Posts Tagged ‘sombre’

Fleur d’amandier : Brillance du mandala étoilé…..

samedi, février 24th, 2018

-Air  obscur et dense-

A ma porte s’ouvre le jour

L’hiver roule ses tambours

~ ///~¨¨¨::::/::://// °°°°~~~~                                                                                                                                                                 Ciel sombre, violent et sale

Sur un décors plombé

Se dessine en contraste

Le  délicat et délicieux

amandier de février.

Tout en clarté

De blanc pruiné

il déploie ses étoiles.

Bruissement de pétales

Perles de rosée

irisées de cristal

-Autour-

Parfum suave et miellé

Sur le tableau noir

J’écoute

La dance légère des fleurs

Je Contemple

La brillance du mandala étoilé*

Brigitte Gladys

 

 

 

La main de Bouddha…..

mardi, février 10th, 2015

Bormes les mimosas 033

Sur mon chemin, blotti dans un coin sombre, j’ai rencontré un étrange citron  jaune en forme de mandala-fleur  appelé main de bouddha …

Chemins de vie difficiles cassés, tordus,sombres à la recherche de la voie du milieu et du centre.

samedi, février 12th, 2011

Technique mixte.noche-triste-003.JPG

Chants et champs d’automne, Le Parc Jourdan sous le regard pénétrant de Zola et de Mistral.

lundi, novembre 15th, 2010

aix-en-provence-novembre-027.JPGparc-jourdan-en-automne-emile-zola-029.JPGTemps gris, le mistral souffle, la tempête se prépare, faire vite le plein des couleurs d’automne avant qu’elles ne s’évanouissent. Ces derniers jours, le parc Jourdan était particulièrement flamboyant(doré, jaune,violet, orangé, marron rouge,). Une splendeur, s’en souvenir pour les jours sombres à venir.

Guérande : une cité médiévale, Notre-Dame -Blanche (XIV° S) sombre et imposante. De l’extérieur, la voici…

mercredi, août 18th, 2010

pont-mahe-182-dvd-ntsc.JPG

Méditation, concentration, relaxation, état sophronique .

jeudi, décembre 3rd, 2009

mes définitions sont dictées par mes expériences personnelles, mais, tout le monde à sa manière peut découvrir et pratiquer ses différents états.

Il faut avoir connu la nuit pour connaître les étoiles.

J’ai connu la nuit et même la nuit noire…

J’ai eu la malchance ou la chance d’avoir une mère peu aimante et nevrosée,  elle ruminait sans cesse des idées noires.

J’ai eu la malchance ou la chance d’être la dernière de la famille et d’habiter en pleine campagne.

J’étais une enfant solitaire, c’est la nature qui m’a ouvert les bras pour m’offrir toute sa tendresse et toutes ses merveilles étoilées qui ont illuminé et illuminent encore les moments sombres de ma vie. Elle a mis de la lumière là où il y avait de la noirceur. Elle m’a apportée le bonheur de vivre.

Sans l’avoir appris, je faisais de la méditation en regardant la beauté d’un coucher de soleil. J’entrais en résonnance avec lui et je ne faisais plus qu’un avec lui et j’oubliais tout le reste. J’ai commencé à méditer sans connaître le mot méditation .

Ma définition.

La méditation : C’est comme une prière. C’est se centrer sur soi même pour communier avec le tout. C’est une fusion du tout qui est en vous avec le tout qui est à l’extérieur. C’est aussi  une ouverture  qui procure un état de paix intérieure et nous plonge dans le ravissement et un état de contentement absolu.

Même si j’utilise le mot prière, il n’est pas nécéssaire de pratiquer une religion particulière pour méditer.

On peut se servir d’un support visuel ou sonore qui vous plait pour arriver à cet état. Cela peut être un beau paysage,

une  fleur,  un objet, un dessin de mandala en couleurs, une musique sublime. L’essentiel c’est de se mettre en harmonie et de vibrer avec.

A vous d’essayer.

Demain la suite.