Archive for the ‘oeuvre d’art’ Category

La place….

vendredi, mars 29th, 2019
 :Une place très ancienne, où, autrefois, mes pas se sont promenés : La Place Nationale . Elle est  presque aussi ancienne que la création de la ville de Montauban. Elle a un aménagement très ingénieux .  Sous les arcades à double circulation, les quatre côtés de la place sont pourvus de galeries commercantes et de nombreux bars et restaurants. Ces galeries sont protégées du froid et du chaud . C’est un lieu pour tous très convivial. Le centre de la place accueille le  marché quotidien très coloré et animé .
Le rôle d’une place c’est quoi ? Créer un lieu agréable  qui accueille tout le monde, un espace bien placé (c’est le cas de le dire) où on peut se déplacer,  un lieu attractif qui consolide le lien social et favorise les échanges commerciaux ou culturels. Cette place parait fermée mais en fait, elle est ouverte sur tous les quartiers( est, ouest, nord, sud) de la ville.

La place Clémenceau

Jusqu’en  1768,( date de la vente du terrain) les cordeliers (ou franciscains) possédaient un vaste enclos non loin de l’église Saint Louis et près de leur couvent. Ils nommaient cet endroit l’esplanade. C’était un jardin clos de murs et plantés d’agrumes de toutes espèces.

Après son achat,

la place fut alors appelée place de la rade, car à  de cet endroit on pouvait voir la mer et la rade d’Hyères bien sur. De 1810 à 1812 la place de la rade fait l’objet de travaux . Un escalier crée la jonction avec la place Napoléon (aujourd’hui place de la république) qui se situe devant l’Eglise Saint Louis.

En 1860, à nouveau des travaux sont réalisés, la place de la rade est nivelée . Des égouts sont construits et en 1922 elle prend alors le nom de place Clémenceau en l’honneur du grand homme politique, on la nomme aussi place de marbre car, elle est pavée de marbre.

Place de la république aujourd’hui, La place Clémenceau se situe à droite et en contrebas.

Sur la place de la république à droite, la très ancienne église Saint Louis  classée monument historique.

De 1987 à 1990 elle fait l’objet d’un réaménagement total avec la création d’un parking souterrain.

Aujourd’hui, cette grande place (la plus grande place du département du Var) occupe un emplacement  central dans la ville. Elle fait le lien entre la vieille ville et la nouvelle. Elle est  plus belle que jamais. Elle vient d’avoir des aménagements et un  lifting (un genre de réparation urbaine) qui a duré presque 2 ans, conçu par l’architecte du musée Mucem.  Aujourd’hui, l’appellation Place Clémenceau lui sied bien mieux, que la dénomination un peu froide de  » place de marbre »

 Elle est devenue une belle place provençale ombragée. Elle est  accueillante. Plusieurs centaines de végétaux ont été plantés dans le jardin attenant  sur la place et ses abords. Les oiseaux et les insectes vont être à la fête.  Les bigaradiers vont se parer de fleurs parfumées puis de fruits-mandala orange pendant l’hiver et même plus. De quoi nous donner du baume au cœur.  La couleur orange est la couleur de la bonne humeur et vous savez ce que je pense de la sphère….

  Les ombrières qui lui faisaient défaut apportent aujourd’hui originalité et fraîcheur.

Magnifiques plaques en fonte hyéroises datant du XIX e siècle
Mais d’où est donc tirée cette idée ingénieuse de découpe ?

La magnifique rosace centrale (inspirée de celle de la place del campidoglio oeuvre de Michel-ange) donne une structure centrale bien campée. Elle rayonne, pacifie, unifie et met  en liaison toutes les parties de la ville, le nord comme le sud , l’est comme l’ouest , les jardins, tout comme l’ancienne  et la nouvelle ville et met en valeur la fontaine qui rafraîchit la place . En plus, elle lui confère un petit air d’Italie.

J’aime aussi son côté populaire et enchanteur,  le manège circulaire  va attirer et réjouir un grand nombre d’enfants.La sculpture du Duc d’Anjou (frère de saint Louis) n’a pas été oubliée, elle a juste changé de place. Elle regarde du côté de la place et de la  mer et c’est tout aussi bien quand on connaît l’histoire du Duc d’Anjou.Demain c’est le grand jour, demain c’est le jour de l’inauguration et la place sera fin prête.

Jour d’inauguration : C’est la fête

La place est noire de monde

Le spectacle est féérique, les papillons-anges déploient leurs ailes.

Et les baleines bleues s’élancent dans le ciel


Nota bene : S’inspirer n’est pas copier. Je pense que la nature et les fleurs par leur magnifique architecture bien centrée, souvent autour d’une rosace, sont de grandes inspiratrices….

Ma petite galerie de sculptures …

jeudi, septembre 6th, 2018

       

Mon cadeau de mariage pour mon fils Adrien et sa femme

 

  

     

                                                            Mon autoportrait de profil

 

     

 

Si le jour était au féminin et la nuit au masculin ce serait le couple du jour et la nuit.

Le travail de l’argile (modeler,malaxer, lisser, façonner) le contact avec la terre permet d’évacuer toutes tensions, toutes pensées parasites .

Le fait que notre attention se focalise sur un objet à réaliser, un portrait à restituer nous canalise et nous recentre sur l’essentiel. On oublie pour un temps la souffrance qu’elle soit physique ou bien psychique. Le modelage de la terre semble l’absorber et nous fait du bien.

Reproduire, inventer, imaginer, créer apporte des solutions et nous rend libre et heureux.

 

 

La cathédrale St Etienne

mardi, janvier 23rd, 2018

           

Présentation extérieure.

J’ai été impressionnée par cet édifice, la majesté de sa flèche(elle mesure 136 mètres de haut) par sa manière de se tenir debout , son côté imposant.

J’ai aimé l’élégance de son toit très pentu (il ne retient pas la neige) recouvert de tuiles vernies réalisant de beaux motifs graphiques .

On fait remonter le début de sa construction à 1137 , mais à cet endroit on a récemment trouvé des vestiges religieux qui dateraient du IV siècle .

La très digne  vieille dame en a vu de toutes les couleurs( incendies, ruines  partielles dues à plusieurs guerres et bombardements…)

Grâce à la foi de ses défenseurs,  telle un phénix, à chaque coup dur, elle s’en est remise  et s’est ainsi qu’elle a traversé les siècles.

Aujourd’hui , elle côtoie des bâtiments très modernes comme la tour Haas Hans qui semble la jalouser et vouloir lui voler sa beauté et son image.  La si proche tour  est entièrement habillée de murs miroirs qui la reflètent.

A la fin du XVIII siècle . Vienne était la capitale de la musique. le lieu incontournable de rendez vous de grands musiciens. Elle a donc connu beaucoup de grands musiciens. Mozart s’y est marié et a eu sa cérémonie d’enterrement dans une des chapelles. Haydn et ses frères y ont étudié et chanté dans le chœur, nul doute que Beethoven la connaissait aussi et bien d’autres musiciens célèbres….. l’ont connue et la connaîtront…

Présentation intérieure

Offrir à dieu et aux fidèles ce qu’il y a de plus beau !

                

Les mandalas-rosaces y distillent une délicieuse lumière colorée qui incitent à la méditation .

 

 

 

Métro Serdika

vendredi, septembre 1st, 2017

Voir aussi mes autres articles  sur Serdika :

-Journée du patrimoine en septembre 2015

-La richesse des vestiges paru le 24/05/2016

Métro Serdica, les architectures d’âge et de styles différents se mêlent et s’entremêlent . La ville de Serdika serait apparue au 7eme siècle avant notre ère. Elle se  serait modifiée en fonction des différentes  invasions et dominations qui se sont succédées…..

(Thraces,romains,ottomans…)

Ce qui fait de Sofia, qui s’est édifiée sur Serdika, une des plus ancienne et complexe ville d’Europe.

En 2015 et en 2016 j’avais surtout parlé et montré des photos de vestiges Thraces, romains prises disons, sur la rive droite. Cette année en 2017, je vais vous montrer ce que l’on pourrait nommer la rive gauche.

J’aime tout particulièrement ce quartier populaire coloré et très animé.

Prendre un café à l’ombre des arbres est un vrai bonheur.

On l’appelle le quartier des femmes probablement parce qu’il y a plein de boutiques pour femmes et surtout de boutiques remplies  de somptueuses robes pour mariées.

                    

 

Il y a aussi des boutiques pour hommes et on y vient en couple.

Le bazar, à ne pas rater, comme dans un bazar qui se respecte, on y trouve toutes sortes de choses, de jolis objets confectionnés par l’artisanat local (bijoux, pierres, foulards,broderies …) mais également de la nourriture des fruits , des légumes et même des plats cuisinés à emporter.

Pour terminer,  la belle sculpture d’un couple enlacé située dans la rue  commerçante.

 

 

 

Souvenir de Bulgarie 2017

dimanche, juillet 2nd, 2017

Métal repoussé en forme de mandala-fleur à 8 pétales. C’est un très beau travail réalisé par une artiste dont je ne connais pas le nom.

J’avais acheté ce cadeau pour lui mais, quand je suis revenue, il était avec une autre. La légèreté humaine a quelquefois quelque chose d’insoutenable.

Ce cadeau là est donc pour  vous, regardez le bien c’est un bon support de méditation, il apporte la paix et la tranquillité de l’esprit. Le chiffre 8 couché représente l’infini c’est le chiffre de l’équilibre et de l’ordre cosmique dans ce mandala on le retrouve plusieurs fois.

Chacun fait ce qu’il veut sur son chemin ou ce qu’il peut.

Quand, dans la nuit  j’allume un réverbère, je n’oblige personne à marcher sous sa lumière.

 

En équilibre parfait..

jeudi, mai 11th, 2017

Sculpture en équilibre parfait  se trouvant tout près du magnifique aquarium de Lisbonne.

 

Lisbonne, un quartier tout neuf et tout beau…souvenir universel

lundi, avril 24th, 2017

PARC DES NATIONS – EXPOSITION UNIVERSELLE 1998 _              

Merci pour ce documentaire fort instructif.

Une stèle circulaire qui commémore ce bel événement dont le thème était : Les océans un patrimoine pour le futur.

Au loin le pont Vasco de Gama , le plus long d’Europe (17 km). C’est le pont le plus long d’Europe. Le téléphérique et l’architecture remarquable de l’océanarium de Lisbonne.

Azulejos

jeudi, février 9th, 2017

Tout au long des siècles les azulejos ont subi diverses influences selon la mode de l’époque. La fabrication des azulejos a prospéré avec les commandes du clergé sous forme de grands panneaux décoratifs relatifs à l’histoire de la chrétienté. Les couleurs utilisées ont également évolué.

lisbonne-072

Les azulejos ont également prospéré grâce aux nombreuses commandes de la noblesse sous diverses  formes . Elles pouvaient être décoratives ou bien descriptives et montrer par exemple la ville de Lisbonne .

lisbonne-074

lisbonne-075

Les motifs en fer forgé, des cornes d’abondance, des fleurs, des feuilles d’acanthe, des couronnes, des angelots et même des animaux sont aussi représentés.

lisbonne-449

lisbonne-530

lisbonne-537

lisbonne-529

lisbonne-535

lisbonne-523Après le tremblement de terre de Lisbonne (1755) il fallait très vite reconstruire  la ville. C’est ainsi que l’on créa l’azulejo patron nommé azulejos pombalin crée en série associant techniques industrielles et artisanales. Des usines surgissent alors dans les grandes villes.

lisbonne-447

C’est en flânant dans les rues  en gardant un regard attentif et en visitant le magnifique musée de l’Azulejos à Lisbonne que l’on peut découvrir et admirer cet art merveilleux qui fait du Portugal une destination unique.

-Or sur bleu-

jeudi, janvier 19th, 2017

L’expression portugaise -or sur bleu- signifie que quelque chose est magnifique. Des azulejos -or sur bleu- il y en a beaucoup et de très beaux exemples au musée des azulejos à Lisbonne, entre autre.

lisbonne-512 lisbonne-514 lisbonne-508

lisbonne-504 lisbonne-513  lisbonne-547

Ils tournent tous comme des mandala fleurs autour du centre……

Pour les yeux attentifs…

lundi, janvier 9th, 2017

lisbonne-098     lisbonne-328   lisbonne-440

 

 

Pour les yeux attentifs Lisbonne regorge de trésors qui  illuminent le paysage urbain. La beauté est partout, sur les façades, les sols, les plafonds, les édifices. Les azulejos  fleurissent. Ce sont des merveilleux petits carrés de faïence émaillés (de  plus ou moins 15 cm) et décorés de dessins géométriques d’une grande finesse  qui tournent autour du centre. Le carré est contenu dans le cercle, un mandala en somme. La forme circulaire ou diamantée se retrouve également très souvent. Ces petits carrés sont juxtaposés les uns à côté des autres. Ils forment comme une tapisserie murale très résistante qui protégerait du froid comme du chaud et qui  en outre est facile à nettoyer.

 

lisbonne-551      lisbonne-507    lisbonne-511

On suppose que le terme azulejos viendrait de l’arabe « alzulaydj » qui veut dire petite pierre polie, sûrement, et sûrement aussi qu’ils ont été inspirés par les mosaïques romaines qui elles mêmes étaient inspirées de….. L’occupation romaine en Afrique du nord a duré assez longtemps pour laisser des souvenirs de son passage . Nos créations artistiques s’inspirent de notre passé culturel mais, ce que nous créons, c’est quelque chose qui nous appartient.

Les maures ont importé ce produit pour décorer leur palais et leurs mosquées. Vers 1500, Le roi du Portugal Manuel I, invité en Espagne par les rois catholiques fut séduit par leur beauté et ramena quelques  carrés de faïence pour décorer les murs de son palais. C’est ainsi que petit à petit les azulejos sont fabriqués sur place . Des azulejos azul (bleu) il y en a beaucoup, c’est peut être pour cela que le mot azul (bleu en portugais) est présent dans azulejos et que les portugais ont fait de ce mot le leur . Les azulejos sont utilisés  sur des édifices et dans des endroits très différents. Ils font donc  bien partie intégrante du patrimoine portugais.

Des potiers venus d’Italie ou de Flandre ( de véritables artistes innovateurs) introduisent la technique de la majolique au XVI ème siècle. Dans ce fameux bleu que l’on retrouve si souvent, je crois reconnaître le bleu utilisé  à Delft en Hollande.lisbonne-444     lisbonne-453    lisbonne-442

 

Majolique: C’est une application simultanée de plusieurs couleurs(oxydes, émaux) sur une base émaillée sans que celles ci se mélangent avant et pendant la cuisson. C’est une grande avançée.