Posts Tagged ‘brigitte Gladys’

Témoins de la biodiversité

vendredi, octobre 19th, 2018

Nous sommes

Nous sommes les témoins choisis

Nous sommes les témoins de la vie

Nous sommes les témoins de la terre

Nous sommes les témoins d’hier

Nous sommes les témoins d’aujourd’hui

Nous sommes les témoins du futur

Nous sommes les témoins de la nature

Nous sommes les témoins de l’air pur

Nous sommes les témoins des oiseaux

Nous sommes les témoins des animaux

Nous sommes les témoins des végétaux

Témoins de la biodiversité

Nous sommes

Brigitte Gladys

PS : Le « nous » représente tout un chacun.

Musée promenade géoparc UNESCO de haute-provence 

Dignes les Bains

Apus apus, les martinets !

samedi, juillet 14th, 2018

Apus apus, les martinets !

Fin  printemps

Début juillet

Cris vibrants

 

Apus apus les martinets !

En bandes joyeuses et serrées,

Rondes sonores dans le ciel

Leur grand bec ouvert,

Ivres d’air et de lumière

Ils déploient leurs ailes.

Acrobates rapides et agiles,

Ils s’élancent-dansent-glissent

Virevoltent-vrillent-frémissent

Font des boucles dans le bleu

Voltigent et planent——–

—————————-

Apus apus les martinets !

-Habileté, agilité, fluidité-

Piquent jusqu’au lac,

Boivent une gorgée

Remontent en flèche

-Hourvari strident-

 

Le pont est remplie de pépiements

°Aux nids cachés°

Les petits grandissent doucement,

Ils sont bientôt fin prêts

pour la grande traversée

qu’ils effectueront sans les aînés.

Apus apus les martinets !

 

Brigitte Gladys

 

Les martinets sont des oiseaux merveilleux.

Ils sont là depuis la nuit des temps. C’est une espèce protégée car le nombre de martinets séjournant en France a diminué de moitié.

Loi du 10 juillet 1976, art L 411-1

Apus apus signifie sans pied sans pied, en fait, ils en ont de petits avec des griffes qui leur servent à s’accrocher aux parois des murs. Sinon ce sont des  oiseaux  qui passent leur vie, dans le ciel, en volant, ils peuvent monter jus-qu’ à 3000 mètres de haut  et parcourir 800 km par jour.

Avec des pointes de 200 km/h, ils sont parmi les animaux les plus rapide du monde. Ils approchent de leur nid à plus de 60 km/h

Nos martinets ne construisent pas de nids extérieurs comme les hirondelles. Ils nichent sous les tuiles et dans la moindre faille des vieux bâtiments. Ils ont besoin de hauteur pour se lancer ( s’ils tombent, ils ont beaucoup de mal à repartir)

Quelques conseils avisés sur ces sites :

https://www.mauersegler.com/found/?L=fr

https://www.mauersegler.com/swift/?L=fr

Quand les martinets reviennent d’Afrique, ils retournent à l’emplacement de leur ancien nid pour  y élever une nouvelle famille, si celui ci a disparu, ils sont sans-abri.

NE DÉTRUISEZ PAS LES NIDS DE MARTINETS.

Laissez les nids existants intacts.

Dire à la LPO où vous voyez des nids de martinets.

Les martinets ne salissent pas les façades.

Toute perturbation ou destruction des nids constitue un délit sanctionné par la loi : 15000 euros et/ou 1 an de prison.

Même si vous ne les remarquez pas, ils vous accompagnent toute votre vie.

J’ai une affection toute particulière pour eux.

Suite à mon  grave accident à Toulouse, j’ai du rester hospitalisée très longtemps à plat dos sans bouger. Je ne les voyais pas mais, j’entendais leurs cris joyeux animer le ciel, cela me mettait du baume au cœur. J’avais tout le temps de les imaginer, libre, en train de virevolter dans les airs et cela m’apportait du bonheur.

Aujourd’hui, je suis chanceuse. J’ai  une famille de martinets qui a élu domicile juste en face et à la hauteur de mon appartement. C’est un spectacle merveilleux  de les voir évoluer avec aisance.

j’ai de la chance et vous aussi si vous prenez le temps de les observer.

Tout renaîtra…

vendredi, avril 20th, 2018

Du cœur brûlé-

Tout renaîtra

Tout recommencera

Tout reverdira

Tout refleurira

Tout resplendira

********

C’est un nouveau jour

Le printemps est de retour

Mandala soleil brille

Les feuilles scintillent

********

La vision d’apocalypse

s’éclipse-

-Les morsures cicatricielles

petit à petit s’estompent-

Les cendres se transmutent en or

Du ciel à la terre, de la terre au ciel

dialogue des divinités-

 

Une  pluie rasante est tombée

pendant des jours et des nuits

revivifiant la forêt,

faisant éclore des milliers de fleurs.

Un vent  bienfaiteur

chargé d’arômes nouveaux,

un vent d’espoir

a traversé  la colline

dispersant les graines

chassant l’ âpre noir,

peignant les prairies de verdure-

Sous son aile, envolée oiseaux-

La nature se repeuple et assure

sa belle pérennité.

 

Ronde du ciel et de la terre-

Conscience, du cercle de   la vie

de la mort et de la renaissance-

 

Tout reviendra

Tout recommencera

Tout refleurira

Tout resplendira

Tout renaîtra-

au cœur.

 

Brigitte Gladys

 

Le 22 avril fête mondiale de la terre. Protégeons là …

 

Hymne à la nature

lundi, avril 2nd, 2018

J’aime la scintillante nature,

la forêt baignée d’air pur

et bénie de rosée.

J’aime les grands arbres

à la puissante ramure

bruissante d’oiseaux.

Gonflés de sève ,

ils s’élèvent vers le ciel,

caressant le soleil,

les pétillantes étoiles

et la lune qui resplendit

la nuit, tout la haut.

J’aime les délicieuses fées

cachées sous les lichens.

J’aime  aussi les dryades

qui dansent sur la mousse

tout autour des grands chênes,

les nymphes des cascades

et, sur le dos des champignons,

les petits lutins assis en rond.

J’aime encore les papillons

qui palpitent dans les près

et les  libellules irisées

qui voltigent

de tige en tige….

«  » » » » » » » » » » » » » » » » »

Et vous, qui aimez la  forêt,

la florissante nature et

son  monde enchanté,

que vous soyez

d’ici, ou d’ailleurs

Je vous aime aussi.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

Brigitte Gladys

 

Au point du jour

mardi, mars 20th, 2018

Au point du jour                                                                                                               Mardi 20 mars 2018 (printemps ! )

Chant d’amour

du gai rossignol

Frisson de soleil

Poudroiement d’or

.  .  .  .  .  .  . .

¨¨¨¨¨¨¨¨¨

¨¨¨¨¨¨¨¨¨

.  .  .  .  .  .  . .

Adieu nuages grisés !

Éclair d’arc en ciel

Bonjour azur irisé

///////////

Dans les près,

Petites mains tissant

Pompons roses

et

Pompons blancs

°°°°°°°°°°°°°°°

Voilà le printemps !

Brigitte Gladys

*Mandala camélia *

vendredi, mars 2nd, 2018

La fleur de camélia

Contre tout et envers,

Infatigable ouvrière,

éclatante, radieuse, généreuse

Elle éclaire les jardins intérieurs 

À la vie, elle dit « bonjour »

-Autour du centre

Frisson de pétales rouges

Dance des étamines-

«  » » » » » » » » » » » » » » » » » » »

 En grand secret, elle influence 

le retour des beaux jours. 

 

Brigitte Gladys

2 mars 2018

Fleur d’amandier : Brillance du mandala étoilé…..

samedi, février 24th, 2018

-Air  obscur et dense-

A ma porte s’ouvre le jour

L’hiver roule ses tambours

~ ///~¨¨¨::::/::://// °°°°~~~~                                                                                                                                                                 Ciel sombre, violent et sale

Sur un décors plombé

Se dessine en contraste

Le  délicat et délicieux

amandier de février.

Tout en clarté

De blanc pruiné

il déploie ses étoiles.

Bruissement de pétales

Perles de rosée

irisées de cristal

-Autour-

Parfum suave et miellé

Sur le tableau noir

J’écoute

La dance légère des fleurs

Je Contemple

La brillance du mandala étoilé*

Brigitte Gladys

 

 

 

Les fleurs de callistemon.

dimanche, novembre 19th, 2017

Pendant la nuit

Au bord de l’automne

Les petits pinceaux rouges

des fleurs de callistemon

ont repeint le ciel en bleu-

délicieux pour mes yeux-

Accord avec l’infini

– mon âme résonne-

-Frissonne

le chant de l’oiseau

dans les airs,

tout là haut.

 

Brigitte Gladys

 

Comme l’oiseau du petit matin….

jeudi, novembre 2nd, 2017

Comme l’oiseau du petit matin

lance sa trille et se tait

Chemin contre chemin,

Vent contre vent

Pluie contre pluie

Ils sont partis

-Tout doucement-

sans faire de bruit

Au bout de leur nuit

la chandelle brille

pour eux

-Éternellement-

Je pense.

 

Brigitte Gladys

 

 

 

Mise à jour….Pierrot ….

dimanche, octobre 15th, 2017

Pierrot m’a dit

Les chasseurs de rêves sont arrivés

Colombine, prends garde à toi !

 

Haie ! ils ont tué mon rêve  bleu,

mon rêve le plus doux

Haie, haie ! ils ont tué mon rêve le plus brillant,

mon rêve le plus fou

haie, haie, haie ! ils ont tué mon rêve le plus fort,

Ils ont tué mon rêve étoilé

 

Début printemps-

Pierrot est parti,

parti pour toujours.

 

Mais,

Son dernier sourire

-Comme un aveu-

Était pour moi,

Pour moi seule.

 

Et,

Je ne pleure pas,

Je ne pleure pas.

 

Chacun a passé sa vie

De son côté

-séparés-

Par le mur de barbelés

des castes sociales

 

Mais,

Je ne pleure pas

Je ne pleure pas

Son dernier regard

Était pour moi,

Pour moi seule.

 

Pierrot m’aimait

et je l’aimais.

 

Et,

Dans le ciel

Résonne encore

-Son rire-

En cascade de grelots

-Pierrot-

Brigitte Gladys