Archive for juin, 2019

Les martinets

vendredi, juin 7th, 2019

Aujourd’hui 7 juin 2019 c’est la journée mondiale du martinet (espèce protégée)

Voir article du 14 juillet 2018

Je reprend le poème que j’avais écrit en leur honneur.

Cris vibrants

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Apus apus les martinets

Éclair fuligineux

<<<<<<<<<<

Fin printemps

Début juillet

Du haut des nuages

>>>>>>>>>>>>>>

Apus apus les martinets

Rondes rapides dans le ciel,

Leur grand bec ouvert,

Ivres d’air et de lumière

Ils déploient leurs ailes

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<>>

-Agiles acrobates

Magnifique photo  d’Aurélien Audevard

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Ils s’élancent-dansent-glissent

virevoltent-vrillent-vibrent

Font des boucles dans le bleu

Voltigent et planent<<<<<

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Habileté, agileté, fluidité,

en piqué jusqu’au ruisseau,

Boivent une gorgée d’eau

Remontent en flèche.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>

Sous les tuiles au nids cachès

«  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »

Les petits grandissent doucement

Ils seront bientôt prêts

Pour la grande traversée.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Apus apus les martinets

Brigitte Gladys

Tôt le matin et tard le soir, c’est l’heure du repas, les petits sont nourris à tour de rôle et souvent.
Cet insectivore peut en capturer jusqu’à 20 000 par jour dont beaucoup sont des moustiques. C’est un oiseau cavernicole.
Il est utile de recenser leur nid pour ne pas en détruire l’accès.
Le martinet ne fait pas de nid extérieur comme les hirondelles. Ils se glissent dans les trous de boulin, les petites cavités des murs où sous les tuiles.
En signalant leur nid à la LPO vous  l’aidez  à protéger leur  habitat.

Robert Desnos

mercredi, juin 5th, 2019

-4 juillet 1900- 8 juin 1945-

Il y a 75 ans, jour pour jour commençait le débarquement des forces alliées. Bientôt, bientôt cette terrible guerre allait prendre fin.

_La seconde guerre mondiale a fait près de 60 millions de morts et a duré 6 années_

Pendant ce temps, dans le camp de concentration de THERESIENSTADT  le poète Desnos, tant épris de liberté, s’affaiblissait et perdait espoir…. le 8 juin 1945  toujours pas libéré, il mourait du typhus. 

En souvenir de lui, voici une de ses poésies qui me plait beaucoup. 

La tortue

J e suis une tortue et je suis belle,

Il ne me manque que des ailes

Pour imiter les hirondelles.

Que ? Que ?

Mon élégant corset d’écaille

Sans boutons, sans vernis, ni maille

Est exactement à ma taille.

Ni ? Ni?

Je suis tortue et non bossue,

je suis tortue et non cossue,

Je suis tortue et non déçue.

Eh ? Non?

Robert Desnos

Dans la forêt, j’ai rencontré la belle tortue d’Hermann, ou tortue des Maures, une espèce protégée car elle fait partie des reptiles les plus menacés à l’échelle mondiale. 

Sa carapace indique qu’elle a été blessée et qu’elle a eu la chance d’avoir été  réparée avec de la résine. Ensuite, elle a été remise en liberté.