Posts Tagged ‘fleurs’

Premier jour de printemps ***

dimanche, mars 20th, 2016

Vive le printemps !

Toulon mars 2016 099

Partout la beauté est revenue.

Tapis de fleurs, rouge éclatant, jaune soleil

Broderies de verts

La nature se réveille.

Dans tout, partout «  » » »

L’air est doux

Et les nuages s’embobinent

Sur un ciel presque bleu

****Émerveillement****

 

Après la pluie…

samedi, octobre 27th, 2012

Après la pluie toutes les fleurs rêvent à un éternel soleil.

Emily Dickinson

lundi, juin 20th, 2011

Une page prise chez Arbrealettres qui m’a fait découvrir cette merveilleuse poétesse.

Emily Dickinson poétesse américaine (1830-1886)

Ce que j’aime chez Emily c’est son inspiration , sa subtilité, sa liberté de forme et sa vision élargie et magique du monde ; elle me fait vibrer et rend visible ce qui est parfois imperceptible pour le commun des mortels;

Entre Mon Pays – et les Autres –
S’étend un Océan –
Mais – en Ambassadrices – les Fleurs –
Entre nous négocient.

***

Between My Country – and the Others –
There is a Sea –
But Flowers – negociate between us –
As Ministry.

(Emily Dickinson)

Brigitte a dit

19 juin 2011 à 8:24

Dans ce poème les fleurs ont une personnalité qui fait qu’elles créent des liens entre les uns et les autres.
Ceci dit, je ne suis pas sûre qu’elles rallient tout le monde, certains n’aiment pas les fleurs alors …
Le fait de naître dans une famille, dans un endroit vous donne une couleur, un accent qui vous détermine, et vous proclame étranger dans une autre région. Je parle par expérience .
Ma devise c’est pourtant : je suis du pays dans lequel je vis, mais cela ne marche pas comme ça …
Et puisque que c’est comme ça, je me déclare du pays des fleurs et je vais y retourner …
Un bien beau poème !!!!!

 

Yayamarieke a dit

17 juin 2011 à 3:07

Suis pas tellement fana de la traduction. Ce qu’elle exprime, je pense, c’est que les fleurs rallient tous les pays du monde. Belle pensée, mais pourquoi les fleurs et pas plutôt les hommes ? Puis « mon » pays, n’est-ce pas la terre entière ? Drôle d’idée tout de même de recevoir une étiquette de nationalité par le simple fait de naître : -))

 

 

Quelques photos …, l’artiste montant son oeuvre, le frère Dominique Dussolin à l’oeuvre et ma cousine et amie Evelyne heureuse d’avoir contribué à l’élaboration de l’installation. Ce furent des moments intenses.

mardi, septembre 21st, 2010

exposition-versle-centre-photos-mam-025-1600x1200.JPGverslecentre-exposition-131.JPGverslecentre-exposition-121-1600x1200.JPGverslecentre-exposition-116-1600x1200.JPGverslecentre-exposition-122-1600x1200.JPGverslecentre-exposition-115.JPGTout d’abord l’installation. Très longue très minutieuse. L’arbre à lettres en couleurs avec mes peintures et poèmes. Dans la galerie, il y en a trois, celui du fond présentent d’autres poèmes personnels sur ce thème. Celui qui se trouve au milieu de l’exposition accueille et recueille les poèmes -voeux des visiteurs
Au passage, je remercie le frère Dominique qui a choisi ces beaux petits arbres  sur son terrain puis les a ramenés dans la galerie. La force,  la droiture du chêne et la beauté de la nature sont dans l’installation. Deux des arbres sont de petits chênes…

Le cadre est parfaitement approprié, il est idyllique.

La photo semble un peu lourde. Je vais la redimensionner et je la mettrai plus tard.

Vers le centre expose Vers le centre. Grande installation : Photos-poésies-peintures montages.

mardi, septembre 21st, 2010

cloitre-des-oblats-chansons-bresiliennes-002.JPG041-1600x1200.JPGexposition-de-septembre.odtINVITATION : Les portes sont ouvertes depuis hier soir 18h30 au 54 cours Mirabeau Aix en Provence. Elles seront fermées samedi prochain à 19 heures. L’exposition se tient dans la galerie 54 des Oblats sous l’oeil bienveillant de la rosace en demi-lune. Voir article du 8 août : Parfum de sérénade au cloître des Oblats.

Horaires d’ouverture :

Jours de marché de 10  à 12heures et de 15heures à 19heures et les autres jours de 15heures à 19heures.

Je me ferai un plaisir de vous y accueillir. Vous pourrez ainsi voyager dans le  merveilleux pays du centre, du centre des fleurs.