de le dire) où on peut se déplacer,  un lieu attractif qui consolide le lien social et favorise les échanges commerciaux ou culturels. Cette place parait fermée mais en fait, elle est ouverte sur tous les quartiers( est, ouest, nord, sud) de la ville.

La place Clémenceau

Jusqu’en  1768,( date de la vente du terrain) les cordeliers (ou franciscains) possédaient un vaste enclos non loin de l’église Saint Louis et près de leur couvent. Ils nommaient cet endroit l’esplanade. C’était un jardin clos de murs et plantés d’agrumes de toutes espèces.

Après son achat,

la place fut alors appelée place de la rade, car à  de cet endroit on pouvait voir la mer et la rade d’Hyères bien sur. De 1810 à 1812 la place de la rade fait l’objet de travaux . Un escalier crée la jonction avec la place Napoléon (aujourd’hui place de la république) qui se situe devant l’Eglise Saint Louis.

En 1860, à nouveau des travaux sont réalisés, la place de la rade est nivelée . Des égouts sont construits et en 1922 elle prend alors le nom de place Clémenceau en l’honneur du grand homme politique, on la nomme aussi place de marbre car, elle est pavée de marbre.

Place de la république aujourd’hui, La place Clémenceau se situe à droite et en contrebas.

Sur la place de la république à droite, la très ancienne église Saint Louis  classée monument historique.

De 1987 à 1990 elle fait l’objet d’un réaménagement total avec la création d’un parking souterrain.

Aujourd’hui, cette grande place (la plus grande place du département du Var) occupe un emplacement  central dans la ville. Elle fait le lien entre la vieille ville et la nouvelle. Elle est  plus belle que jamais. Elle vient d’avoir des aménagements et un  lifting (un genre de réparation urbaine) qui a duré presque 2 ans, conçu par l’architecte du musée Mucem.  Aujourd’hui, l’appellation Place Clémenceau lui sied bien mieux, que la dénomination un peu froide de  » place de marbre »

 Elle est devenue une belle place provençale ombragée. Elle est  accueillante. Plusieurs centaines de végétaux ont été plantés dans le jardin attenant  sur la place et ses abords. Les oiseaux et les insectes vont être à la fête.  Les bigaradiers vont se parer de fleurs parfumées puis de fruits-mandala orange pendant l’hiver et même plus. De quoi nous donner du baume au cœur.  La couleur orange est la couleur de la bonne humeur et vous savez ce que je pense de la sphère….

  Les ombrières qui lui faisaient défaut apportent aujourd’hui originalité et fraîcheur.

Magnifiques plaques en fonte hyéroises datant du XIX e siècle
Mais d’où est donc tirée cette idée ingénieuse de découpe ?

La magnifique rosace centrale (inspirée de celle de la place del campidoglio oeuvre de Michel-ange) donne une structure centrale bien campée. Elle rayonne, pacifie, unifie et met  en liaison toutes les parties de la ville, le nord comme le sud , l’est comme l’ouest , les jardins, tout comme l’ancienne  et la nouvelle ville et met en valeur la fontaine qui rafraîchit la place . En plus, elle lui confère un petit air d’Italie.

J’aime aussi son côté populaire et enchanteur,  le manège circulaire  va attirer et réjouir un grand nombre d’enfants.La sculpture du Duc d’Anjou (frère de saint Louis) n’a pas été oubliée, elle a juste changé de place. Elle regarde du côté de la place et de la  mer et c’est tout aussi bien quand on connaît l’histoire du Duc d’Anjou.Demain c’est le grand jour, demain c’est le jour de l’inauguration et la place sera fin prête.

Jour d’inauguration : C’est la fête

La place est noire de monde

Le spectacle est féérique, les papillons-anges déploient leurs ailes.

Et les baleines bleues s’élancent dans le ciel


Nota bene : S’inspirer n’est pas copier. Je pense que la nature et les fleurs par leur magnifique architecture bien centrée, souvent autour d’une rosace, sont de grandes inspiratrices….