Regardez

mars 2nd, 2019

Regardez-

Respirez-

L’air est délicieux

De l’autre côté de février,

Baignés de lumière,

Délicieusement parfumés,

Merveilleusement étoilés,

Fleurissent les  amandiers.

=Jour heureux=

-Souriez

Brigitte Gladys

En moi même je me dis…

Souris, c’est ton anniversaire, ….La vie est belle. Le passé est passé et l’avenir reste à venir. Aujourd’hui, c’est un nouveau  jour, il est unique, le présent est un cadeau qui  passe vite alors profites en bien****

Pour moi le bonheur, c’est d’être dans l’instant  tout en étant relié au centre de soi et connecté  à la beauté de la nature

Tirititi tiritiki

mars 2nd, 2022

Tirititi tirititi tirititi tiritiki

Sur mon chemin

Brodé de lumière

Tirititi tirititi tirititi tiritiki

C’est le soleil qui l’a dit

Emotion du matin

Tirititi tiriti tirititi tiritiki

Jaillissant de terre

vers la cime bleue

La flèche flammée

Du rouge- queue

Tirititi tirititi tirititi tiritiki

C’est le ciel qui l’a dit

Tirititi tirititi tirititi tiritiki

C’est l’oiseau qui l’a dit

Bon anniversaire !

Brigitte Gladys

PS : Le rouge-queue se nomme aussi rossignol des murailles.

PS : A ces considérations terre à terre et très peu encourageantes d’un professeur de peinture des Beaux Arts quand j’étais étudiante :

-Tu ne gagneras pas ta vie avec la poésie, la poésie ne rapporte rien.

Je n’avais pas répondu à l’époque mais, aujourd’hui je répondrais que cultiver la poésie apporte un enrichissement supérieur. Par ailleurs dans mon métier de professeur d’Arts plastiques, j’ai beaucoup utilisé la poésie et les élèves y étaient très sensibles. Il n’y a pas de petite ou de grande poésie, il y a la poésie tout court. Quand on écrit une poésie c’est comme si on brossait un tableau avec la couleur des mots.

La pratique des Arts Plastiques permet de cultiver l’observation, la sensibilité, la créativité, l’imagination, la liberté, l’audace et l’innovation. Toutes ces qualités permettent de ce sortir des pires situations, prisons bien réelles ou mentales, quelle que soit notre métier ou nos origines sociales.

Il n’y a pas des matières principales et des matières secondaires à enseigner, les Arts Plastiques ont bien leur place dans l’apprentissage scolaire et la formation de futurs adultes intelligents et libres.

La poésie est au centre, quand on est au centre on touche l’essentiel et cela apporte une liberté et un bonheur inestimable.

Aujourd’hui c’est mon anniversaire, ma naissance fut un jour difficile ma mère m’a rejetée, elle ne voulait plus d’enfant ou pas d’enfant, Vous ne trouverez aucune photo de moi bébé dans les bras de ma mère.

Quand, à la naissance on vous estampille d’un mandala brisé, d’ enfant rejeté, d’ enfant non désiré, se sentir bien, se sentir heureux, se sentir aimé, avoir confiance, trouvé sa place dans la société, c’est hautement difficile et hautement difficile de restaurer ce mandala de vie.

Ce qui m’a sauvée, c’est ma créativité, mon ingéniosité, mon imagination, mon audace, mon amour pour la nature, peinture, le dessin et pour les mots.

C’est ainsi que dès mon plus jeune âge, pour m’évader de ce non amour, de ces maltraitances, j’ai peint, j’ai dessiné et j’ai écrit , j’ai trouvé le bonheur et la liberté.

Fallait il que je sois audacieuse pour quitter ma province pour Paris et réussir du premier coup l’entrée aux Beaux Arts. Tout cela sans un sou vaillant.

L’affection je l’ai obtenue plus tard avec mes enfants que je remercie. Je leur ai donné de l’affection et j’en ai reçu en retour, je n’ai pas reproduit les manquements de ma mère.

En ce jour particulier, si dieu me prête vie, je projette de faire un recueil de poèmes sur papier avec des peintures.

Je le publierai en édition limitée, une partie ira à ma famille et quelques exemplaires seront mis à la vente pour vous si vous le souhaitez.

Je ne sais pas quand je reviendrai sur ce site, je dois subir une opération du genoux. Ce sera ma 4eme opération depuis mon très grave accident.

Saint Valentin

février 14th, 2022

Pour la saint Valentin voir le poème « Caro mio  » que j’ai écrit il y a déjà quelque temps . C’était un rêve, il était adressé à mon âme-sœur, perdue quelque part dans ce vaste monde.

Bonne Saint Valentin pour de vrai ou en rêve…

Il commence comme ceci :

Caro mio, caro mio,

Pour toi

Une île d’or et de lumière

Aux sables blancs et fins

Baignée de bleus cristallins

….

Publié le 05/09/2019

Le rêve, l’imagination est un outil extraordinaire qui permet de vivre et de voir la lumière quand on est dans l’obscurité. On ne passe pas à côté de sa vie quand on la rêve. On vit une vie parallèle. Cet outil là, je m’en suis servi au moment de mon terrible accident de la route.

Allongé à plat dos sans bouger d’un cm, en proie à des souffrances terribles, je sentais les murs se rapprocher et la mort qui rodait, alors, je m’échappais dans le rêve et dans le rêve, je marchais pieds nus dans l’herbe fraîche du jardin. L’air était léger et parfumé, j’étais bien, j’étais libre, j’étais vivante et vraie.

.

Mais attention… !

février 1st, 2022

J’ai fait une virée à Moncuq

Mais attention, ce n’est pas ce que vous croyez !

Je me suis arrêtée à Belbèse

Mais attention, ce n’est pas ce que vous croyez !

J’ai séjourné à Lavit

Mais attention, ce n’est pas ce que vous croyez !

Je me suis amusée à saint Amans

Mais attention, ce n’est pas ce que vous croyez !

A Gandalou je t’ai fait coucou

Mais attention, ce n’est pas ce que vous croyez !

J’ai entendu crier à La Mégère

Mais attention, ce n’est pas ce que vous croyez !

A Negrepelisse, j’ai mis ma pelisse noire

C’est bien ce que vous croyez !

A Villebrumier, il y avait un épais brouillard

C’est bien ce que vous croyez !

A Ventabren, il a venté un brin

C’est bien ce que vous croyez !

A Roquecourbe la route tourne

C’est bien ce que vous croyez !

A….

Mais d’où viennent les noms de nos villages et de nos lieux dits ? Des fois c’est un mystère, des fois, il y a une explication.

Pour Moncuq, cela ne se prononce pas Moncu, mais pas du tout, dans le sud est le q se prononce et l’origine de ce nom viendrait de « KUK »(monticule) un mot antérieur à la langue celte et aussi romaine. Le Tuquet, Cucuron et Cucugnan auraient la même origine.

Je vous laisse chercher la signification des autres noms de village.

Cela ma toujours passionné de connaître l’origine des noms. Peut être parce que ,enfant, beaucoup de sonorités et de langues différentes sont arrivées à mes oreilles .

Ma grand-mère maternelle venait du Tyrol. Elle adorait les choux et les coupait très finement, elle les nommait « krauti » On voit tout de suite l’origine du mot.

Je me souviens qu’elle nommait le chaudron « pairol « C’était un mot de son idiome natal. Mais comment se fait -t-il alors que sur mon dictionnaire à origine de « pairol » on parle de vieux français … Mystère et boule de gomme… Les peuplades celtes venaient du Danube jusqu’en Gaule. Peut être que ce mot « pairol » est finalement d’origine celte puisqu’on le retrouve là et là. C’est une hypothèse. Ou bien vandale, car ils sont bien passés dans le Sud ouest, Le nom de lieu « Gandalou » en témoigne. Les vandales venaient de Scandinavie et s’étaient établis dans le sud sud de la Pologne avant de partir à l’aventure.

Voici Port Lauragais sur le Canal du Midi.

le nom Lauragais viendrait de l’occitan « laurar » (terre de labour).

Qui sait, peut être que mon premier petit fils Atlas ira encore plus loin dans les recherches . A 7ans il a déjà 4 langues dans sa tête et il connaît l’alphabet cyrillique que je connais pas.

PS : Des peuplades se sont succédées pendant des milliers d’années, elles venaient parfois de très loin, fuyant le froid, la faim. Nous sommes faits de diversité. Notre ADN l’atteste. Pour ma part Je suis majoritairement d’origine Italienne mais aussi des Balkans du Sud (Etrusques probablement) mais aussi d’Europe du Nord (Les lombards longtemps présents en Vénétie venaient de Scandinavie)et aussi d’Europe de l’est.

Par ailleurs, au gré des guerres les frontières se sont déplacées. C’est ainsi que la grand-mère tyrolienne est née autrichienne puis après la première guerre, en 1919, est devenue de nationalité italienne. La population a du suivre y compris pour la langue….

Pas étonnant que les noms de lieux où de villages soient aussi divers et variés et racontent autant s’histoire.

Je suis pour

janvier 27th, 2022

Kiosque d’hier

Kiosque d’aujourd’hui

Je suis pour que les kiosques musique anciens(1893) et modernes s’animent en offrant des spectacles divers de musique, de poésies, de chansons, de danse et pourquoi pas de joutes oratoires.

Durant toute ma vie, je n’ai vu qu’une seule fois la scène ouverte d’un kiosque brillamment occupée par un couple de danseurs et sa musique. La plupart du temps ces kiosques sont vides et c’est bien dommage !

Allez, si je trouve deux ou trois autres poètes décidés à m’accompagner, j’irai y déclamer de la poésie.

La barque du temps

janvier 1st, 2022

Adieu 2021, bonjour 2022…. La barque du temps a-t-elle été fabriquée pour disparaître ? A peine a-t-on trouvé le sens de notre passage sur terre que sa barque s’éclipse…

Je vous souhaite une très bonne année 2022

Brigitte Gladys

JOYEUX NOËL 2021

décembre 21st, 2021

Malgré les vicissitudes de l’existence, la vie est belle. Noël est une fête lumineuse et porteuse d’espoir. Profitez en, emmagasinez de la lumière.

Se promener dans la ville enluminée et décorée de formes colorées parfaites (des étoiles, des sphères…) met de la joie au cœur et apporte la paix. C’est un peu comme un voyage dans la région subtile et éclairée du moi supérieur.

Noël est un mandala géant, joyeux Noël !

Toulon

décembre 1st, 2021

Sous le ciel bleu

Dans la rade brillante

Toulon, tout du long

Toulon, tout du long-

Devant le regard chaloupé

Des deux Atlas de Puget

Comme une belle fleur

Aux pétales scintillantes

Et au cœur d’or

S’étire le port-

Sur une mer bleue

Toulon tout du long

Toulon tout du long-

Au pied du Mont Faron

Concert de la flotte

S’envolant de l’opéra

Claire nitescence

Toulon, ville inspirante

D’arrivées et de départs

Toulon sans fard

Toulon ville vivante

Toulon ville innovante

Senteurs enveloppantes

De musc, d’encens

De chichis brûlants

Et de café fumants

Au grand marché

Bruissant et chamarré

Beau méli-mélo * :^* ° :

De sonorités différentes

Saveurs d’ici et d’ailleurs

Explosion de couleurs-

Toulon c’est tout un monde

C’est le monde de Toulon

Brigitte Gladys

PS : Autrefois, il y a 30ans, je traversais souvent Toulon pour me rendre dans une station balnéaire. Il faut dire que les murs et le tunnel gris de la traversée ne retenaient pas mon regard. J’avais envie de passer très vite.

Avec le temps, j’ai fini par m’y arrêter. J’ai alors découvert et apprécié cette ville. D’année en année, Toulon a changé, en mieux. Un agréable bateau bus dessert avantageusement la rade. la vieille ville, toujours animée, est devenue plus propre et attrayante. La rue Semard est désormais la rue des Arts. Il y a beaucoup de boutiques très variées et de nombreux bons restaurants et cafés sympas. Les espaces verts se sont multipliés ……Le musée des Arts offre de belles expositions.

L’image de Toulon avec un boulet de canon ou de forçat accroché à la cheville, c’est terminé.

De cette rue très en vue de Paris parle -t-on du massacre des protestants qui a eu lieu du N°136 au N°144, non jamais…

Pareil pour ce marché très chic dans une ville très chic, qui s’étend juste sur l’emplacement du gibet d’autrefois, parle t-on de la souffrance et du nombre de morts qu’il a causé, là, juste à cet endroit ? jamais…

Son bagne et son quartier du  » petit Chicago », c’est du passé ! N’en parlons plus.

Chariots d’automne

novembre 16th, 2021

Chariots d’automne

Chargés

De brun, de rouille et d’or

De rouge , d’orange, de jaune

Près du feu,

Les marrons fument

Et le chat dort

Chariots d’automne

Chargés

De vents mauvais

De pluies violentes

De ciel en grisaille

De rafales en mitraille

De brouillards pénétrants

De froid glaçant

De vagues déferlantes

Chariots d’automne

Ron°ron°ron

Près du feu, les marrons

Fleurent bon

Bien au chaud

Ron° ron° ron

Le chat rond°ronne

Sur la table basse

Ron°ron°ron

Et les chariots passent

Brigitte Gladys

Lavez l’air

novembre 6th, 2021

Coup de Karcher

Lavez l’air

Lavez le lourd

Lavez le laid

L’air pollué

Lavez le noir

L’air qui pique

L’air toxique

L’air puant

Lavez l’air

Coup de karcher

Détruisez le CO2

Détruisez le NO2

Détruisez l’O3

L’air gras

Et les PM2,5

Et les PM10

Coup de karcher

Sur les PM d’enfer

Rendez nous

L’air frais

Le bel air

L’air clair

L’air léger

L’air vivant

L’air vibrant

L’air parfumé

Rendez nous

Notre santé

Coup de karcher

Lavez l’air

Brigitte Gladys

Le tiers-lieu de Grasse accueille la CCC

octobre 26th, 2021

En tant que membre de la convention citoyenne j’ai passé un jour, le 15 octobre 2021 au tiers-lieu de Grasse. C’est cette expérience que je vais relater avec des mots les plus clairs et les plus simples possible. Le thème étant la complexité.

Pour mémoire, la convention citoyenne est une assemblée française de citoyens constituée en octobre 2019 par le C.E.S.E (conseil économique et social) sur demande du premier ministre Edouard Philippe. Elle regroupe 150 citoyens de France et d’outremer tirés au sort. Elle représente la population française, il y a un peu plus de femmes que d’hommes. Le plus jeune a 16ans et le plus vieux 81ans.

Le but c’est de définir des mesures structurantes pour parvenir dans un esprit de justice sociale à réduire les émissions de gaz à effet de serre, soit 40/° d’ici 2030.

La température de la terre augmente de manière significative. Ceci est du à l’activité humaine qui accentue cet effet. Comme une serre aux parois de verre où la chaleur est retenue, sur terre la chaleur reste emprisonnée. C’est ainsi que la températures moyennes et les équilibres climatiques sont bouleversés. Les principaux gaz à effets de serre sont le C02 (dioxyde de carbone, le méthane CH4 et le protoxyde d’azote N2O.

Les scientifiques s’accordent à dire que ce sont les activités humaines ( chauffage au charbon, les transports, les industries, la déforestation, l’agriculture) qui produisent cette catastrophe (production de gaz et réchauffement climatique)

Une transition bas carbone peut régler ce problème si on agit vite, le temps presse. Il faut que tout le monde soit informé et que tout le monde s’y mette.

Par tirage au sort nous avons constitué 5 groupes

– Produire et travailler

-Se loger

-Se nourrir

-Se déplacer

-Consommer

Pour se faire, je me suis levée à 5h du matin pour arriver sur le lieu à 8h tapantes .

En effet les membres de la CCC et les responsables des tiers-lieux associés aux petits débrouillards font la tournée des tiers-lieux dans toute la France pour expliquer et faire prospérer les 149 mesures de la CCC et in fine parler de cette extraordinaire aventure démocratique.

Mais, qu’est ce qu’un tiers-lieu ?

C’est un espace physique et connecté pour faire ensemble :

Coworking, ateliers partagés, ateliers d’artistes, ateliers de réparation, de vélos entre autres, cantine solidaire, séminaires, formations, équipe de chercheurs.

Ils ont été crées par la volonté politique dans le but d’accélérer la transition écologique et solidaire ainsi que le développement durable. C’est à dire informer et agir face au réchauffement réchauffement climatique, trouver des solutions….

Les tiers-lieux sont nombreux et dispersés dans tout le territoire.

Ce qui me plait dans celui de Grasse c’est son incroyable richesse. Ce n’est pas juste un espace que l’on loue pour travailler. Il y a beaucoup d’échanges, de partage et d’interactions. C’est un endroit ouvert. Il n’ y a pas de petites initiatives, toutes les initiatives comptent.

Le tiers-lieu de Grasse reçoit les membres de la CCC sur trois jours et accueille le public.

Monsieur le député des Alpes maritimes, Loïc Dombreval (ardent défenseur de la cause animale et de la biodiversité) a fait l’honneur de sa présence pour lancer ces trois journées.

Pour ma part, j’ai surtout reçu, le matin, les délégués collégiens de la ville et l’après midi les éco-délégués avec leurs professeurs.

C’était vraiment l’occasion de parler de la convention citoyenne, de la démocratie participative et bien sur sur du réchauffement climatique.

Ils se sont montrés à l’écoute, intéressés et motivés pour faire changer les choses.

L’après midi, avec les éco- délègues on a parlé de la possibilité de travailler collectivement sur des projets d’actions éducatives.

ex :

Participer au reboisement, chaque élève planterait un arbre, il pourrait même lui donner son nom…

Participer au nettoyage, de son environnement, des plages et de la mer, les protéger…

Protéger la biodiversité (ex : mettre des nichoirs sur les arbres de l’école)

Agir pour économiser l’énergie

Agir pour économiser l’eau

Agir pour économiser la nourriture

Agir pour manger mieux

Agir pour lutter contre le gaspillage

Agir pour favoriser le recyclage

Rien ne se perd tout se transforme : En Arts Plastiques on peut faire des merveilles avec des objets récupérés et réutilisés différemment.

Les éco-délégués se sont les petits diplomates, les éveilleurs, les passeurs de paroles et de projets relatifs à la lutte contre le réchauffement climatique.

J’ai reçu cette belle jeunesse avec beaucoup de plaisir, j’espère avoir réussi à leur donner l’envie de créer de grands projets autour de ce thème.

Le matin, j’ai été reçu avec d’autres membres de la CCC, par la radio et j’ai eu l’occasion de réciter un de mes poèmes sur la protection de la nature et des écosystèmes intitulé : Ecocide

Cela m’a également fait chaud au cœur de retrouver des membres de la convention citoyenne avec qui j’ai partagé des moments forts.

Au passage, je remercie tous les organisateurs de cet événement qui ont fait un travail extraordinaire.

Pour l’instant, je ne mets pas de photos, plus tard peut être .

Je vous encourage à visiter ces tiers-lieux et à participer à des activités et à en créer sur le thème de la transition bas carbone écologique et solidaire.

B.G Marobin