Posts Tagged ‘Convention citoyenne pour le climat’

Poubelle

jeudi, octobre 8th, 2020

Je n’aimerais parler que des jardins et de la beauté éternelle des fleurs mais, le monde n’est pas fait que de jardins et de fleurs….

Qui connaît Eugène Poubelle ce valeureux préfet de la Seine ? Ce juriste visionnaire imposa en 1883, contre vents et marais, la collecte des ordures ménagères placées dans une récipient et sorties dans la rue par les concierges. Celui ci prendra le nom de « poubelle » grâce à la méchanceté de ses détracteurs qui jugèrent les mesures du préfet Poubelle scandaleuses. Et pourtant ce précurseur génial avait même pensé, entre autre, à l’intérêt du tri sélectif.

Plus d’un siècle est passé mais les mentalités peine à changer surtout dans l’endroit où j’habite.

Le ramassage des ordures ménagères, le tri sélectif et le recyclage n’intéressent pas les décideurs de la région. C’est ainsi que dans ma résidence, pourtant placée dans l’artère principale de la ville, il n’y a pas de poubelle de tri sélectif. Ce n’est pas faute de l’avoir demandé … La réponse en est la suivante :

_Votre rue n’est pas concernée par le tri sélectif et le camion de ramassage n’y passe pas.

Voici l’état de nos poubelles aux meilleurs jours.

C’est ainsi que matelas, objets de rebut sont lâchement déposé dans la cour de l’immeuble…Nous sommes presque à l’époque d’avant Monsieur Le Préfet Poubelle, on jette par la fenêtre les détritus encombrants et personne ne pipe mot.

Ici, c’est violent, on brûle votre voiture si vous protestez ou bien pire – un maire du département s’est fait écraser par des contrevenants parce qu’il s’opposait à une décharge en plein champ.

Pourtant il y a de l’or qui dort dans nos poubelles (or-durable) et un bon traitement des ordures et un recyclage de tous les objets-rebuts que notre société produit permettrait de lutter contre le réchauffement climatique . Par ailleurs, elle serait source de multiple création d’emplois.

Si l’on ne fait rien bientôt notre belle planète disparaitra sous un tas de détritus et d’objets de rebuts…

Dans le département il n’y a qu’une seule unité de valorisation des déchets (incinérateur). On ne peut plus creuser de trou pour les enfouir, alors on les exporte dans d’autres département pour les enfouir, mais, est ce là, la solution?

Il y a longtemps que je me penche sur ce problème sans grand succès, il faut bien le dire. Et j’en ai payé le prix fort. Cependant, j’ai l’espoir que cela change. Comme je l’ai dit précédemment j’ai eu l’honneur de participer à la convention citoyenne pour lutter contre le réchauffement climatique (CCC) . Je fais parti du groupe qui a traité ce problème. Nous l’avons abordé sous tous les angles et je souhaite, comme toutes les personnes de mon groupe et de la convention citoyenne qu’il soit entendu et retenu par le ministère de la transition écologique et solidaire qui nous recevra la semaine prochaine.

Brigitte Gladys Marobin

Nom de plume : Brigitte Gladys

Ps : Merci Monsieur Le Président pour la lettre que vous nous avez adressée à nous , membres de la convention citoyenne, le 12 octobre 2020.

Au début de l’été, après d’intenses travaux, nous avons rendu notre rapport. A cette occasion vous nous avez indiqué la volonté de reprendre la quasi totalité de nos propositions et de les transmettre au parlement pour débat et adoption. Vous vous accordiez trois jokers…

La crise sanitaire n’arrange pas les choses, cependant, je me réjouis d’apprendre qu’au moins trente de nos mesures ont été adoptées et déjà mises en route et que 6 autres également, notamment une mesure consistant à renforcer la tarification incitative de la gestion des déchets.

Je souhaite que cette gestion soit la même pour chaque région de France.

Merci beaucoup

Graines de vie

mercredi, janvier 15th, 2020
Contre vents violents et terribles marées nous avançons avec la bénédiction du ciel. Nous sommes la barque des 15O citoyens de la convention .
*Tous pour un et un pour tous*
Engagés dans la recherche d’ une société décarbonée, durable, juste et solidaire où l’humain et la nature vivraient en harmonie où l’écocide serait reconnu et où enfin le réchauffement climatique serait maîtrisé.
Nous produisons des graines d’idées, graines de vie, graines de lois, graines de mesures qui deviendront nous l’espérons des lois, des mesures ou bien  des traités internationaux.
Le printemps arrive, l’air est rempli de parfums nouveaux. 
Nous gardons espoir.

Brigitte Gladys une parmi les 150.

La convention citoyenne sur le climat

dimanche, décembre 8th, 2019

Des nouvelles.

Aujourd’hui 8 décembre 2019 c’est la journée mondiale pour le climat.

Nous sommes en état d’urgence climatique et tout le monde doit s’unir pour contrer l’avenir sombre qui se prépare. Les événements climatiques désastreux se précipitent, le réchauffement climatique se précise de plus en plus. Il avance bien plus vite que la COP 25,  c’est à dire la 25eme  conférence des parties qui se tient actuellement à Madrid du 2 au 13 décembre 2019.

Comme je le disais précédemment le hasard à voulu que je sois tirée au sort pour participer à la convention citoyenne sur le climat. J’ai accepté d’y participer et de faire ma part. J’étais loin de m’imaginer la complexité de la tâche qui m’incombait à moi et aux autres citoyens tirés au sort. Cette convention se tient à Paris dans le très beau Palais Iena.

Nous venons des quatre coins de la France et de l’outremer, issus de milieux et d’âges différents. Il y a un peu plus de femmes que d’hommes. Nous avons en commun notre engagement, notre motivation et notre sérieux. 

Nous représentons la diversité de notre pays. Nous avons un rôle important à jouer, nous sommes là pour tout le monde. Nous espérons que cette convention citoyenne inspira d’autres pays …

Cela nous demande de sacrifier plusieurs week-ends et de supporter la fatigue du voyage (double pour moi au vu des séquelles de mon accident).  865 km me séparent de ma ville du sud est de la France à Paris.

Nous nous informons, débâtons et travaillons intensément , nous échangeons beaucoup pendant les week-ends mais également entre. Nous cherchons à créer des mesures, des projets de loi sur l’ensemble des questions relatives aux moyens pour lutter contre le réchauffement climatique et atteindre la neutralité carbone  à l’horizon de 2050. C’est à dire diviser par 6 nos émissions de GES (gaz à effet de serre)

La température de la terre augmente de manière significative. Elle est due à l’activité humaine qui accentue cet effet. Comme dans une serre aux parois de verre où la chaleur est retenue, sur terre la chaleur reste emprisonnée. C’est ainsi que la température moyenne augmente et bouleverse les équilibres climatiques. C’est ce mécanisme que l’on appelle gaz à effet de serre. (GES) Les principaux gaz à effet de serre sont le dioxyde de carbone (CO2), le méthane(CH4) et le protoxyde d’azote (N20)

Depuis la révolution industrielle, les activités humaines (usage des énergies fossiles pour la production d’énergie, le transport, le chauffage,la production industrielle, l’agriculture et la déforestation) ont rejeté massivement des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. La communauté scientifique s’accorde à dire que ces gaz d’origine humaine sont responsables de l’essentiel du réchauffement climatique observé depuis 1950.

Une transition bas carbone serait salutaire, elle améliorerait la qualité de la vie, la santé dans le respect de l’environnement et de notre terre mère.

Nous avons eu beaucoup d’intervenants très qualifiés dans ces domaines précis. Nous avons eu l’opportunité d’en choisir certains dans les domaines qui nous intéressent Nicolas Hulot (entre autres) nous a fait l’honneur de sa présence.

Nous avons passés trois week-ends, il en reste au moins trois autres.

Nous travaillions par groupe tirés au sort :

-Groupe se nourrir

-Groupe se loger

-Groupe se déplacer

-Groupe produire et travailler(mon groupe)

-Groupe consommer

Plus un groupe transverse avec des interactions très enrichissantes.

Nous avons beaucoup de pistes de mesures, nous avons du en sélectionner 5 par groupe. La prochaine étape va être la mise en forme grâce à l’aide de juristes.

Nous espérons que ces mesures soient adoptées rapidement sans filtre soit après avoir été soumises  au sénat ou bien par référendum.

Vous pouvez retrouver toutes les pistes de mesures sur la plateforme – j’en parle- de la convention citoyenne pour le climat. Le site est très bien fait. Vous pouvez également y participer.

CCPC du 6 octobre 2019 L’hors de ma prise de parole pour  interpeller la ministre des transports Madame Borde justement sur les problèmes de pollution récurrents liés au transport ( maritime, routier aérien et ferroviaire) 
B.G Marobin

Rendez vous dans six mois avec la journaliste pour faire le point.