Archive for the ‘poésie’ Category

Les grands arbres

mercredi, octobre 21st, 2020

Je suis pour la belle nature

Je suis pour la forêt

Nimbée de lumière

Je suis pour les cascades

Je suis pour les dryades

Si douces, si douces

Qui dansent sur la mousse

Tout autour des grands chênes

Je suis pour la forêt

Pépiante d’oiseaux

je suis pour les grands arbres,

S’élançant dans les airs

Ivres de sève

Tutoyant le ciel

Caressant le soleil

Et les brillantes étoiles

et la lune qui luit

La nuit tout là haut

Je suis pour la forêt

Je suis pour la belle nature

…….

Mais, je suis contre

la destruction par le vide

et contre l’écocide.

Brigitte Gladys

PS : définition du mot écocide

C’est une grave atteinte portée à la nature entraînant des dommages majeurs, souvent irréversibles, à un ou plusieurs écosystèmes pouvant aboutir à leur destruction. Cette atteinte peut être volontaire ou bien involontaire.

Jardins

jeudi, septembre 24th, 2020

Jardins en fleurs

Arbres en floraison

Que j’ai habités toute une saison

Qui abritent chaque jour de ma vie

Dans ma maison, éclosion de fleurs nouvelles

Assise sur sur le rebord d’une corolle, douce contemplation

Délicats chants des chœurs, parfum envoûtant, illumination

Souffle léger des roses, mandala paradis de l’instant

Dans ma maison, floraison d’une nouvelle éclosion

Belle, qui abrite chaque jour de ma vie

Enluminé de bonheur

Jardins en fleurs

Jardins

Brigitte Gladys

Jeune fille en fleurs dans un jardin en fleurs.

La carte du tendre

dimanche, juillet 19th, 2020

La carte du tendre de la politique n’est pas de tout repos et sans danger. Se battre sur des terres inconnues afin de lutter contre le réchauffement climatique demande des efforts constants, hors du commun et un entrainement intensif. Même un coeur vaillant peut s’y égarer.

Pendant tout ce temps, j’ai été incapable d’écrire un seul mot de poésie .

Aujourd’hui, comme une colombe au sol, qui, apercevant un chat, s’envole, je ne vais pas rester là, à me bagarrer et à me faire massacrer.

Comment s’envoler ?

Par la pensée, par la prière, l’imagination, la contemplation des chefs d’oeuvre de l’art et de la littérature et aussi en se souvenant de moments lumineux et du spectacle merveilleux que nous offre la nature.

Délice d’essentiel

C’est l’été

Festin de fleurs

Instantané de myosotis

Concentré de pétunias

Glacis de Gazinias

Déjeuner rafiné

Consommé de pourpier

De roses hortentias

De pétales de lys

Velouté d’iris violets

De violettes bleus

Mousse d’organdi

Regal de senteurs

Précipité de lilas

Coulis de mauves

-Boire d’un trait-

*Délicieuse Volupté*

Brigitte Gladys

Bon anniversaire Atlas

samedi, juillet 4th, 2020
Mandalas-fleurs en soleil.

Bienvenue Atlas

Silence d’or

Sourire d’ange

Bébé dort°°°

Il va se reveiller

Se réveiller à la vie

***Bienvenue***

C’était il y a 6 ans, bon anniversaire Atlas ! Bon anniversaire Atlas, le temps passe si vite, tu habites si loin et puis le virus du covid nous sépare encore un peu plus et plus longtemps…

Pour toi une bergeronnette des Balkans . Je suis sure que dans les grands arbres tu dois en voir.

La convention citoyenne pour le climat, c’était aussi pour toi et toutes les générations d’enfants qui arrivent. J’espère que ta vie sera belle et tu vivras dans un univers vert et décarboné

Journée internationale de l’environnement

vendredi, juin 5th, 2020

Devant tant de beauté

Genoux à terre

-Respect et hommage-

Aux petites fleurs sauvages

Aux petites fleurs des collines

Aux petites fleurs de la terre

Aux petites fleurs des près

Aux petites fleurs des rochers

Devant tant de diversité

Genoux à terre

-Respect et hommage –

Aux suaves stellaires

Aux étoiles d’or de la ficaire

Aux rouges et fiers coquelicots

Aux bleuets bleu-indigo

Aux cabarets des oiseaux

Aux gerbes d’or et leurs ballets

Aux sabots de la belle mariée

Aux pantoufles du petits jésus

Qui font la fête ::::::

Aux joyeuses pâquerettes

Aux délicieuses pervenches

Aux camomilles blanches

Aux facétieuses balsamines

Qui pètent ::::::

Aux brunelles violettes

Aux grandes mauves

Aux délicates cardamines

Aux déhiscentes balsamines

Aux gracieuses centaurées

Aux célestes myosotis

Aux brillants millepertuis

Aux fleurs d’harmonie

et au paisible bonheur

Devant tant de splendeur

Genoux à terre

-Respect et hommage-

Aux petites fleurs sauvages

Brigitte Gladys

Cette journée de l’environnement est un appel à passer à l’action pour lutter contre la perte accélérée d’espèces et la dégradations du monde naturel.

Chaque année un million d’espèces végétales ou animales (laissons ce petit pangolin vivre sa vie !) sont menacées d’extinction. Ceci en grande partie à cause des activités humaines : déforestation, production de gaz à effet de serre et réchauffement climatique qui va avec…

Chacun de nous à un rôle à jouer et il n’y a pas de petit rôle pour défendre l’environnement.

J’ai eu beaucoup de spams pour cette page . Serait ce parceque je parlais du petit pangolin qui navigue d’un blog à l’autre…

Le pangolin

On a beau être un pangolin
Et ressembler à s’y méprendre
A un tas de pommes de pin;
On a quand même le coeur tendre.

On a beau faire, quand on marche,
Un cliquetis de castagnettes;
On a de l’amour plein la tête
Et des douceurs de patriarche.

On n’a – quand on est pangolin –
Ni la grâce ocellée du paon
Ni la souplesse du félin.Mais on vit entre bons voisins,
Oublié, mais toujours content,
Dans le blanc silence africain.

(Maurice Carême)



Aimer autant que possible

lundi, mai 18th, 2020

Autant que possible

Le bon et le beau

*Aimer*

Le beau et le vrai

*Aimer*

Le visible et l’invisible

*Aimer*

L’indicible et le dicible

*Aimer*

Le vide et le plein

*Aimer*

Le juste et le bien

*Aimer*

La rosée du petit matin

*Aimer*

L’obscur et le clair

*Aimer*

Le sucré et l’amer

*Aimer*

Le soleil blanc

Qui s’attarde

*Aimer*

La lune qui musarde

*Aimer*

Le murmure du vent

Et de l’oiseau caché,

Le doux chant

*Aimer*

Le certain et l’incertain

*Aimer*

Le proche et le lointain

*Aimer*

Ta main dans ma main

Pour aujourd’hui,

Et pour demain.

*Aimer *

Brigitte Gladys

Escargotin

vendredi, mai 15th, 2020

Un escargotin coquin fait de la glisse sur la pente lisse d’un pétale de pivoine.

Brigitte Gladys

Adieu Ma Tina

lundi, avril 27th, 2020

L’histoire de Matina arrivée en août 2010

The tramp. Una matina una gatina…

Depuis quelques jours, elle vagabondait dans la résidence. C’était une petite minette noire maigrichonne avec la queue en panache. Elle portait autour du cou une clochette, mais n’avait aucun tatouage. Les enfants ont cherché a savoir à qui elle appartenait mais, elle n’était à personne et personne n’en voulait. Elle se faisait régulièrement jeter dehors, elle était noire et le noir vous savez ce n’est pas bien vu.

Attristée de la voir trainer près des poubelles je me suis mise en quête de bons maîtres. J’avais déjà un Tigrou , impossible d’avoir deux chats, non impossible…

La nuit suivante vers 3 heures du matin j’ai été réveillée par un miaulement déchirant devant la fenêtre de ma chambre. Il y avait un bagarre entre chats de la rue. Elle avait une peur bleue, c’était de loin la plus petite. J’ai ouvert, elle s’est précipitée toute tremblante se cacher sous le lit.

Le jour suivant, je lui ai donné à manger, elle m’a bien regardée de ses grands yeux d’or et il était clair qu’elle n’avait pas du tout envie de partir.

Je pensais toujours que j’allais la donner mais elle a tenté le va tout .

Je me suis assise sur le canapé et d’un grand bond elle s’est retrouvée sur mon cœur en train de ronronner très fort.

En me regardant droit dans les yeux elle m’a dit en me suppliant.

  • Garde moi, garde moi, je sais bien ronronner et tu verras tu seras très contente.

J’ai craqué, comment résister à de tels ronronnements.

Voilà comment j’ai adopté ma Tina qui du reste m’avait devancée.

Quant à Tigrou et bien Tigrou et Tina cela va très bien ensemble.

Et pour finir à la fin de l’hiver, elle s’est parée d’une robe chocolat à longs poils, personne ne pourra plus lui reprocher d’être noire.

*********************************************************************

Presque dix années sont passées, Matina la belle m’a offert un amour inconditionnel comme seuls les animaux peuvent le faire.

Il y a deux mois, elle a commencé à ne pas manger. Je ne me suis pas inquiétée au début. Puis, comme elle maigrissait, je me suis décidée à l’amener dans une clinique vétérinaire. Cela a été le pire des choix que j’ai fait pour elle.

Quand j’habitais dans un autre département elle avait son vétérinaire qu’elle voyait une fois par an.

Le premier vétérinaire que j’ai vu dans cette clinique m’a dit : A la couleur de son poil, elle a l’air malade. Revenez la semaine prochaine, je lui ferai une anesthésie et je lui ouvrirai la bouche, je ferai un détartrage etc…. Je vous envoie un devis.

Comme s’il ne pouvait pas lui ouvrir la bouche ce même jour ! Ensuite, il m’a proposée des croquettes extra pour chat, que je n’ai pas achetées.

Je suis rentrée chez moi espérant qu’elle se remettrait à manger. Quinze jours ont passé, elle ne mangeait toujours pas. Après une longue réflexion je l’ai ramené à la clinique pour les examens en questions. C’est une autre personne qui l’a prise en charge.

Je devais la récupérer à 16 h. Vers 11 heures, j’ai eu mauvais pressentiment, j’ai téléphoné pour avoir des nouvelles. J’ai appris sans ménagement qu’elle avait une tumeur à la mâchoire, au lieu de me prévenir tout de suite, on a continué, détartrage, arrachage de dents, prélèvement, analyse sanguine…

Si on m’avait prévenue, parce que c’était bien visible sur la radio qu’elle avait une tumeur maligne, j’aurais dis de tout arrêter de la laisser tranquille.

La société protectrice des animaux fait très attention quand un candidat à l’adoption se présente. En ce qui concerne les vétérinaires, surtout ceux qui s’occupent d’animaux de compagnie, qui, pour une personne représente presque un membre de la famille, y a t’il des contrôles qui sont faits ?

Si un jour j’adopte un autre animal je choisirais d’abord le ou la vétérinaire qui le suivra longtemps, toujours le même.

Il faudra qu’il (elle) ait de l’empathie pour l’animal, s’il est malade, mais aussi pour moi, sa maîtresse et qu’il (elle) ne me considère pas uniquement comme un tiroir caisse.

Quand j’ai récupéré ma minette, elle était dans un état épouvantable. Elle se traînait et se cachait sous les meubles. Elle n’a plus jamais ronronné et

elle avait peur de moi. Elle a survécu 15 jours.

Poésie pour Ma Tina

Gatina della Matina

Tina sur mon cœur

***************

Regard pépites d’or

Poils soyeux et noir

Patte de velours

Miaulement flûté

Moustaches palatines

***************

Son cœur palpite

++++++++++++

-Ne palpite plus-

++++++++++++

Repose en paix dans le paradis des chats.

Ma Tina, un amour de chat

Miaou, miaou miaou

miaulement délicieux

Chat chat chat chat

Ron ron ron ron

Tina sur mon cœur

Regard pépites d’or

-Pétillant-

Poils noirs et soyeux

-Frissonnants-

Pattes de velours

-Amour-

Ron ron ron ron

miaulement flûté

Miaou miaou miaou

Moustaches palatine

Chat chat chat chat

Tina Tina Tina Tina

Ma Tina

Brigitte Gladys

22 avril journée de la terre

mercredi, avril 22nd, 2020

Mais qui donc a mis le feu à la terre ?

Incendie

/Nuit criminelle/

Du bord de la route

-Complice du vent-

une étincelle de mort

a claqué

enflamment la vallée.

– Herbes desséchées

-Forêts en brasier-

-Mer grisée

-Absence de clarté-

-Ciel plombé-

-Étoiles éteintes-

-Pluie de cendres-

-Paysages brûlés-

-Maisons calcinées-

-Acre odeur-

En grand deuil

La nature et les villes

portent leur croix

et pansent leur plaie

+++++++++++++

Dans un silence désolé

+++++++++++++

-Survivance de la fleur

du lys des sables-

Brigitte Gladys

Protégeons notre belle planète, aujourd’hui, c’est la journée mondiale de la terre, sans elle nous ne sommes rien…

Fleurs du vent…..

dimanche, mars 22nd, 2020

Belles, les fleurs du vent

Par temps d’épidémie

Devant ma porte

Deux jolis bouquets d’anémones déposés..

*Protège du mal, porte chance pour moi*,

mais pour vous aussi-

Je veux le voir ainsi.

Belles, les fleurs du vent

Prenez soin de vous,

Cet ennemi invisible sera terrassé.

Brigitte Gladys