Posts Tagged ‘trésor’

Mandala edelweiss

jeudi, janvier 11th, 2018

Sur les murs merveilleusement ouvragés  de Vienne fleurissent les sublimes et mythiques immortelles des neige.

Cette frise composée d’une multitude  de cercles entrelacés à l’infini représente bien la symbolique de l’emblématique edelweiss, fleur rare et protégée.

C ‘est le trésor des montagne du Tyrol, appelée aussi étoile d’argent ou étoile des glaces.

L’edelweiss est un porte bonheur pour celui qui la trouve.

Voir le conte de Noël : La légende de l’étoile du berger et de l’edelweiss

– article du 30 décembre 2008-

 

Le mandala et la sphère

mardi, septembre 27th, 2016

 

En me promenant au bord d’une rivière je suis tombée en admiration devant cette sculpture en forme de spirale qui cache en son centre un trésor (une pierre lumineuse et précieuse)…

 

la-minette-noire-aux-yeux-dor-032

Le mandala et la sphère

C’est ce que je préfère

Le mandala et la sphère

C’est mon affaire

B.Gladys

Mandala-chrysanthème champs de paradis…

dimanche, novembre 4th, 2012

Mandala fleur_ champs de paradis_ J’aime_

Je trouvais lumineuse cette petite phrase d’un poète anglais, mais, j’ai récolté le maximum de spams avec elle , avait-elle un double sens subversif que je n’ai pas compris je ne sais pas mais, je l’ai enlevée et remplacée par un extrait de mon ouvrage » un éternel soleil » nom de plume : Brigitte Gladys.

IL est paru cet été chez Edilivre

Pour moi l’idée est la même.

Se pencher de très près sur les trésors et la beauté de la nature et s’émerveiller  jusqu’au moindre petit grain de sable.

– J’aime…

Le ciel bleu limpide clair immense,

La liberté, la couleur de l’aube,

Le chant du rossignol,

La brillance

et la chaleur du soleil réchauffant ma peau…

l’éclat changeant, la transparence

et la souplesse de la lumière,

le souffle du vent

dans les verts paradis des amours enfantines…

J’aime encore la couleur pourpre

d’un champs de tulipes au printemps,

puis la rose nacrée et le parfum des tilleuls.

J’aime aussi l’odeur et la couleur

des champs de blé en été,

le doux clapotis de la rivière qui coule

la musique douce et puis, par-dessus tout

j’aimerais….

Page 118

 Extrait de mon roman, » Un éternel soleil » paru chez Edilivre
La petite phrase de William Blake était la suivante :
Dans chaque grain de sable voir un monde dans chaque fleur voir un champs de paradis.
William Blake
J’aime la nature et j’utilise beaucoup la macro  la super macro en photographie .

Les églises et les clochers sont mis à l’honneur : Eglise Saint Ferréol -Les Augustins ***

jeudi, février 23rd, 2012

J’ai toujours beaucoup aimé cette église blanche (début de la construction 1447) chargée d’histoire . Elle  cache des trésors.

Elle se situe au fond du vieux port  quai des Belges. Ce soir là elle avait mis sa parure de lumière, il était bien difficile de ne pas la remarquer.

 

 

 Le  merveilleux clocher illuminé de l’église Saint Ferréol  veille sur le  vieux port.

Des trésors sont dans le pré, ils attendent d’être cueillis.

jeudi, avril 14th, 2011

printemps-008.JPGLes jeunes pieds de coquelicot se mangent et les fleurs décorent les salades.

Biodiversité : Mon trésor. Lieu, chapelle des pénitents blancs édifiée vers 1664. Aix en Provence.

samedi, octobre 16th, 2010

chapelle-des-penitents-blancs-002.JPG Jusqu’au 1er novembre l’imposante et secrète ( en dix ans, je l’ai toujours vu fermée) chapelle des pénitants ouvre ses portes pour accueillir une très riche exposition sur la biodiversité du monde visible et invisible à l’oeil nu.

1,8millions d’espèces ont été décrites, mais il en exixterait peut être 10 à 20 fois plus ! L’exposition propose d’observer les formes de  vie  à l’aide de microscopes jusqu’aux représentants les plus imposants du règne animal : Léopard, lémur, dauphin, oryx, tortues géantes …

Méditation, concentration, relaxation, état sophronique .

vendredi, décembre 4th, 2009

Ma définition.

Suite.

Au bout de la nuit, il y a le jour.

J’ai eu la malchance et la chance d’avoir ce terrible accident de voiture et de survivre.

Je me suis retrouvée immobilisée, grabataire en proie à des souffrances atroces. 60 jours à plat dos en ne pouvant bouger que la main gauche.

Un vrai cauchemar autant causé par la douleur physique que par la douleur psychologique.  Il m’était aussi impossible de m’occuper de mes enfants. Mon bébé avait 4mois. Mon métier c’était peintre et professeur d’Arts . Autant de malchance que pour Frida Khalo sauf, qu’elle au moins, avait la main et le bras droit pour peindre sa douleur.

Comment ai je réussi à m’en sortir ?

Je suis restée longtemps en soins intensifs entre la vie et la mort, dans cette pièce, il n’y avait pas la moindre fenêtre pour voir un bout de ciel bleu. C’était triste et sombre.

Je ne savais pas utiliser ce merveilleux outil qu’est la respiration mais, en temps que peintre j’avais toujours eu le don d’observation et de visualisation, je m’en suis servi pour moins souffrir et sortir de la prison dans laquelle je me trouvais.

Je me suis concentrée sur mes souvenirs heureux. Je me suis souvenue de la douceur et des trésors de bonheur que la nature m’avait apportée. En fermant les yeux, par la pensée soutenue, je marchais à nouveau dans la campagne, le ciel était azuré, l’air était frais, c’était magique, j’y étais. J’étais sortie de l’hopital .  Debout, un pied se posait devant l’autre, j’avançais. je sentais toutes les odeurs  de la terre et des blés qui doraient à vu d’oeil.  Le parfum de miel des fleurs aux mille couleurs me titillait les narines.  Je marchais  à nouveau, j’oubliais ma situation, puis, je prenais le temps de m’assoir au pied d’un arbre pour m’émerveiller de la beauté d’un coucher de soleil.

En me concentrant sur ces souvenirs heureux et en utilisant la visualisation, j’oubliais mon malheur et je me préparais  à guérir et un jour j’ai remarché à nouveau…

J’ai donc utilisé la concentration et la visualisation et même l’état sophronique (auto-hypnose) avant même de les avoir appris . Peut être que vous aussi vous avez en vous la capacité de trouver des solutions pour vous sortir de situations critiques.

La concentration : On obtient la concentration en demandant au cerveau de chasser le galop des pensées négatives qui trottent dans la tête pour trouver le calme intérieur. Je sais, ce n’est pas toujours facile.

On peut y arriver en se focalisant sur un objet, une belle fleur ou un dessin de mandala en couleurs…. On obtient alors un état de paix. La deuxième étape pour sortir de l’épreuve, c’est de se concentrer sur le résultat positif que l’on attend, se projeter dans l’avenir et voir l’objectif atteint.

Après la nuit, le jour se lève toujours.

Demain, la suite.

Vous trouverez plus de détails dans un ouvrage que je viens de publier.

La technique de mise en sophronisation est bien décrite.

Un éternel soleil aux éditions Edilivres. Nom de plume Brigitte Gladys.

« Vers le centre » nom de plume est réservé au site et à la poésie.

Une éditrice m’a fait remarquer que « verslecentre » ce n’était pas trop tendance, ah!  La mode ! ——-****—–***