Archive for the ‘poésie’ Category

Toulon

mercredi, décembre 1st, 2021

Sous le ciel bleu

Dans la rade brillante

Toulon, tout du long

Toulon, tout du long-

Devant le regard chaloupé

Des deux Atlas de Puget

Comme une belle fleur

Aux pétales scintillantes

Et au cœur d’or

S’étire le port-

Sur une mer bleue

Toulon tout du long

Toulon tout du long-

Au pied du Mont Faron

Concert de la flotte

S’envolant de l’opéra

Claire nitescence

Toulon, ville inspirante

D’arrivées et de départs

Toulon sans fard

Toulon ville vivante

Toulon ville innovante

Senteurs enveloppantes

De musc, d’encens

De chichis brûlants

Et de café fumants

Au grand marché

Bruissant et chamarré

Beau méli-mélo * :^* ° :

De sonorités différentes

Saveurs d’ici et d’ailleurs

Explosion de couleurs-

Toulon c’est tout un monde

C’est le monde de Toulon

Brigitte Gladys

PS : Autrefois, il y a 30ans, je traversais souvent Toulon pour me rendre dans une station balnéaire. Il faut dire que les murs et le tunnel gris de la traversée ne retenaient pas mon regard. J’avais envie de passer très vite.

Avec le temps, j’ai fini par m’y arrêter. J’ai alors découvert et apprécié cette ville. D’année en année, Toulon a changé, en mieux. Un agréable bateau bus dessert avantageusement la rade. la vieille ville, toujours animée, est devenue plus propre et attrayante. La rue Semard est désormais la rue des Arts. Il y a beaucoup de boutiques très variées et de nombreux bons restaurants et cafés sympas. Les espaces verts se sont multipliés ……Le musée des Arts offre de belles expositions.

L’image de Toulon avec un boulet de canon ou de forçat accroché à la cheville, c’est terminé.

De cette rue très en vue de Paris parle -t-on du massacre des protestants qui a eu lieu du N°136 au N°144, non jamais…

Pareil pour ce marché très chic dans une ville très chic, qui s’étend juste sur l’emplacement du gibet d’autrefois, parle t-on de la souffrance et du nombre de morts qu’il a causé, là, juste à cet endroit ? jamais…

Son bagne et son quartier du  » petit Chicago », c’est du passé ! N’en parlons plus.

Chariots d’automne

mardi, novembre 16th, 2021

Chariots d’automne

Chargés

De brun, de rouille et d’or

De rouge , d’orange, de jaune

Près du feu,

Les marrons fument

Et le chat dort

Chariots d’automne

Chargés

De vents mauvais

De pluies violentes

De ciel en grisaille

De rafales en mitraille

De brouillards pénétrants

De froid glaçant

De vagues déferlantes

Chariots d’automne

Ron°ron°ron

Près du feu, les marrons

Fleurent bon

Bien au chaud

Ron° ron° ron

Le chat rond°ronne

Sur la table basse

Ron°ron°ron

Et les chariots passent

Brigitte Gladys

Lavez l’air

samedi, novembre 6th, 2021

Coup de Karcher

Lavez l’air

Lavez le lourd

Lavez le laid

L’air pollué

Lavez le noir

L’air qui pique

L’air toxique

L’air puant

Lavez l’air

Coup de karcher

Détruisez le CO2

Détruisez le NO2

Détruisez l’O3

L’air gras

Et les PM2,5

Et les PM10

Coup de karcher

Sur les PM d’enfer

Rendez nous

L’air frais

Le bel air

L’air clair

L’air léger

L’air vivant

L’air vibrant

L’air parfumé

Rendez nous

Notre santé

Coup de karcher

Lavez l’air

Brigitte Gladys

Ce qu’il faut retenir

jeudi, septembre 30th, 2021

Ce qu’il faut retenir des fleurs

Ce sont les couleurs

Ce sont les pétales

C’est l’étoile

C’est le rond

C’est le papillon

C’est l’arôme enchanteur

C’est le mandala du cœur

****

Brigitte Gladys

PS: Chacun voit ce qu’il peut voir ou ce qu’il a envie de voir. C’est la même chose pour l’observation les fleurs, moi, j’y vois leur architecture sacrée et c’est cela qui me plait et me ravit le cœur.

Se poser…

mercredi, septembre 22nd, 2021
Comme un papillon

-Se poser-

Sur le mandala étoilé

de la fleur vermillon

Faire taire le bruit des pétales

Respirer son parfum délicat

Respirer sa beauté

Sur le lac bleuté

Fleur de gardénia

La vie se précipite

….

Vite, la retenir

Brigitte Gladys

Lis des sables

samedi, septembre 4th, 2021

Fin août, début septembre

Au bord du ciel

Sur la dune de sable

Inflorescence ultime

Remarquable

du lis maritime

Brigitte Gladys

Incendies de l’été

mardi, août 17th, 2021

/Nuit criminelle/

Du bord de la route

-Complice du vent-

Une étincelle de mort a claqué

Cris blancs dans la nuit calcinée

-Animaux affolés

-Forêts en brasier

-Ciel plombé

-Etoiles éteintes

-Pluie de cendres

-Paysages brûlés

En grand deuil

La nature et les villes

portent leur croix

et pansent leur plaie

+++++++++++

Silence désolé.

+++++++++++

Brigitte Gladys

Ces incendies de l’été qu’Is soient accidentels ou criminels sont un grand malheur pour la région . C’est une grande souffrance pour les habitants du lieu, et une catastrophe pour la nature et les animaux de la forêt. Bon nombre ne survivront pas. Je pense à la très belle, mais très lente, tortue d’Hermann. 90°/° de l’effectif va périr, ceci, malgré le secours des associations de protection de la nature.

La aussi tout un travail de sensibilisation doit se faire par l’éducation. Certains établissements scolaires du sud le font déjà, ils participent à la reforestation, c’est à dire que les élèves vont planter de jeunes arbres pour remplacer ceux qui ont été brûlés par l’incendie. On peut même pousser le concept en donnant le nom de l’élève à l’arbre qu’il a planté.

Pour la tortue d’Hermann, voir l’article intitulé – Robert Desnos- et son poème sur la tortue.

Voir aussi la photo d’une tortue d’Hermann évoluant dans le sous bois après avoir été soignée et sauvée.

Voir aussi les autres articles sur le thème de l’incendie.

Bienvenue

jeudi, juillet 29th, 2021

***Bienvenue Ceylan***

Silence d’or

Sourire d’ange

Bébé dort

Il va se reveiller

S’éveiller à la vie

***Bienvenue***

Je te souhaite une vie bienheureuse

Que la terre soit pour toi généreuse

Que la vie te soit aimable

Dans un jardin remarquable

*Bienvenue Ceylan*

Brigitte Gladys

Silence du coucou

mardi, juin 29th, 2021

Je n’ai pas entendu

Le coucou chanter en Avril

Où es t’il parti ?

De l’eau a-t-il suivi le fil ?

Sous le soleil

Silence des oiseaux

Silence des ruisseaux

Silence des abeilles

Je n’ai pas entendu

Le coucou chanter cet été

Où s’est il caché ?

Est il parti pour toujours ?

Reviendra t-il un jour ?

Sous le ciel

Silence des oiseaux

Silence des ruisseaux

Silence des abeilles

Je n’ai pas entendu

Le coucou chanter.

Brigitte Gladys

PS : Cri d’alarme !!!!!!!!

La population des oiseaux et des insectes ne cesse de décroitre.

L’emploi à outrance des pesticides et le dérèglement climatique en sont la cause.

Après les oiseaux, les insectes, à qui le tour ?

Alors agissez pour arrêter cette hécatombe.

Silence rond ( )

samedi, juin 12th, 2021

Silence rond

Silence des oiseaux

Silence des ruisseaux

Silence des berceaux

Silence rond

Silence serein

Silence des jardins

Silence plein

Silence rond

Silence blanc

Silence puissant

°Paradis de l’instant°

Silence rond

Silence infini

Silence inouï

Terre et ciel unis

Silence rond ( )

Brigitte Gladys