Posts Tagged ‘air’

Hymne à la nature

lundi, avril 2nd, 2018

J’aime la scintillante nature,

la forêt baignée d’air pur

et bénie de rosée.

J’aime les grands arbres

à la puissante ramure

bruissante d’oiseaux.

Gonflés de sève ,

ils s’élèvent vers le ciel,

caressant le soleil,

les pétillantes étoiles

et la lune qui resplendit

la nuit, tout la haut.

J’aime les délicieuses fées

cachées sous les lichens.

J’aime  aussi les dryades

qui dansent sur la mousse

tout autour des grands chênes,

les nymphes des cascades

et, sur le dos des champignons,

les petits lutins assis en rond.

J’aime encore les papillons

qui palpitent dans les près

et les  libellules irisées

qui voltigent

de tige en tige….

«  » » » » » » » » » » » » » » » » »

Et vous, qui aimez la  forêt,

la florissante nature et

son  monde enchanté,

que vous soyez

d’ici, ou d’ailleurs

Je vous aime aussi.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

Brigitte Gladys

 

Meilleurs vœux 2015

jeudi, janvier 1st, 2015

Que la beauté soit dans vos coeurs !!!

Comme un jour béni des dieux

Comme une délicate lumière

Comme l’immensité du ciel azuré

Comme le mandala  parfait

d’un fruit à l’éclat orangé

Comme un parfum capiteux

Comme la majesté d’une fleur

à la robe

délicieusement ouvragée

Comme la douceur de l’air

sur ma peau dénudée

Comme des mots murmurés

Comme un grelot de rires.

orange 180

Meilleurs vœux 2015 ***

Brigitte Gladys

 

 

Joyeux premier Mai 2014

jeudi, mai 1st, 2014

premier mai 013 (2)

Air léger

«  » » » » » »Soleil brillant «  » » » » » » »

Jour éclairé

*Tintement de clochette*

Brin de muguet

Joyeux premier Mai

B Gladys

 

Le jour où je ne serai plus…

lundi, avril 22nd, 2013

C’était le 19 avril l’anniversaire de l’accident de la route qui m’a brisée .  Je ne fête pas ce genre d’anniversaire mais comment ne pas se souvenir de ce jour là quand on en porte encore les stigmates. Après le crash, La Parque qui tient le fil de la vie m’a dit :

-Ce n’est pas pour aujourd’hui,vous avez raté l’examen.

– Ah ! Je dois repasser à l’oral ?

-Non non, vous devez repasser l’oral et même l’écrit.

Oh! Ce jour là, j’avais raté mon examen…

C’est pour cela que je travaille  mon oral et mon écrit sans répit  et que je suis toujours en vie.

J’ai encore des centaines et des centaines de poèmes et d’histoires à écrire à recopier à publier…Et aussi des peintures des dessins des photos à faire à non!

Je n’ai pas encore fini, le jour où j’aurais fini ce sera fini.

Au moment de l’accident je n’avais pas du tout réfléchi de l’endroit où j’aimerais  reposer une fois où je ne serai plus. Réfléchit-on à cela quand on est jeune et en pleine santé ? Et vous y avez vous réfléchi ?

Aujourd’hui si je meurs en terra incognita, s’il vous plait, ne me ramenez pas là où j’ai grandi. C’est un endroit que j’aime beaucoup l’air y est doux et parfumée, un pays de champs fleuris, de forêts et de rivières.

sud ouest au mois de juillet 008

Mais, je suis une enfant de l’univers . Si je meurs en terra  incognita ne me ramenez pas là où j’ai grandi.

La nature sera mon berceau.

Chaque endroit sera mon endroit et l’endroit où je me trouverai sera mon

endroit.

lastminute 520 - Copie

Un petit cimetière tranquille qui fleurent bon la campagne (sans cyprès) j’y suis allergique) fera l’affaire.

Sur ma tombe dressez y un joli jardin (un jardin de poèmes) où chacun pourra y semer des graines, qui donneront des fleurs et qui à leur tour donneront des graines, qui donneront des fleurs, qui fleuriront de ci de là, et qui

produiront des graines…… à l’infini… mandala fleur, mandala graine… et ce sera un éternel recommencement….

Prenez soin d’arracher  les mauvaises herbes, Toutes les mauvaises herbes  .

Plantez aussi un pied de lilas au parfum et à la couleur si délicate ou un arbrisseau à fleurs afin que les oiseaux s’en servent de balancelle et y viennent faire leur nid.

Je n’ai pas encore écrit le poème que j’aimerais laisser au monde  des vivants pour l’éternité, en attendant celui d’ Anna de Noailles me plait tant ….!….

J’écris pour que le jour où je ne serai plus
On sache comme l’air et le désir m’ont plu,
Et que mon livre porte à la foule future
Comme j’aimais la vie et l’heureuse nature

……………………………………………………..

……………………………………………………..

…………………………………………………….

(L’ombre des jours)

cité par Angela Bargenda
« La poésie d’Anna de Noailles », page 72

lilas en fleurs 001

Pensez y à ce jour là, car  il viendra, comme il viendra pour tous…
Et après y avoir pensé vivez l’instant présent avec intensité.
B Gladys Marobin ou Verslecentre
PS: La chapelle de notre dame de Lapeyrouse est classée  monument historique.

 

 

Couleurs et senteurs de la montagne.

mercredi, juin 20th, 2012

C’est mon premier long séjour à la montagne entre 800 et 1100mètres d’altitude. L’air y est frais, limpide et parfumée. Les verts sont présents avec une infinité de nuances, c’est magnifique et très reposant. Ils sont propices à la méditation. En ce moment les genêts jaunes arborescents et nains fleurissent sur les pentes et les prairies sont autant de jardins en fleurs. Narcisse, bleuet, marguerite, orchidée, gentiane, arnica vivent en bonne harmonie..

Ces jours merveilleux dans les montagnes…

samedi, juin 16th, 2012

L’air y est pur, léger et parfumé et les fleurs tissent des tapis colorés sur les près…

Un petit bonjour matutinal.L’abbaye de Valsaintes un endroit de toute beauté, un instant de détente et de sérénité, une fabuleuse renconte entre un jardin extraordinaire et un haut lieu historique et spirituel.

vendredi, septembre 10th, 2010

Je ne passe pas souvent par ici en ce moment- Désolée- J’ai eu projet à aboutir et il me prend tout mon temps et en plus ma voiture va chez le garagiste.

Je voulais vous faire découvrir un endroit de toute beauté L’abbaye de Valsaintes. Lieu dit « Boulinette »située dans les Alpes de hautes provences. Ouverture du 1 mars au 11 novembre.

Je reprend le descriptif de la plaquette publicitaire, je vous donnerai ensuite mon ressenti.

« Une balade inoubliable dans le temps »

L’Abbaye est nichée sur les hauteur en pleine campagne. L’air qui l’entoure est calme, transparent, léger et parfumé aux senteurs de Provence.La nature est pure et belle, c’est un endroit préservé, loin de la pollution et du bruit. On peut y entendre le chant des cigales et même des grillons, la différence c’est quoi ? C’est vous qui allez me la donner.C’est un endroit chargé d’énergies positives propice à la méditation. Le jardin offre une profusion de fleurs, une multitude de rosiers anciens délicatement parfumés mais une grande quantité de fleurs de couleurs et de formes différentes. Je me souviens d’un petit endroit : le jardin blanc, instant blanc, toutes les fleurs étaient blanches…ou bien encore le coin du poète. De temps en temps une brise légère faisait tinter des carillons installés de ci de là… Un moment délicieux.

L’Abbaye est également très spéciale dans dans sa construction puisque au solstice d’hiver un rayon de soleil vient se poser sur l’hôtel en passant par une ouverture bien étudiée. A l’intérieur concert de gong et forêt d’améthyste. La sérénité.

L’Abbaye de Valsaintes

« Une pure merveille végétale »

« Un sanctuaire naturel magique suspendu entre terre et ciel »

« Un instant de détente et de sérénité »

« Une terre de légende »

souvenir-de-forcalquier-et-de-labbaye-de-valsaintes-079.JPG