Archive for the ‘Quelques Conseils’ Category

Couleur mimosa

lundi, février 11th, 2019

Là,

La nature révèle sa beauté

-Pompons jaunes-

De Nice à la Ciotat

Plein feu sur les mimosas

Chariots de joie

-Pompons jaunes-

Là,

Les collines se sont illuminées

et les abeilles bombinent déjà

-Pompons jaunes-

Brigitte Gladys

Ps : Vous avez compris, j’aime les mimosas et leur couleur jaune vibrante et tonique, j’aime leurs fleurs en forme de petits pompons duveteux.

Hier est passé, comme ce mot l’indique, et le passé ne reviendra pas. Se concentrer sur le moment présent quand il est beau apporte la sérénité. La nature, en ce qui me concerne, me procure des émotions, des vibrations délicieuses et des instants de bonheur.

Regarder, ressentir, respirer, c’est une manière vivante de vivre.

Ps : Si la liberté avait une couleur, ce serait le jaune, car, c’est la couleur qui a le plus d’éclat, c’est une couleur que l’on ne peut pas mettre en cage, elle s’évade vite. Sur un tableau, elle s’échappe du cadre. Je l’aime pour le visuel, sa chaleur, sa générosité, la joie qu’elle procure…. mais, je l’aime aussi pour sa liberté de rayonner…..


Mes vœux pour 2019

mercredi, janvier 2nd, 2019

Moi, citoyenne du monde, je souhaite une bonne année et une bonne santé à la terre. Si la terre va bien, c’est aussi une bonne année pour nous tous.

J’aimerais que cette terre , notre terre qui a été particulièrement malmenée ces cinquante dernières années soit davantage respectée. Elle est en colère et, au travers d’ouragans, d’inondations et désastres multiples, elle nous le fait savoir.

Si l’homme a été capable d’inventer toutes sortes de machines et d’industries pour son profit personnel, sans avoir du recul et connaître les conséquences de ses actes, il est tout à fait capable, maintenant qu’il est informé, qu’il est conscient de son impact négatif, il est tout à fait capable de diminuer, voire de stopper les nuisances qu’il a causées.

Il peut faire preuve d’inventivité, trouver des solutions pour inverser la tendance. Ainsi la planète ira mieux, elle sera moins agressée et moins polluée.

Si les dirigeants de tous les pays du monde s’entourent de sages, de savants, de chercheurs (toutes disciplines confondues), on peut rectifier le tir, on peut changer la donne.

Ensuite, j’en suis convaincue, l’éducation des enfants peut sauver le monde.

Ils sont naturellement tournés vers la nature et les animaux. Ce serait donc une joie pour eux et non une punition que de travailler sur ce thème.

Nous avons une discipline qui se nomme sciences et vie de la terre, aujourd’hui, nous devons rajouter une autre discipline encore plus importante « sciences et survie de la terre » et ceci, dès le plus jeune âge jusqu’à l’université et plus…Les travaux pratiques sur le terrain seront la clef du succès. Cette activité doit développer une conscience collective, l’action juste et un amour sain de notre planète.

 Un exemple de travail tout simple qui a du mal à décoller : Le tri sélectif

 Il existe depuis au moins 100 ans, pourtant certaines municipalités rechignent à la tâche et le dispositif n’est pas mis en place. Donc il n’y a pas de tri sélectif, pour réduire les déchets et les valoriser. C’est pourtant un bon projet.

Si chacun fait sa part, si chacun fait un petit geste, notre belle terre est sauvée,  non pas par la force, mais par la sensibilisation et la bonne volonté de tout un chacun.

Assise sur les épaules de mes ancêtres, j’aimerais découvrir au loin une planète où les papillons volettent où les oiseaux chantent et où les fleurs  abondent dans les prairies. J’aimerais trouver dans les haies, les petites pommes rondes et rouges et celles dites « museau de lièvre » de mon enfance. Ce sont des variétés de pommes anciennes délicieuses. Elles ne sont pas grosses, mais, elles ont traversé les siècles sans aucun sulfatage. Ce qui n’est pas moindre.  Pour faire évoluer les choses, il faut revenir à des espèces anciennes des espèces non modifiées génétiquement.

J’aimerais voir une mer scintillante et saine  dont le bleu se confond avec le bleu du ciel.

Je souhaite une très bonne et douce année 2019 à la terre.

Brigitte Gladys

Le feu dans le sud est de la France…

mercredi, mai 9th, 2018

 

De toute mon enfance je n’ai jamais connu de feu de forêt ni d’incendie tout court. Surement que la région ne s’y prête pas.

Beaucoup de fleuves de rivières de ruisseaux la quadrillent. La végétation est différente et bien verte, il n’y a pas de mistral.

Il y a la tramontane mais, quand elle souffle,  elle annonce la pluie,  s’il y avait le feu, il serait vite éteint .

Quand l’incendie de la chaîne de l’étoile à éclaté en juillet 1997, j’étais aux premières loges . Le mistral soufflait fort.  Mon lieu d’habitation se situait à quelques kms en contrebas. Jugez donc de mon désarroi.

Le  spectacle était effrayant et désolant les flammes s’élevaient à plusieurs mètres de hauteur sur toute la crête. L’incendie a duré plusieurs jours. C’était comme une guerre que l’on livrait au feu, les canadairs allaient et venaient dans un ballet incessant. Les pompiers accourus de toutes part, même d’Italie, étaient à l’attaque. On peu saluer leur courage et leur dévouement. Ils ont fini par circonscrire le feu au péril de leur vie. Cependant 3500 hectares de forêt ont été dévastés et les animaux qui l’habitaient morts ou déplacés..

Les causes seraient dues à une banale négligence.

Ma maison était située en bordure d’une forêt. Nous devions en entretenir une bande, pour justement, se protéger d’un éventuel incendie. Il y avait également un chemin coupe feu . Donc, en théorie nous ne devions pas avoir peur.

Un jour deux adolescents  descendent en courant de la colline,   arrivés à la porte d’entrée du jardin , ils se mettent à crier

-Appelez vite les pompiers, ces cons ont foutu le feu !

Ils sont partis aussi vite, toujours en courant. Je me retourne et je vois un mince filet de fumée s’élevant de la forêt vers le ciel.

J’ai  tout de suite téléphoné aux pompiers qui sont arrivés immédiatement.

Effectivement, un feu venait de se déclarer dans la forêt juste en dessus de mon habitation. Ils ont réussi à l’éteindre rapidement.

Deux bandes rivales venues des villages voisins s’y étaient affrontées .  Le feu avait été une de leurs armes pour se battre, pourquoi ?

Cependant certains adolescents ont eu la conscience que c’était mal et sont venus avertir.

Donc, j’en déduis que l’éducation a un rôle important à jouer dans la prévention des incendies. Les parents bien sur, mais l’école aussi doit sensibiliser les élèves à ce  problème.

Chaque fois qu’il y a un feu dans un endroit, les écoles voisines et les élèves devraient participer à la reforestation et replanter des arbres à cet endroit… Ainsi on renforcerait leur conscience individuelle et collective.

L’apprentissage du monde qui nous entoure doit se faire d’une manière concrète. La   forêt, recèle des trésors inestimables.

La forêt est à nous. Il faut apprendre aux enfants à l’ aimer à la comprendre à la respecter, et à la protéger ainsi, elle  continuera à vivre éternellement.

Aujourd’hui, j’aime toujours la forêt, mais, je n’habite plus tout près d’une forêt.

 

 

 

Soigner son enfant intérieur….

mercredi, mars 2nd, 2016

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire, je suis née un 2 mars, ce jour là, reviens immanquablement à chaque année qui passe.

Aujourd’hui, plus encore que les autres jours, je cagole mon enfant intérieur, mon enfant divin, mon enfant éternel. Pour lui, le chariot chargé d’or du soleil et le chariot de l’aube naissante chargé de roses roses .

L’or, pour la lumière et la couleur rose pour la joie de vivre qu’elle apporte. Le rose pour l’apaisement, la réconciliation, la tendresse, la douceur, la volupté, le rose, pour l’amour inconditionnel.

Parc Olbuis Riquier février 2016 046

L’élan vers l’avant du généreux et somptueux  magnolia chargé de délicieuses fleurs roses. Il annonce l’arrivée du printemps.

 

L’hibiscus blanc : mandala du jour.

lundi, octobre 12th, 2015

Hibiscus blanc avec en son centre une délicieuse  petite étoile verte.

Inspirez profondément par le nez en regardant la forme et la couleur de la fleur.

Faire un ancrage et expirer par la bouche.

Répétez 10 fois l’exercice.

Amour, sérénité, bonheur Hibiscus blanc bis bis seront alors à l’ordre du jour.

Coeur étoilé

vendredi, septembre 4th, 2015

pourpier 004

Matinée de rentrée

=-=-=-=-=-=

Admire la fleur de pourpier

Admire l’harmonie de sa forme

au cœur scintillant et étoilé

éclat d’or et de lumière

Admire ses couleurs

toniques et joyeuses

-Détends toi-

«  » »Symphonie de vibrations » » »

-Ressens les-

-Respire les –

-Ressource toi-

—-Contact—-

***Echange subtil***

Recharge ton énergie

Au centre du mandala étoilé

Belle rentrée !!!

Brigitte Gladys

Le blé en herbe

mercredi, janvier 8th, 2014

les blé en herbe 001 [1600x1200]Chaque année, chaque mois, chaque jour, sans relâche, semez  des graines de vie, de créativité, de beauté, d’harmonie, de joie et, en temps voulu, la moisson sera abondante et merveilleuse.

Et à l’intérieur un mandala fleur orange à 8 branches ***

vendredi, novembre 1st, 2013

kaki 005Novembre arrive avec son cortège de grisaille, se ressourcer avec le kaki.

Par sa forme et sa couleur il dispense vitamines,bonne santé, dynamisme et joie à profusion.

 

L’instant est un mandala à vivre pleinement.

jeudi, septembre 20th, 2012

J’aime méditer sur les sentiers,

respiration, inspiration

tous mes sens sont en éveil

le soleil fait de l’accrobranche sur les pins

les oiseaux se répondent gaiement

la lumière est douce et parfumée

fleurs de thym de romarin de serpolet

tapisserie de fleurs étoilées zinzolin

conscience du frémissement de l’air

conscience du bleu du ciel

conscience de la pesanteur du pas

conscience de la terre ocre-jaune

conscience du rocher orangé- rouge

conscience de l’écorce de l’arbre

immersion, respiration, inspiration

mon coeur palpite à l’unisson avec la nature

Au détour d’un sentier sa cime apparait

Elle est belle, souveraine, dominante

ses ombres et ses lumières découpent l’horizon

émerveillement, couleurs changeantes,

je la regarde, je la contemple.

Vibration, émotion, admiration

bonheur, relaxation.

Vers le centre

Tags: ,,,,,,
Publié dans Arts et culturecarnet de voyagefleurméditation,photospoésieQuelques Conseils | Modifier | 2 commentaires »

Vivre intensement l’instant quand il est beau avant qu’il ne s’évanouisse.

Vendredi 18 juin 2010

Sur cette très belle ballenas.jpgplage d’Uruguay, on peut entendre le chant des colombes mais aussi le chant des baleines. Dieu merci, je ne vois aucun requin !!!

Gracias Nadia por tu lindas fotos.

Tags: 
Publié dans carnet de voyagephotosQuelques Conseils | Modifier |Aucun commentaire »

Quand il est beau saisir l’instant avant qu’il ne s’évanouisse. Coucher de soleil sur la plage de La Paloma.

Jeudi 17 juin 2010

Magnifique photo envoyée par Nadia qui habite de l’autre côté de l’atlantique et qui va souvent sur la plage de La Colombe.la-paloma.jpgLa bas on vit le coucher de soleil avec intensité et quand il s’est enfin couché après avoir déployé une palette de couleurs flamboyantes, on l’applaudie.

Tags: ,
Publié dans carnet de voyagephotosQuelques Conseils | Modifier |Aucun commentaire »

Allez tranquillement …. Prenez attention . Tâchez d’être heureux.

Mardi 15 juin 2010

Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte, et souvenez-vous de la paix qui peut exister dans le silence. Sans aliénation, vivez autant que possible en bons termes avec toutes les personnes. Dites doucement et clairement votre vérité et écoutez les autres, même le simple d’esprit et l’ignorant ; Ils ont leur histoire. Évitez les individus bruyants et agressifs, ils sont une vexation pour l’esprit. Ne vous comparez avec personne, vous risqueriez de devenir vain ou vaniteux. Il y a toujours plus grands et plus petits que vous. Jouissez de vos projets aussi bien que de vos accomplissements. Soyez toujours intéressé à votre carrière, si modeste soit-elle ; C’est une véritable possession dans les prospérités changeantes du temps. Soyez prudent dans vos affaires car le monde est plein de fourberies.

Mais ne soyez pas aveugle en ce qui concerne la vertu qui  existe ; Plusieurs individus recherchent de grands idéaux  et partout la vie est remplie d’héroïsme. Soyez vous -même.Surtout n’affectez pas l’amitié. Non plus ne soyez pas cynique en amour, car il est en face de toute stérilité et de tout désenchantement aussi éternel que l’herbe.

Prenez avec bonté le conseil des années, en renonçant avec grâce à votre jeunesse. Fortifiez une puissance d’esprit pour vous protéger en cas de malheur soudain. Mais ne vous chagrinez pas avec vos chimères . De nombreuses peurs naissent de la fatigue et de la grande solitude. Au-delà d’une discipline saine, soyez doux avec vous-même. Vous êtes un enfant de l’univers, pas moins que les arbres et les étoiles ; Vous avez le droit d’être ici. Et qu’il vous  soit clair ou non, l’univers se déroule sans doute comme il le devait. Soyer en paix avec dieu, quelque soit votre conception de lui ; Et quel que soient vos travaux et vos rêves, gardez, dans le désarroi bruyant de la vie, la paix dans votre âme. Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés , le monde est pourtant beau. Prenez attention . Tâchez d’être heureux.

Manuscrit d’un auteur inconnu  trouvé dans un vielle église de Baltimore en 1692.  Il  va droit à l’essentiel et  est éternel dans son essence .

Publié dans Quelques Conseils | Modifier | Aucun commentaire »

Une des multiples facettes de la plilosophie des contes Zen que j’ai lu pendant le voyage.

Vendredi 4 juin 2010

Un moine Zen se disposait à parler sur la grand place du village. Il avait soigneusement rédigé son discours,et il s’apprêtait à le lire, quand un brusque coup de vent fit s’envoler toutes les feuilles dans les branches du citronnier. Pris au dépourvu, incapable de retrouver le fil de sa harangue, il dit :

” Mes amis, voici en résumé, ce que je voulais vous exposer :

Quand j’ai faim, je mange, quand je suis fatigué, je dors !

_  Mais tout le monde ne fait -il pas comme vous, maître ?

_ Non pas tout le monde de la même façon !

_ Pourquoi,  maître ?

_ Quand les gens mangent, ils pensent à mille choses, quand ils s’endorment, ils pensent à leurs problèmes. Voilà pourquoi ils ne sont pas comme moi ! ”

C’est une belle philosophie de vie qui me plait beaucoup, j’arrive parfois à être comme lui mais pas toujours…

Cependant cette philosophie comporte une faille. Maître, si l’instant que  vous être en train de vivre est insupportable que faites vous ? Vous vous délectez de l’instant et vous vous y complaisez ?

Allongée à plat dos,  cassé, brisée, paralysée, ne pouvant bouger que la main gauche, en proie à une souffrance indescriptible sans savoir si un jour je remarcherais, si je pourrais utiliser ce bras droit paralysé, faire des gestes quotidiens, manger, boire, me peigner, écrire, peindre…. Avec pour toute toile de fond le plafond.

Mon expérience de vie me permet d’y répondre.

Il y a trois solutions à ce problème qui consistent toutes à sortir de l’instant.

La première, non pas la plus facile, c’est partir, tout laisser tomber pour ne plus souffrir, mais c’est le souvenir de mes enfants que j’allais abandonner qui m’a gardée en vie .

La deuxième, se projeter dans l’avenir  et imaginer qu’à nouveau, je marcherais, me voir en train de poser un pied  devant l’autre, être debout  et avancer,  qu’à nouveau, je pourrais  faire la pince avec mon pouce et mon index et écrire encore et prendre mes enfants dans les bras, les voir grandir.

Se servir de son imagination pour sortir de la prison dans laquelle cet accident m’avait plongée.

La troisième, se projeter dans le passé et ne visionner que les bons moments.

Peut être que le maître y avait aussi pensé et que parmi tous les feuillets qui se sont envolés, la réponse au problème s’y trouvait.

J’ai choisi les deux dernières solutions, j’ai mis plusieurs mois avant de commencer à réapprendre à marcher  et encore plus pour écrire. Je ne regrette pas mes choix, j’ai eu le bonheur de voir grandir mes enfants et puis,  j’écris, je créé et je peins et je philosophe.

Publié dans carnet de voyageQuelques Conseils | Modifier | 2 commentaires »

Comment transformer la souffrance ? La méditation : Une solution parmi tant d’autres ….

Jeudi 1 avril 2010

Article tiré de la revue psychologie de ce mois ci . Page 154

La méditation, un analgésique efficace ?

Les adeptes de la méditation Zen seraient moins sensibles à la douleur. Une étude canadienne à confronté deux groupes de personnes, l’une pratiquant régulièrement la méditation, les autres non. Les participants ont été soumis à un test de résistance à la douleur. Une plaque chauffante a été appliquée sue leurs mollets. La température a été augmentée progressivement jusqu’à la limite du tolérable pour chacun. Les personnes du groupe pratiquant la méditation avaient un seuil de tolérance plus élevé que celles du groupe témoin. C’est en maîtrisant leur respiration (environ douze inspirations par minute) qu’ils ont pu réduire de 18 °/° l’intensité de la douleur. Ces résultats montrent que cette forme de méditation pourrait avoir de réels effets analgésiques.

Mon témoignage : Sans la sophrologie et la méditation  je souffrirais tout le tant et ma vie serait insupportable, je ne sais pas si j’aurais aimé la continuer . Ces deux disciplines que je pratique quotidiennement au moins 20 à 30mn  me permettent de casser le cycle infernal de la douleur et de vivre mieux .

Publié dans Quelques Conseils | Modifier | Aucun commentaire »

L’instant est un mandala. Juste être là …

Lundi 22 février 2010

Promenade sur la Sainte Victoire.

Éteins toutes les lampes

Demeure dans ce lieu

-celui ci et nul autre.

Dans ce temps sans bord

l’instant est un mandala

Ni main aggripée à hier

ni bras lancé vers ce qui vient

tu peux enfin parler de l’être -là.

J.P Hameury

Un très beau poème que j’aime auquel je vais associer une de mes créations. Ce serait la nuit illuminée…

Tags: ,
Publié dans Arts et culturemandalaoeuvre d’artphilosophiephotos,poésieQuelques ConseilsRencontres Blogogiques | Modifier | 2 commentaires 

mandala fleur, mandalas graines.

mercredi, septembre 12th, 2012

Magnifique ordonnance sphérique  des graines autour du centre. les graines elles même sont de petits mandalas. Le fait de dessiner ou de regarder des mandalas apaise .

Certaines structures médicales le savent bien et les utilisent pour le bien être des patients et pour mettre en connexion toutes les parties du cerveau afin que celui ci utilise le maximum de ses capacité.