Posts Tagged ‘paradis’

Aux portes de l’hiver….

jeudi, décembre 14th, 2017

Aux portes de l’hiver

Le soleil s’est pendu

Chapeau noir sur la ville

La lumière de l’été s’est perdue

Un vent fou dévale les rues

Les gouttières du ciel

Déversent des seaux de pluie

Qui s’écrasent sur mes carreaux

Une fumée sombre rase les toits

 

Je frémis

 

Tous mes oiseaux se sont enfuis

Les feux de l’automne aussi

place , place à l’hiver

Le temps se glace

 

Je me réfugie dans ma maison

Dans mon salon qui s’éclaire

et m’éclaire

L’arbre de jade fleurit

Comme un bijou précieux,

Dans l’air,

Il flotte un parfum délicieux

J’entend le doux gazouillis

de ses fleurs blanches étoilées

-reflet d’éternité-

Je les contemple,

Je les respire,

elles m’entourent de bonheur

je me fonds dans leur chaleur

*Je suis au paradis*

Le froid n’aura pas mes os

La nuit n’aura pas ma peau

D’un coup sec

De l’hiver,

Je ferme les portes.

 

Brigitte Gladys

 

L’arbre de jade présentent des fleurs « mandala étoile » à l’intérieur de l’étoile se dessine une autre étoile à 5 branches.

Jardin secret

lundi, septembre 9th, 2013

Jardin secret

Jardin d’éveil

Ronde des fleurs

chemin qui tourne

Cosmos cosmique

Rose divine

Œillet électrique

Tourne -soleil

Route ronde

Résonance de fleurs

Résonance de couleurs

Bonheur

B Gladys

Ce jardin là,sorti 017 personne ne le verra, mis à part moi , je le chéri, je le protège, c’est mon petit paradis, personne viendra me le détruire, c’est mon jardin secret et j’ai une gardienne qui surveille son entrée.

 

Au loin sur les hautes cimes le chant du coucou

jeudi, juin 21st, 2012

Et, ici un paysage étrange merveilleux et silencieux : La suite des lacs des pêcheurs.

Ces lacs sont bien cachés dans la montagne , il faut les mériter pour les trouver, mais quand on les trouve on est pas déçu de la beauté du lieu. C’est un vrai havre de paix et un petit paradis.

Des milliers de fleurs tapissent les berges et les près environnants(saxifrage, arnica, Narcisse, orchidée…)  Elles sont protégées car certaines sont en voie de disparition.

Les truites sautent dans le lac, un orage se prépare.

Mais c’est où? demandez moi le je vous le dirais.

 

Couleurs et senteurs de la Provence au printemps. Respirez, ressentez et retrouver la paix de l’esprit.

mardi, avril 17th, 2012

La nature est une eternelle source d’émerveillement et d’apaisement pour celui qui sait l’approcher et la contempler.

Il n’est pas necessaire de s’adonner à une grande méditation . Il suffit d’une petite marche en conscience dans la nature et de se ménager certains moments de contemplation. Cela permet d’évacuer des images négatives, des pensées persistantes qui vous polluent votre existence.

Comment faire ?

C’est simple, choisissez un endroit agréable, la nature est  belle en toute saison mais au printemps elle vibre encore plus pour moi et peut être pour vous aussi.

Trouvez une position agréable, debout ou bien assis, regarder autour de vous et choisissez un objet à contempler, une fleur, une herbe, un arbre….

Regardez bien l’objet, son contour, sa matière, ses couleurs, ses formes, ressentez son parfum si c’est une fleur. Considerez chaque détail les uns après les autres. Vous vous apercevrez que la petite bicyclette qui tournait dans votre tête n’est plus là, elle a fait place à la paix à la détente et au bonheur d’être present dans ce merveilleux environnement .

La contemplation peut durer aussi longtemps que vous le souhaitez.

Sur mon chemin j’ai rencontré de merveilleuse petites fleurs en forme de mandala étoilé bleu-lavande. Paradis de l’instant .

-bonheur-

Une philosophie de vie.

lundi, août 8th, 2011

Voir dans chaque grain de sable un monde

et dans chaque fleur un champ de paradis.

Citation de william Blake  poète anglais.

Vous en saurez plus en lisant mon ouvrage intitulé un éternel soleil.

La fleur de roncier

Elle s’épanouie le long de la voie férrée

De rose délicatement parée

Merveilleusement architecturée

Délicieusement ouvragée

Elle offre du bonheur

à qui sait la regarder.

Je n’en vois pas les épines.

 

 

Je suis du pays des fleurs.

mardi, juin 28th, 2011

Je suis du pays des fleurs

J’habite le pays des fleurs.

Tel était le propos de mon exposition (photos-poésies-peintures-montage) au Cloître des Oblats en septembre 2010.

Démarche : Recherche de la beauté et de l’essentiel.

Allumer et contempler une fleur plutôt que de mordre dans le noir de la nuit.

J’ai été très tôt confrontée à un chemin de vie difficile, c’est en rentrant en harmonie avec les fleur, en les respirant que j’ai trouvé et que je trouve encore la sérénité, la stabilité et la joie de vivre.

Je voyage au pays des fleurs que j’habite et qui m’habite.

Les fleurs m’ouvrent leur coeur, je suis au milieu, je suis à l’intérieur.

Elles sont parfaitement structurées, parfaitement centrées, de couleurs douces ou flamboyantes : dorée, bleu-céleste, rosée, rouge, orangée, jaune, nacrée, violettes, ambrée….

Elles offrent des parfums subtils, de merveilleuses couleurs, des formes parfaites : des mandalas, un délice d’essentiel.

Chaque fleur- mandala par sa forme, son parfum et sa couleur dégage une énergie particulière.

Pour william Blake poète et peintre anglais (1757-1827) Il faut voir dans chaque fleur un champs de paradis, son inspiration rejoint la mienne.

 

Marcher, se relaxer, crapahuter ou bien pique- niquer en famille, un vrai petit coin de paradis.

dimanche, juin 20th, 2010

Le pic des mouches atteint 1011mètres.  En contrebas sur la prairie, en cercle on savoure un bon repas et on apprécie un cadre idyllique. Vert, beaucoup de vert car cette année il a beaucoup plu et puis à cet endroit il y ascenscion-promenade-075.JPGa de petites sources qui jaillissent de la terre.

Mon balcon, un tout petit coin de paradis, dentelle de fleurs …

samedi, juin 5th, 2010

Un petit clin d’œil au magnifique blog Paradis express qui nous montre de si beaux jardins !

Je n’ai pas de jardin personnel alors, je cultive avec plaisir des plantes et des fleurs sur mon coin de balcon. Planter des fleurs, les voir grandir et puis fleurir, un vrai bonheur. Quand je jardine , je jardine, je me reconnecte avec la terre, la nature et je suis parfaitement bien dans l’instant , je ne pense à rien d’autre.

J’ai fait une composition avec Deux jasmins, un d’hiver qui fleurit jaune et un d’été qui fleurit blanc. Une suspension avec des pieds de joubarbe qui fleurissent tout l’hiver. J’ai un odorant chèvre feuille. Un palmier qui ne gèle pas. Des pétunias rouges  roses et oranges. Une verveine violette. Des trèfles roses qui fleurissent deux fois par an . Deux pieds de roses d’inde orange qui commencent à fleurir et puis deux pieds de diplodenia pas « diplodocus » lol !   Ce sont  des fleurs roses ou blanches en forme de pervenche qui fleurissent tout l’été en plein soleil.fleur-de-roncier-003.JPG

Mandala rosace : Fleurs de paradis.

mardi, mars 2nd, 2010

Dans les lieux de culte et de prières on voit souvent fleurir de merveilleuses rosaces.  Par leur forme et les couleurs des vitraux qui les composent elles favorisent le recentrage, laardeche-145.JPG méditation et pour finir la sérénité.

Mandala fleur_ champs de paradis_ J’aime_

mercredi, novembre 5th, 2008

Je trouvais lumineuse cette petite phrase d’un poète anglais, mais, j’ai récolté le maximum de spams avec elle , avait-elle un double sens subversif que je n’ai pas compris je ne sais pas mais, je l’ai enlevée et remplacée par un extrait de mon ouvrage » un éternel soleil » nom de plume : Brigitte Gladys.

IL est paru cet été chez Edilivre

Pour moi l’idée est la même.

Se pencher de très près sur les trésors et la beauté de la nature et s’émerveiller  jusqu’au moindre petit grain de sable.

– J’aime…

Le ciel bleu limpide clair immense,

La liberté, la couleur de l’aube,

Le chant du rossignol,

La brillance

et la chaleur du soleil réchauffant ma peau…

l’éclat changeant, la transparence

et la souplesse de la lumière,

le souffle du vent

dans les verts paradis des amours enfantines…

J’aime encore la couleur pourpre

d’un champs de tulipes au printemps,

puis la rose nacrée et le parfum des tilleuls.

J’aime aussi l’odeur et la couleur

des champs de blé en été,

le doux clapotis de la rivière qui coule

la musique douce et puis, par-dessus tout

j’aimerais….

Page 118

un-dimanche-a-cassis-114.JPG