Archive for the ‘Arts et culture’ Category

Aux portes de l’hiver….

jeudi, décembre 14th, 2017

Aux portes de l’hiver

Le soleil s’est pendu

Chapeau noir sur la ville

La lumière de l’été s’est perdue

Un vent fou dévale les rues

Les gouttières du ciel

Déversent des seaux de pluie

Qui s’écrasent sur mes carreaux

Une fumée sombre rase les toits

 

Je frémis

 

Tous mes oiseaux se sont enfuis

Les feux de l’automne aussi

place , place à l’hiver

Le temps se glace

 

Je me réfugie dans ma maison

Dans mon salon qui s’éclaire

et m’éclaire

L’arbre de jade fleurit

Comme un bijou précieux,

Dans l’air,

Il flotte un parfum délicieux

J’entend le doux gazouillis

de ses fleurs blanches étoilées

-reflet d’éternité-

Je les contemple,

Je les respire,

elles m’entourent de bonheur

je me fonds dans leur chaleur

*Je suis au paradis*

Le froid n’aura pas mes os

La nuit n’aura pas ma peau

D’un coup sec

De l’hiver,

Je ferme les portes.

 

Brigitte Gladys

 

L’arbre de jade présentent des fleurs « mandala étoile » à l’intérieur de l’étoile se dessine une autre étoile à 5 branches.

Les fleurs de callistemon.

dimanche, novembre 19th, 2017

Pendant la nuit

Au bord de l’automne

Les petits pinceaux rouges

des fleurs de callistemon

ont repeint le ciel en bleu-

délicieux pour mes yeux-

Accord avec l’infini

– mon âme résonne-

-Frissonne

le chant de l’oiseau

dans les airs,

tout là haut.

 

Brigitte Gladys

 

Comme l’oiseau du petit matin….

jeudi, novembre 2nd, 2017

Comme l’oiseau du petit matin

lance sa trille et se tait

Chemin contre chemin,

Vent contre vent

Pluie contre pluie

Ils sont partis

-Tout doucement-

sans faire de bruit

Au bout de leur nuit

la chandelle brille

pour eux

-Éternellement-

Je pense.

 

Brigitte Gladys

 

 

 

Automne

jeudi, octobre 26th, 2017

Résonance d’automne

Sur la terre desséchée, tout le sang et l’or de l’automne se répand et se couche au pied des grands arbres .

 

Mise à jour….Pierrot ….

dimanche, octobre 15th, 2017

Pierrot m’a dit

Les chasseurs de rêves sont arrivés

Colombine, prends garde à toi !

 

Haie ! ils ont tué mon rêve  bleu,

mon rêve le plus doux

Haie, haie ! ils ont tué mon rêve le plus brillant,

mon rêve le plus fou

haie, haie, haie ! ils ont tué mon rêve le plus fort,

Ils ont tué mon rêve étoilé

 

Début printemps-

Pierrot est parti,

parti pour toujours.

 

Mais,

Son dernier sourire

-Comme un aveu-

Était pour moi,

Pour moi seule.

 

Et,

Je ne pleure pas,

Je ne pleure pas.

 

Chacun a passé sa vie

De son côté

-séparés-

Par le mur de barbelés

des castes sociales

 

Mais,

Je ne pleure pas

Je ne pleure pas

Son dernier regard

Était pour moi,

Pour moi seule.

 

Pierrot m’aimait

et je l’aimais.

 

Et,

Dans le ciel

Résonne encore

-Son rire-

En cascade de grelots

-Pierrot-

Brigitte Gladys

 

 

 

 

 

Métro Serdika

vendredi, septembre 1st, 2017

Voir aussi mes autres articles  sur Serdika :

-Journée du patrimoine en septembre 2015

-La richesse des vestiges paru le 24/05/2016

Métro Serdica, les architectures d’âge et de styles différents se mêlent et s’entremêlent . La ville de Serdika serait apparue au 7eme siècle avant notre ère. Elle se  serait modifiée en fonction des différentes  invasions et dominations qui se sont succédées…..

(Thraces,romains,ottomans…)

Ce qui fait de Sofia, qui s’est édifiée sur Serdika, une des plus ancienne et complexe ville d’Europe.

En 2015 et en 2016 j’avais surtout parlé et montré des photos de vestiges Thraces, romains prises disons, sur la rive droite. Cette année en 2017, je vais vous montrer ce que l’on pourrait nommer la rive gauche.

J’aime tout particulièrement ce quartier populaire coloré et très animé.

Prendre un café à l’ombre des arbres est un vrai bonheur.

On l’appelle le quartier des femmes probablement parce qu’il y a plein de boutiques pour femmes et surtout de boutiques remplies  de somptueuses robes pour mariées.

                    

 

Il y a aussi des boutiques pour hommes et on y vient en couple.

Le bazar, à ne pas rater, comme dans un bazar qui se respecte, on y trouve toutes sortes de choses, de jolis objets confectionnés par l’artisanat local (bijoux, pierres, foulards,broderies …) mais également de la nourriture des fruits , des légumes et même des plats cuisinés à emporter.

Pour terminer,  la belle sculpture d’un couple enlacé située dans la rue  commerçante.

 

 

 

Ce que j’aime….

lundi, août 21st, 2017

Les efforts qui sont fait pour maintenir les espaces publics propres. Le tri sélectif est bien présent.

J’aime la nouvelle ligne de métro et le métro tout court. C’est le métro le propre et le plus sympa que j’ai rencontré au cours de mes nombreux voyages,  il est tout neuf et moderne mais…

Ce qui me plait aussi, c’est que toutes les stations ont un nom sous-titré en anglais.

Un petit mandala au sol pour apporter de la sérénité.

Un métro très clean …

J’aime aussi les tramways qui se modernisent de plus en plus.

Souvenirs Bulgarie 2017 suite

mercredi, août 16th, 2017

Des incendies il y en a aussi en Bulgarie mais, beaucoup moins, le climat est certes  chaud en été, mais, les orages sont très nombreux, la terre est donc moins sèche. Les forêts et les parcs sont magnifiques et ce serait vraiment dommage s’ils partaient en fumée où s’ils disparaissaient au profit de promoteurs peu scrupuleux  qui construiraient des tours par exemple….

Dans les parcs, les enfants jouent, les sportifs courent, les familles font des pique-niques. On peut aussi y manger et boire parce qu’il y a des petites guinguettes…  On peut s’y promener à tout à âge. Ce sont des endroits que j’aime particulièrement.

        

Les enfants jouent

La forêt abrite de nombreuses espèces d’oiseaux…

Souvenir de la fête  de martenitsa qui se tient le 1 mars de chaque année.

Incendies de l’été

dimanche, juillet 30th, 2017

Le délicieux lys des sables, espèce protégée.

 

Incendie

/Nuit criminelle/

Du bord de la route,

Complice du vent,

une étincelle mortelle

a claqué

enflamment la vallée.

-Paysages dévastés-

-Herbes calcinées-

-Forêts en brasier-

-Maisons brûlées

-Mer grisée-

-Ciel plombé-

-étoiles éteintes-

-Pluie de cendres-

-Acre odeur –

En grand deuil

La nature et les villes

portent leur croix

et pansent leurs plaies

+++++++++++++

Dans un silence désolé

+++++++++++++

-Survivance de la fleur

blanche du lys des sables-

 

Brigitte Gladys

 

 

Parc Olbius Riquier

jeudi, juillet 20th, 2017

-Midi-

Le Parc s’ouvre devant moi

^Chaleur qui  plombe^

-L’air se fige-

Sur le lac, pont arc en ciel

De fleur

à fleur

Délice de parfum

 

Les rayons de soleil

tombent

et glissent

de feuille

en feuille

…………..

-Toboggan de lumière-

………….

-Sur l’eau, les canards filent==

======

-Tilleuls argentés frissonnants

 

-Les enfants jouent en riant

 

-Jacaranda piqueté de bleu

 

____________________

 

-Les oiseaux font la pause

 

____________________

 

-Paulownias en grande noce

-Palmiers en majesté

-Le coureur trace

-Les bambous dansent

-La jeune fille sourit

*Instant paradis*

-Le catalpa se pâme

-Le nandou s’ébroue

-Le manège tourne

°°°Brillent°°°

Les fleurs du magnolia

*Mandala -bonheur*

(L’araucaria m’ouvre les bras)

 

Les poneys passent———-

 

Soudain, le cri du paon

divise l’espace en deux-

C’est déjà

-l’après midi.

 

Brigitte Gladys