Posts Tagged ‘ciel’

Apus apus, les martinets !

samedi, juillet 14th, 2018

Apus apus, les martinets !

Fin  printemps

Début juillet

Cris vibrants

 

Apus apus les martinets !

En bandes joyeuses et serrées,

Rondes sonores dans le ciel

Leur grand bec ouvert,

Ivres d’air et de lumière

Ils déploient leurs ailes.

Acrobates rapides et agiles,

Ils s’élancent-dansent-glissent

Virevoltent-vrillent-frémissent

Font des boucles dans le bleu

Voltigent et planent——–

—————————-

Apus apus les martinets !

-Habileté, agilité, fluidité-

Piquent jusqu’au lac,

Boivent une gorgée

Remontent en flèche

-Hourvari strident-

 

Le pont est remplie de pépiements

°Aux nids cachés°

Les petits grandissent doucement,

Ils sont bientôt fin prêts

pour la grande traversée

qu’ils effectueront sans les aînés.

Apus apus les martinets !

 

Brigitte Gladys

 

Les martinets sont des oiseaux merveilleux.

Ils sont là depuis la nuit des temps. C’est une espèce protégée car le nombre de martinets séjournant en France a diminué de moitié.

Loi du 10 juillet 1976, art L 411-1

Apus apus signifie sans pied sans pied, en fait, ils en ont de petits avec des griffes qui leur servent à s’accrocher aux parois des murs. Sinon ce sont des  oiseaux  qui passent leur vie, dans le ciel, en volant, ils peuvent monter jus-qu’ à 3000 mètres de haut  et parcourir 800 km par jour.

Avec des pointes de 200 km/h, ils sont parmi les animaux les plus rapide du monde. Ils approchent de leur nid à plus de 60 km/h

Nos martinets ne construisent pas de nids extérieurs comme les hirondelles. Ils nichent sous les tuiles et dans la moindre faille des vieux bâtiments. Ils ont besoin de hauteur pour se lancer ( s’ils tombent, ils ont beaucoup de mal à repartir)

Quelques conseils avisés sur ces sites :

https://www.mauersegler.com/found/?L=fr

https://www.mauersegler.com/swift/?L=fr

Quand les martinets reviennent d’Afrique, ils retournent à l’emplacement de leur ancien nid pour  y élever une nouvelle famille, si celui ci a disparu, ils sont sans-abri.

NE DÉTRUISEZ PAS LES NIDS DE MARTINETS.

Laissez les nids existants intacts.

Dire à la LPO où vous voyez des nids de martinets.

Les martinets ne salissent pas les façades.

Toute perturbation ou destruction des nids constitue un délit sanctionné par la loi : 15000 euros et/ou 1 an de prison.

Même si vous ne les remarquez pas, ils vous accompagnent toute votre vie.

J’ai une affection toute particulière pour eux.

Suite à mon  grave accident à Toulouse, j’ai du rester hospitalisée très longtemps à plat dos sans bouger. Je ne les voyais pas mais, j’entendais leurs cris joyeux animer le ciel, cela me mettait du baume au cœur. J’avais tout le temps de les imaginer, libre, en train de virevolter dans les airs et cela m’apportait du bonheur.

Aujourd’hui, je suis chanceuse. J’ai  une famille de martinets qui a élu domicile juste en face et à la hauteur de mon appartement. C’est un spectacle merveilleux  de les voir évoluer avec aisance.

j’ai de la chance et vous aussi si vous prenez le temps de les observer.

Les vieux salins

mardi, juin 19th, 2018

Les vieux salins

 

Les vieux salins

Au cœur du pays du sel

Froissements d’ailes

La nature règne en reine

Milles et une petites feuilles

brillantes foisonnent.

*Myriade de couleurs*

Odeur acre, salée ou musquée

Les insectes bourdonnent

De tige en tige

L’élégant silène voltige

Le papillon citron s’active.

 

-Respiration inspiration-

 

Mes sens sont en éveil

Au fil des bassins

frissons de soleil

L’eau de mer circule,

-Au vent s’évapore-

-Se dépose-

-se cristallise-

 

-Inspiration expiration-

 

Conscience de l’azur du ciel

Conscience de l’éclat du sel

Conscience du bleu des étangs

Conscience de l’air frémissant

Conscience du sol desséché

Conscience du vol des oiselets

Conscience de l’arôme des fleurs

 

_Immersion_

_Respiration_

_Émotion_

 

Dans cet espace protégé

flotte encore les mélopées

d’une multitude d’ouvriers

-Tourne la ronde de la vie-

Les chants d’oiseaux

se répondent et se confondent-

*Émerveillement*

Je suis reliée à la nature

et à ma nature profonde,

Je suis connectée au monde.

Brigitte Gladys

 

 

Espace nature des salins d’Hyères.

Nichée au cœur d’un espace naturel remarquable peuplé de milliers d’oiseaux, la maison-musée  des salins permet d’appréhender les richesses et la diversité  du patrimoine naturel et culturel salinier grâce à des expositions, maquettes d’oiseaux, conférences et ateliers pédagogiques.

Étourneau roselin actuellement de passage

Sterne Caugek

Photos d’oiseaux réalisées par Aurélien Audevard ornithologue.

L’espace nature des salins d’Hyères a été inauguré en 2006 par la métropole Toulon Provence Méditerranée et est animé toute l’année  par la ligue de protection des oiseaux (LPO). Celle ci intervient aussi à la maison de l’environnement à Hyères.

PS : Cet un endroit riche et merveilleux qui se respecte et qui se visite dans le calme. Il est presque criminel de déranger les oiseaux en pleine couvaison . Ne l’oubliez surtout pas !

J’approche du centre

vendredi, juillet 14th, 2017

J’approche du centre

Parfois, j’approche du centre

Je me sens sereine et joyeuse

comme un pinson au mois de mai

-Je chante-

-Je danse-

J’aimerais entraîner mon ami

Dans cette belle expérience

Mais, jamais il ne me suit

Bien au contraire, il me pousse

dangereusement dans un tourbillon

terrible qui m’atterre

et me déchire

-Volage-

Il s’entiche d’une autre

Sur la mer de l’intranquillité

La tempête fait rage

-Violence-

-Déchirement-

Mon cœur meurtri crie et peste

M’obligeant à tout reprendre.

Comme une feuille

Au vent d’hiver

-Je tombe-

-Je tombe-

-Je sombre-

Adieu amour, amourette

-Vains et insensés attachements-

-Respiration-

-Expiration-

Je relève la tête

Je repars dans ma quête

-Respiration-

-Expiration-

Je ne pense plus à rien

C’est mieux et c’est bien

Bercée par une nuit violette

au ciel étoilé

Enveloppée de son parfum

essentiel

Je me sens rassérénée

Je vis intensément l’instant

-Apaisée-

Je vis intimement ce moment

J’aime la belle nature qui m’entoure

Je la sens, je la respire, devant moi

s’étire l’arc en ciel du bonheur

Le Paon fait la roue

éclairée de mille couleurs

Sous la caresse de l’air doux

Mon âme s’ouvre comme une fleur

et vibre à l’unisson

avec l’âme du monde

Que c’est fort ! Que c’est délicieux !

Je ne pense à rien

Je ne pense à rien

-Je suis bien-

-Je suis au centre-

B. Gladys

 

Sur un air de fado jusqu’au Panthéon….

samedi, avril 8th, 2017

Le Fado m’a accompagnée jusqu’au Panthéon où repose la merveilleuse chanteuse Amalia Rodriguez.

Ancienne église Santa Engracia érigée en 1568 requalifiée en Panthéon en 1916. Elle est la dernière demeure de nombreux hommes politiques , écrivains, artistes….

Le monument est très beau. Sa construction est basée sur de nombreuses formes circulaires (mandalas parfaits) . L’endroit se prête au recueillement.

L’œil bienveillant du ciel…. juste au dessus de nous…

 

incandescence de fleurs jaunes sur mon balcon.

lundi, mars 6th, 2017

Sans soleil, le ciel est bas et sombre. Il chapeaute la ville ^^^^^^

Sur mon balcon, floraison d’incandescents mandala- fleurs étoilés  de couleur jaune *****

Le jaune transmet l’énergie, la chaleur, la joie de vivre, il est le soleil d’un jour sans soleil.

               

Aujourd’hui———-pour —————demain

°22 avril 2016 : Journée internationale de la terre nourricière °

vendredi, avril 22nd, 2016

Parc olbius Riquier juillet 20015 034

°Sur terre°

Hommage à la forêt

Hommage à la belle nature

Nimbée d’air pur

Hommage à la forêt qui chante

Hommage à la vie qui palpite

Pépiante d’oiseaux

dans les hautes branches

Hommage aux grands arbres

qui s’étirent jusqu’au ciel

tutoyant le roi soleil

les brillantes étoiles

et la lune qui luit

Délice de mousses

Délice de verts

Délice de rêves

Parfum de Paradis °

°sur terre°

Brigitte Gladys

 

 

Meilleurs vœux 2015

jeudi, janvier 1st, 2015

Que la beauté soit dans vos coeurs !!!

Comme un jour béni des dieux

Comme une délicate lumière

Comme l’immensité du ciel azuré

Comme le mandala  parfait

d’un fruit à l’éclat orangé

Comme un parfum capiteux

Comme la majesté d’une fleur

à la robe

délicieusement ouvragée

Comme la douceur de l’air

sur ma peau dénudée

Comme des mots murmurés

Comme un grelot de rires.

orange 180

Meilleurs vœux 2015 ***

Brigitte Gladys

 

 

Sur le mur gris de l’hiver

lundi, décembre 16th, 2013

projet architecture 002 (2)

Sur le mur gris de l’hiver
resplendissent
les dernières roses
Et, tout là haut
sur le toit
les tuiles rouges
tissent
une écharpe de dentelle
pour le ciel

Brigitte Gladys

Sarcophages aux Alyscamps.

dimanche, mars 31st, 2013

J’ai traversé les Champs Elysées Arlésiens, un vrai jardin, un lieu de promenade, comme c’est étrange !

Il paraît que c’était un en droit très prisé pour enterrer les morts.

 

Dans cet endroit paradisiaque des Enfers, je n’ai vu aucun corps en forme

d’ ombre s’échappant des sarcophages.

Face à la mort, nous sommes tous égaux ; Le  riche notable ou le clochard, le vertueux ou bien le voyou  ….

Nous sommes des éphémères, sur terre nous avons un temps d’exposition limité…

Cependant, selon notre desiderata et notre rang social nous pouvons nous faire construire un tombeau de notre choix qui, peut être traversera les siècles tout comme les sarcophages en pierres du jardin des Alyscamps.Arles-Noël-2011-104-300x211

Le tailleur de pierre prenait soin de graver les instruments qui lui avait servi à tailler le sarcophage. Parfois ils étaient accompagnés d’ une épitaphe …

Graver ses instruments de travail voulait signifier au mort que son sarcophage avait été bien fait.Arles Noël 2011 202

On pouvait également commander un bas relief avec des personnages ou bien se faire graver son portrait…Arles Noël 2011 198

Et pourquoi pas un mandala.

Si vous arrivez à identifier tous les détails n’hésitez pas à laisser un petit commentaire.

Arles Noël 2011 192

Bas relief avec écailles ou pétales de rose ?Arles Noël 2011 196

Autre bas relief de sarcophage.Arles Noël 2011 191

Le jardin aux vestiges et mandala-fleur de ciel.Arles Noël 2011 158

Sur terre, nous sommes de passage , mais, tout comme les artistes créent leurs  oeuvres, nous participons à la création de notre vie et  si elle est éphémère autant vaut-il qu’elle soit belle …

Verslecentre

Le cimetière des Alyscamps (champs Elysées en provençal)

samedi, mars 30th, 2013

Les AlyscampsJ’ai visité les Alycamps en plein hiver, le calme qui y régnait était impressionnant et la lumière extraordinaire.

J’ai pensé aux peintures de Gauguin et de Van Gogh et  à ce poème de Pablo Néruda :

Ode à la lumière enchantée¨*

La lumière sous les arbres

la lumière en haut du ciel

la lumière

verte

entrée aux branches

s120px-Van_gogh_alyscamps_otherur la feuille

et qui tombe comme un frais

sable blanc

Dans la transparence

Une cigale fait monter

sa musique de scierie

….