Posts Tagged ‘fleur’

Journée internationale de l’environnement

vendredi, juin 5th, 2020

Devant tant de beauté

Genoux à terre

-Respect et hommage-

Aux petites fleurs sauvages

Aux petites fleurs des collines

Aux petites fleurs de la terre

Aux petites fleurs des près

Aux petites fleurs des rochers

Devant tant de diversité

Genoux à terre

-Respect et hommage –

Aux suaves stellaires

Aux étoiles d’or de la ficaire

Aux rouges et fiers coquelicots

Aux bleuets bleu-indigo

Aux cabarets des oiseaux

Aux gerbes d’or et leurs ballets

Aux sabots de la belle mariée

Aux pantoufles du petits jésus

Qui font la fête ::::::

Aux joyeuses pâquerettes

Aux délicieuses pervenches

Aux camomilles blanches

Aux facétieuses balsamines

Qui pètent ::::::

Aux brunelles violettes

Aux grandes mauves

Aux délicates cardamines

Aux déhiscentes balsamines

Aux gracieuses centaurées

Aux célestes myosotis

Aux brillants millepertuis

Aux fleurs d’harmonie

et au paisible bonheur

Devant tant de splendeur

Genoux à terre

-Respect et hommage-

Aux petites fleurs sauvages

Brigitte Gladys

Cette journée de l’environnement est un appel à passer à l’action pour lutter contre la perte accélérée d’espèces et la dégradations du monde naturel.

Chaque année un million d’espèces végétales ou animales (laissons ce petit pangolin vivre sa vie !) sont menacées d’extinction. Ceci en grande partie à cause des activités humaines : déforestation, production de gaz à effet de serre et réchauffement climatique qui va avec…

Chacun de nous à un rôle à jouer et il n’y a pas de petit rôle pour défendre l’environnement.

J’ai eu beaucoup de spams pour cette page . Serait ce parceque je parlais du petit pangolin qui navigue d’un blog à l’autre…

Le pangolin

On a beau être un pangolin
Et ressembler à s’y méprendre
A un tas de pommes de pin;
On a quand même le coeur tendre.

On a beau faire, quand on marche,
Un cliquetis de castagnettes;
On a de l’amour plein la tête
Et des douceurs de patriarche.

On n’a – quand on est pangolin –
Ni la grâce ocellée du paon
Ni la souplesse du félin.Mais on vit entre bons voisins,
Oublié, mais toujours content,
Dans le blanc silence africain.

(Maurice Carême)



Mandala-rose : ma fleur préférée..

lundi, mars 2nd, 2020

Ma fleur préférée

C’est une fleur parfumée

C’est une fleur de toujours

C’est une fleur de tous les jours

C’est une fleur ronde

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

°Mandala-monde°

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Brigitte Gladys

Ps : Je suis née un 2 mars, au final, j’aime bien cette date car, le 1 mars c’est le début du printemps météorologique et les fleurs commencent à s’épanouir partout . En général, le pommier du japon aux fleurs rouges très vives animent nos jardins.

Fleur de mon balcon

vendredi, février 14th, 2020
Aux vitres de l’hiver s’épanouit la fleur de mon balcon…
Elle est pour mon Valentin que j’ai rencontré
Qui m’a rencontrée
Mais qui ne m’as pas reconnue
Parce que je suis son inconnue.
Brigitte Gladys

Hommage aux petites fleurs sauvages

mardi, septembre 17th, 2019

Devant tant de beauté

Genoux à terre

-Respect et hommage

Aux petites fleurs sauvages

Aux petite fleurs des collines

Aux petites fleurs de la terre

Aux petites fleurs des près

Aux petites fleurs des rochers

Devant tant de diversité

Genoux à terre

-Respect et hommage

Aux suaves stellaires

Aux étoiles d’or des ficaires

Aux rouges et fiers coquelicots

Aux bleuets bleu-indigo

Aux cabarets des oiseaux

Aux gerbes d’or en ballets

Aux sabots de la belle mariée

Aux pantoufles du petit jésus

::::::Qui font la fête::::::

Aux joyeuses pâquerettes

Aux délicieuses pervenches

Aux camomilles blanches

Aux facétieuses balsamines

::::::Qui pètent:::::

Aux brunelles  violettes

Aux grandes mauves

Aux délicieuse cardamines

Aux déhiscentes balsamines

Aux gracieuses centaurées

-Fleur de galant, fleur d’amour

Pour un jour ou pour un jour-

Aux étoiles  bleus des myosotis

Aux belles fleurs  d’harmonie

et à leur paisible bonheur

Devant tant de splendeur

Genoux à terre

-Respect et hommage

Aux petites fleurs sauvages.

*************************

Brigitte Gladys

Respecte-moi

mardi, avril 2nd, 2019

Regarde-moi

Respecte-moi

…..

Je suis le coquelicot

à la robe de soie rouge

….

Regarde-moi

Respecte-moi

……..

Je suis le papaver roehas

Je suis l’œuvre du créateur

Tout comme la viola odorata

Tout comme l’oxalis acetocella

Tout comme la stellaria media

……..

Regarde-moi

Respecte-moi

……

je suis le tilia cardata

Je suis le prunus persica

Je sui l’arbre des bois

…..

Regarde-moi

Respecte-moi

……

Je suis l’oiseau 

Qui chante tout là haut

Je suis l’œuvre du grand créateur

….

Regarde-moi

Respecte-moi

….

Je suis l’insecte

Qui butine de fleur à fleur

J’ai le droit d’être là

Je suis l’œuvre du grand créateur

……

Regarde-moi

Respecte-moi

…..

Je suis l’eau

Je suis le ruisseau

Je suis la rivière

Je suis la mer

…..

Ressens-moi

Respire-moi

Respecte-moi

Je suis l’air frais

Je suis l’œuvre du grand créateur

….

Ressens-moi

Respecte-moi

Je suis la terre nourricière

Je suis là pour toi

Je suis l’œuvre du grand créateur

Brigitte Gladys

Regardez

samedi, mars 2nd, 2019

Regardez-

Respirez-

L’air est délicieux

De l’autre côté de février,

Baignés de lumière,

Délicieusement parfumés,

Merveilleusement étoilés,

Fleurissent les  amandiers.

=Jour heureux=

-Souriez

Brigitte Gladys

En moi même je me dis…

Souris, c’est ton anniversaire, ….La vie est belle. Le passé est passé et l’avenir reste à venir. Aujourd’hui, c’est un nouveau  jour, il est unique, le présent est un cadeau qui  passe vite alors profites en bien****

Pour moi le bonheur, c’est d’être dans l’instant  tout en étant relié au centre de soi et connecté  à la beauté de la nature

Mes vœux pour 2019

mercredi, janvier 2nd, 2019

Moi, citoyenne du monde, je souhaite une bonne année et une bonne santé à la terre. Si la terre va bien, c’est aussi une bonne année pour nous tous.

J’aimerais que cette terre , notre terre qui a été particulièrement malmenée ces cinquante dernières années soit davantage respectée. Elle est en colère et, au travers d’ouragans, d’inondations et désastres multiples, elle nous le fait savoir.

Si l’homme a été capable d’inventer toutes sortes de machines et d’industries pour son profit personnel, sans avoir du recul et connaître les conséquences de ses actes, il est tout à fait capable, maintenant qu’il est informé, qu’il est conscient de son impact négatif, il est tout à fait capable de diminuer, voire de stopper les nuisances qu’il a causées.

Il peut faire preuve d’inventivité, trouver des solutions pour inverser la tendance. Ainsi la planète ira mieux, elle sera moins agressée et moins polluée.

Si les dirigeants de tous les pays du monde s’entourent de sages, de savants, de chercheurs (toutes disciplines confondues), on peut rectifier le tir, on peut changer la donne.

Ensuite, j’en suis convaincue, l’éducation des enfants peut sauver le monde.

Ils sont naturellement tournés vers la nature et les animaux. Ce serait donc une joie pour eux et non une punition que de travailler sur ce thème.

Nous avons une discipline qui se nomme sciences et vie de la terre, aujourd’hui, nous devons rajouter une autre discipline encore plus importante « sciences et survie de la terre » et ceci, dès le plus jeune âge jusqu’à l’université et plus…Les travaux pratiques sur le terrain seront la clef du succès. Cette activité doit développer une conscience collective, l’action juste et un amour sain de notre planète.

 Un exemple de travail tout simple qui a du mal à décoller : Le tri sélectif

 Il existe depuis au moins 100 ans, pourtant certaines municipalités rechignent à la tâche et le dispositif n’est pas mis en place. Donc il n’y a pas de tri sélectif, pour réduire les déchets et les valoriser. C’est pourtant un bon projet.

Si chacun fait sa part, si chacun fait un petit geste, notre belle terre est sauvée,  non pas par la force, mais par la sensibilisation et la bonne volonté de tout un chacun.

Assise sur les épaules de mes ancêtres, j’aimerais découvrir au loin une planète où les papillons volettent où les oiseaux chantent et où les fleurs  abondent dans les prairies. J’aimerais trouver dans les haies, les petites pommes rondes et rouges et celles dites « museau de lièvre » de mon enfance. Ce sont des variétés de pommes anciennes délicieuses. Elles ne sont pas grosses, mais, elles ont traversé les siècles sans aucun sulfatage. Ce qui n’est pas moindre.  Pour faire évoluer les choses, il faut revenir à des espèces anciennes des espèces non modifiées génétiquement.

J’aimerais voir une mer scintillante et saine  dont le bleu se confond avec le bleu du ciel.

Je souhaite une très bonne et douce année 2019 à la terre.

Brigitte Gladys

Le jardin des cordeliers

mercredi, novembre 21st, 2018

2-Un jardin de ville : Tout près de la belle bâtisse du collège Maria Borrely ( date de création :1911)  se trouve le  poétique jardin des  Cordeliers. On le nomme aussi jardin botanique.

Il est situé sur un lieu chargé d’histoire à l’emplacement du couvent des Cordeliers, démoli depuis longtemps .

l’harmonie des massifs végétaux et leurs  délicieuses palettes florales parfumées  sont un enchantement pour la vue et l’odorat.

Allées de buis centenaires, carrés bien ordonnancés, plantes ornementales à feuilles et à fleurs, arbres fruitiers se mêlent et s’entremêlent pour notre plus grand bonheur.

Ses origines sont très anciennes, elles remonteraient au 13 ème siècle, vers 1230, date de la création du couvent.

Il est situé non loin du Musée Gassendi, son accès  facile.

 

Les délicates et très  lumineuses anémones du japon reines de l’automne, éclairent les allées.

De la  fleur d’aster mauve  à la rose rose . les couleurs s’accordent merveilleusement. C’est un jardin délicieux  qui ravirait plus d’un aquarelliste.

Un lieu offert pour le bien être du cœur et de l’esprit, s’alléger, s’apaiser, un lieu qui vous chouchoute et un lieu à chouchouter précieusement.

 

Vous serez  toujours bien accueilli par le maître des lieux Mistigris

Coeur d’hibiscus

samedi, septembre 22nd, 2018

Au cœur de l’âme fleur se cache un trésor : un mandala étoilé à 5 branches.

Tout renaîtra…

vendredi, avril 20th, 2018

Du cœur brûlé-

Tout renaîtra

Tout recommencera

Tout reverdira

Tout refleurira

Tout resplendira

********

C’est un nouveau jour

Le printemps est de retour

Mandala soleil brille

Les feuilles scintillent

********

La vision d’apocalypse

s’éclipse-

-Les morsures cicatricielles

petit à petit s’estompent-

Les cendres se transmutent en or

Du ciel à la terre, de la terre au ciel

dialogue des divinités-

 

Une  pluie rasante est tombée

pendant des jours et des nuits

revivifiant la forêt,

faisant éclore des milliers de fleurs.

Un vent  bienfaiteur

chargé d’arômes nouveaux,

un vent d’espoir

a traversé  la colline

dispersant les graines

chassant l’ âpre noir,

peignant les prairies de verdure-

Sous son aile, envolée oiseaux-

La nature se repeuple et assure

sa belle pérennité.

 

Ronde du ciel et de la terre-

Conscience, du cercle de   la vie

de la mort et de la renaissance-

 

Tout reviendra

Tout recommencera

Tout refleurira

Tout resplendira

Tout renaîtra-

au cœur.

 

Brigitte Gladys

 

Le 22 avril fête mondiale de la terre. Protégeons là …