Regardez

mars 2nd, 2019

Regardez-

Respirez-

L’air est délicieux

De l’autre côté de février,

Baignés de lumière,

Délicieusement parfumés,

Merveilleusement étoilés,

Fleurissent les  amandiers.

=Jour heureux=

-Souriez

Brigitte Gladys

En moi même je me dis…

Souris, c’est ton anniversaire, ….La vie est belle. Le passé est passé et l’avenir reste à venir. Aujourd’hui, c’est un nouveau  jour, il est unique, le présent est un cadeau qui  passe vite alors profites en bien****

Pour moi le bonheur, c’est d’être dans l’instant  tout en étant relié au centre de soi et connecté  à la beauté de la nature

Chariots d’automne

novembre 16th, 2021

Chariots d’automne

Chargés

De brun, de rouille et d’or

De rouge , d’orange, de jaune

Près du feu,

Les marrons fument

Et le chat dort

Chariots d’automne

Chargés

De vents mauvais

De pluies violentes

De ciel en grisaille

De rafales en mitraille

De brouillards pénétrants

De froid glaçant

De vagues déferlantes

Chariots d’automne

Ron°ron°ron

Près du feu, les marrons

Fleurent bon

Bien au chaud

Ron° ron° ron

Le chat rond°ronne

Sur la table basse

Ron°ron°ron

Et les chariots passent

Brigitte Gladys

Lavez l’air

novembre 6th, 2021

Coup de Karcher

Lavez l’air

Lavez le lourd

Lavez le laid

L’air pollué

Lavez le noir

L’air qui pique

L’air toxique

L’air puant

Lavez l’air

Coup de karcher

Détruisez le CO2

Détruisez le NO2

Détruisez l’O3

L’air gras

Et les PM2,5

Et les PM10

Coup de karcher

Sur les PM d’enfer

Rendez nous

L’air frais

Le bel air

L’air clair

L’air léger

L’air vivant

L’air vibrant

L’air parfumé

Rendez nous

Notre santé

Coup de karcher

Lavez l’air

Brigitte Gladys

Le tiers-lieu de Grasse accueille la CCC

octobre 26th, 2021

En tant que membre de la convention citoyenne j’ai passé un jour, le 15 octobre 2021 au tiers-lieu de Grasse. C’est cette expérience que je vais relater avec des mots les plus clairs et les plus simples possible. Le thème étant la complexité.

Pour mémoire, la convention citoyenne est une assemblée française de citoyens constituée en octobre 2019 par le C.E.S.E (conseil économique et social) sur demande du premier ministre Edouard Philippe. Elle regroupe 150 citoyens de France et d’outremer tirés au sort. Elle représente la population française, il y a un peu plus de femmes que d’hommes. Le plus jeune a 16ans et le plus vieux 81ans.

Le but c’est de définir des mesures structurantes pour parvenir dans un esprit de justice sociale à réduire les émissions de gaz à effet de serre, soit 40/° d’ici 2030.

La température de la terre augmente de manière significative. Ceci est du à l’activité humaine qui accentue cet effet. Comme une serre aux parois de verre où la chaleur est retenue, sur terre la chaleur reste emprisonnée. C’est ainsi que la températures moyennes et les équilibres climatiques sont bouleversés. Les principaux gaz à effets de serre sont le C02 (dioxyde de carbone, le méthane CH4 et le protoxyde d’azote N2O.

Les scientifiques s’accordent à dire que ce sont les activités humaines ( chauffage au charbon, les transports, les industries, la déforestation, l’agriculture) qui produisent cette catastrophe (production de gaz et réchauffement climatique)

Une transition bas carbone peut régler ce problème si on agit vite, le temps presse. Il faut que tout le monde soit informé et que tout le monde s’y mette.

Par tirage au sort nous avons constitué 5 groupes

– Produire et travailler

-Se loger

-Se nourrir

-Se déplacer

-Consommer

Pour se faire, je me suis levée à 5h du matin pour arriver sur le lieu à 8h tapantes .

En effet les membres de la CCC et les responsables des tiers-lieux associés aux petits débrouillards font la tournée des tiers-lieux dans toute la France pour expliquer et faire prospérer les 149 mesures de la CCC et in fine parler de cette extraordinaire aventure démocratique.

Mais, qu’est ce qu’un tiers-lieu ?

C’est un espace physique et connecté pour faire ensemble :

Coworking, ateliers partagés, ateliers d’artistes, ateliers de réparation, de vélos entre autres, cantine solidaire, séminaires, formations, équipe de chercheurs.

Ils ont été crées par la volonté politique dans le but d’accélérer la transition écologique et solidaire ainsi que le développement durable. C’est à dire informer et agir face au réchauffement réchauffement climatique, trouver des solutions….

Les tiers-lieux sont nombreux et dispersés dans tout le territoire.

Ce qui me plait dans celui de Grasse c’est son incroyable richesse. Ce n’est pas juste un espace que l’on loue pour travailler. Il y a beaucoup d’échanges, de partage et d’interactions. C’est un endroit ouvert. Il n’ y a pas de petites initiatives, toutes les initiatives comptent.

Le tiers-lieu de Grasse reçoit les membres de la CCC sur trois jours et accueille le public.

Monsieur le député des Alpes maritimes, Loïc Dombreval (ardent défenseur de la cause animale et de la biodiversité) a fait l’honneur de sa présence pour lancer ces trois journées.

Pour ma part, j’ai surtout reçu, le matin, les délégués collégiens de la ville et l’après midi les éco-délégués avec leurs professeurs.

C’était vraiment l’occasion de parler de la convention citoyenne, de la démocratie participative et bien sur sur du réchauffement climatique.

Ils se sont montrés à l’écoute, intéressés et motivés pour faire changer les choses.

L’après midi, avec les éco- délègues on a parlé de la possibilité de travailler collectivement sur des projets d’actions éducatives.

ex :

Participer au reboisement, chaque élève planterait un arbre, il pourrait même lui donner son nom…

Participer au nettoyage, de son environnement, des plages et de la mer, les protéger…

Protéger la biodiversité (ex : mettre des nichoirs sur les arbres de l’école)

Agir pour économiser l’énergie

Agir pour économiser l’eau

Agir pour économiser la nourriture

Agir pour manger mieux

Agir pour lutter contre le gaspillage

Agir pour favoriser le recyclage

Rien ne se perd tout se transforme : En Arts Plastiques on peut faire des merveilles avec des objets récupérés et réutilisés différemment.

Les éco-délégués se sont les petits diplomates, les éveilleurs, les passeurs de paroles et de projets relatifs à la lutte contre le réchauffement climatique.

J’ai reçu cette belle jeunesse avec beaucoup de plaisir, j’espère avoir réussi à leur donner l’envie de créer de grands projets autour de ce thème.

Le matin, j’ai été reçu avec d’autres membres de la CCC, par la radio et j’ai eu l’occasion de réciter un de mes poèmes sur la protection de la nature et des écosystèmes intitulé : Ecocide

Cela m’a également fait chaud au cœur de retrouver des membres de la convention citoyenne avec qui j’ai partagé des moments forts.

Au passage, je remercie tous les organisateurs de cet événement qui ont fait un travail extraordinaire.

Pour l’instant, je ne mets pas de photos, plus tard peut être .

Je vous encourage à visiter ces tiers-lieux et à participer à des activités et à en créer sur le thème de la transition bas carbone écologique et solidaire.

B.G Marobin

Alerte rouge

octobre 20th, 2021

Alerte rouge

Alerte rouge

On étouffe

Plus rien ne bouge

Silence effrayant

On étouffe

La planète est envahie

De trucs, de choses

De bidules en plastique

Qui piquent

Objets cassés,

Objets de rebut

Objets sans âme

Qui se déposent

Qui s’entreposent

Qui se superposent

On étouffe

On étouffe

La planète disparaît

Sous une mer de déchets

Alerte rouge

Plus rien ne bouge

Brigitte Gladys

Ce qu’il faut retenir

septembre 30th, 2021

Ce qu’il faut retenir des fleurs

Ce sont les couleurs

Ce sont les pétales

C’est l’étoile

C’est le rond

C’est le papillon

C’est l’arôme enchanteur

C’est le mandala du cœur

****

Brigitte Gladys

PS: Chacun voit ce qu’il peut voir ou ce qu’il a envie de voir. C’est la même chose pour l’observation les fleurs, moi, j’y vois leur architecture sacrée et c’est cela qui me plait et me ravit le cœur.

Se poser…

septembre 22nd, 2021
Comme un papillon

-Se poser-

Sur le mandala étoilé

de la fleur vermillon

Faire taire le bruit des pétales

Respirer son parfum délicat

Respirer sa beauté

Sur le lac bleuté

Fleur de gardénia

La vie se précipite

….

Vite, la retenir

Brigitte Gladys

Lis des sables

septembre 4th, 2021

Fin août, début septembre

Au bord du ciel

Sur la dune de sable

Inflorescence ultime

Remarquable

du lis maritime

Brigitte Gladys

Incendies de l’été

août 17th, 2021

/Nuit criminelle/

Du bord de la route

-Complice du vent-

Une étincelle de mort a claqué

Cris blancs dans la nuit calcinée

-Animaux affolés

-Forêts en brasier

-Ciel plombé

-Etoiles éteintes

-Pluie de cendres

-Paysages brûlés

En grand deuil

La nature et les villes

portent leur croix

et pansent leur plaie

+++++++++++

Silence désolé.

+++++++++++

Brigitte Gladys

Ces incendies de l’été qu’Is soient accidentels ou criminels sont un grand malheur pour la région . C’est une grande souffrance pour les habitants du lieu, et une catastrophe pour la nature et les animaux de la forêt. Bon nombre ne survivront pas. Je pense à la très belle, mais très lente, tortue d’Hermann. 90°/° de l’effectif va périr, ceci, malgré le secours des associations de protection de la nature.

La aussi tout un travail de sensibilisation doit se faire par l’éducation. Certains établissements scolaires du sud le font déjà, ils participent à la reforestation, c’est à dire que les élèves vont planter de jeunes arbres pour remplacer ceux qui ont été brûlés par l’incendie. On peut même pousser le concept en donnant le nom de l’élève à l’arbre qu’il a planté.

Pour la tortue d’Hermann, voir l’article intitulé – Robert Desnos- et son poème sur la tortue.

Voir aussi la photo d’une tortue d’Hermann évoluant dans le sous bois après avoir été soignée et sauvée.

Voir aussi les autres articles sur le thème de l’incendie.

A grands pas…

août 7th, 2021

A grands pas vers un bel avenir cheminant…

Mettre un enfant au monde, c’est beau.

Il n’y a rien de plus merveilleux que de voir de ce petit être s’éveiller à la vie mais, quelle planète lui laissons nous ?

Par la négligence de l’humain, le réchauffement climatique se précise entrainant des catastrophes en tous genres (incendies inondations, vagues de chaleur insoutenables, pollution de l’air, fonte des glaciers, pollution et hausse du niveau des mers, perte de la biodiversité….)

C’est un tableau plutôt noir que je dresserais, depuis mon enfance j’ai vu le monde changer. Sur mon chemin pour aller à l’école à bicyclette, je croisais très peu de voitures. il y avait encore des haies dans les champs, beaucoup de fleurs et de nombreux oiseaux dans les arbres. Il y avait pas tous ces déchets (bouteilles en plastique ou en verre, et tous ces objets de rebuts que l’on dépose n’importe où) La vie était plus simple, il n’y avait pas toutes ces propositions de choses dont on ne sait que faire. Notre belle planète semble s’ensevelir sous un tas de déchets que nous n’arrivons plus à gérer et à retraiter correctement.

L’autre jour je marchais dans la rue, une jeune femme accompagnée de son fils de 7ou 8ans s’affairait pour ramasser et mettre deux ou trois bouteilles abandonnées par terre, dans la poubelle. Elle me dit :

-Je ne comprends pas pourquoi la rue est aussi sale, mais que font les autorités de cette ville ?

Je lui ai répondu qu’elles faisaient ce qu’elles pouvaient. Que le jardin était nettoyé chaque matin. Cependant, tous les jours ; papiers gras, bouteilles, masques, mégots jonchent régulièrement le sol malgré la présence de poubelles.

Elle me répond :

-Cela ne résous pas le problème, J’ai cru que je m’y ferai ici, mais, ce n’est pas le cas, demain nous retournons dans mon département d’origine, c’est plus propre, les gens sont plus respectueux.

Je lui ai souhaité bon retour. Mais pourquoi une telle disparité entre le Nord, le Centre et le Sud de notre cher pays ? Je vais vous donner mon avis et même proposer des solutions.

Il semblerait que cette histoire de déchets abandonnés soient un manque d’éducation provenant de la défaillance des parents. Ce n’était pas le cas de cette maman qui éduquait son fils, il l’aidait.

Si les parents sont défaillants, c’est à l’école et aux éducateurs de prendre le relais.

Quand j’ai participé à la convention citoyenne pour le climat, j’ai insisté sur le rôle de l’éducation. Du temps où j’étais en service, j’ai œuvré dans beaucoup de projets d’action éducative avec d’autres professeurs bien sur.

L’école est obligatoire, elle touche toutes les couches sociales, elle a un rôle exceptionnel à jouer. Le temps presse, il ne faut pas gaspiller une seule minute . Il faut lancer une bataille contre le réchauffement climatique. Il faut faire en sorte que notre belle planète soit vivable dans les siècles à venir. Si rien ne change nous courrons à la catastrophe. Nous, les adultes nous seront morts mais, les enfants qui naissent aujourd’hui auront un avenir compromis.

Il faut éduquer et éduquer sans relâche.

Il faudrait donc mettre en place un système de projets d’actions éducatives (PAE) portant sur le réchauffement climatique et le respect de la nature. Tout le personnel éducatif serait concerné, les associations locales pourraient être sollicitées.

Les PAE pourraient s’appuyer sur les mesures proposées par la convention citoyenne et sur les tiers lieu qui se trouvent partout dans toute la France.

Toutes les fêtes internationales de l’eau, de l’environnement, de la propreté pourraient être exploitées.

Les meilleurs projets seraient assortis de récompenses proposées par le conseil régional.

Je me souviens du bonheur qu’avait eu mes élèves en remportant le premier prix offert par le conseil régional suite à un concours . C’était un PAE, une interaction entre les Arts Plastiques, la musique et l’histoire. Dans mon domaine, en pensant à la naissance du jazz, ils avaient travaillé avec de la terre, des graine, du coton… Ils avaient fait un travail remarquable.

En ce qui concerne la mesure recyclage, pour les Arts plastiques c’est une mine d’or mais, pas que pour les Arts plastiques.

Alors à grands pas avançons rapidement vers un avenir florissant.

Faisons de notre planète, notre bien commun, un beau jardin prospère et bien entretenu.

PS : Les projets d’actions éducatives c’est pour être sur le terrain en plus des cours sur l’environnement, ceci à tous les niveaux.

Nous sommes sur la partie enseignement et formation ce qui peut prendre un certain temps. Pour le reste , c’est à chacun de faire sa part et c’est tout de suite et maintenant.

Les décideurs doivent décider juste en tenant compte en priorité du réchauffement climatique car, l’alerte est rouge.

Bienvenue

juillet 29th, 2021

***Bienvenue Ceylan***

Silence d’or

Sourire d’ange

Bébé dort

Il va se reveiller

S’éveiller à la vie

***Bienvenue***

Je te souhaite une vie bienheureuse

Que la terre soit pour toi généreuse

Que la vie te soit aimable

Dans un jardin remarquable

*Bienvenue Ceylan*

Brigitte Gladys